Dernière mise à jour 29/03/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 3 juin 2012

Lettre ouverte à Mme Aurélie Filipetti, Ministre de la Culture et de la Communication

Je m’adresse à la nouvelle ministre de la culture et de la communication, de gauche. Je suis convaincu qu’il y a un vrai combat politique à mener pour que le service public promeuve une véritable politique culturelle de gauche grâce à une programmation intelligente.

Propositions pour une véritable politique culturelle de gauche…

Lire la suite...

lundi 15 juin 2009

« ? »

Une com­mune habi­li­tée
Un comme une, habi­le­tés
Un comme une, es qua­lité
Une com­mune cathé­chi­sée
Un comme une, câblés, lis­tés
Un comme une, amis limi­tés

Une com­mune inha­bi­tée
Un comme une, cas d’exi­lés
Une com­mune, cala­mité
Un comme une, cala­mi­nés
Un comme une, habits limés

Une com­mune dis­qua­li­fiée
Une com­mune kar­ché­ri­sée
Un comme une, cri­ti­qués

Hein ?!
Inconnu ?!
Inconnu Kabyle ?!
Incom­mu­ni­ca­bi­lité !

samedi 28 février 2009

Le sport versus le poétique

Le con­flit gua­de­lou­péen, et plus géné­ra­le­ment antillais, est-il en passe d’être résolu? Il est per­mis d’en dou­ter de par la sor­tie du MEDEF local et de la CGTPME de la table de négo­cia­tions. Deux réflexions à ce sujet: pre­miè­re­ment la réso­lu­tion de ce con­flit micro­cos­mi­que est secon­daire, deuxiè­me­ment toute réso­lu­tion de ce type ne peut être que par­tielle et insa­tis­fai­sante; com­pro­mis pour les tra­vailleurs, com­pro­mis­sions pour les syn­di­cats. Les vraies ques­tions ne sont pas résu­mées ni d’un côté à ces misé­ra­bles 200 euros, lors­que l’on sait que cer­tai­nes famil­les de békés pos­sè­dent plus de la moi­tié des riches­ses antillai­ses, ni de l’autre l’auto­no­mie ou l’indé­pen­dance des dépar­te­ments ou des ter­ri­toi­res d’outre­mer alors que l’homme devrait s’orien­ter vers une Œcu­mé­no­po­lis, c’est-à-dire la sup­pres­sion de tou­tes les fron­tiè­res.

Lire la suite...