Dernière mise à jour 27/05/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Éric Jousse

Co-fondateur de :

auteur.insurrection.qui.vient.jpg

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 23 avril 2017

Au nom du 29 mai 2005

besancenot_bove_melenchon-stlazare_mai_2005.jpgÀ défaut de quorum, à défaut de proportionnelle, tout le monde a fini par comprendre que l’abstention était bien une des modalités pleine et entière du vote pour laquelle, elle aussi, nos anciens avaient « versé le sang ».

Poussé-e-s dans nos retranchements réflexifs, il aura fallu entrer dans la phase terminale du présent régime pour la concevoir comme la manière la plus efficace de rendre compte de la situation politique délétère dans laquelle nous nous trouvions. La plus efficace et la plus pacifique.

En cette année de Présidentielles©, l’abstention fait plus que jamais peser l’incertitude menaçante de l’illégitimité et ce faisant, remet une bonne dose de démocratie non encartée mais éclairée, instruite, consciente d’elle-même, en un mot politisée à nouveaux frais, dans le cadre d’un système électoral frelaté au service d’un État de droit fascistoïde organisé et contrôlé par des forces de prédation globalitaires.

La “PRAF” attitude [1] dérange au plus haut point la 5ème Rep’ sondagière car c’est d’elle que la caution électorale dépend. Il aura malheureusement fallu bien des années, bien des scrutins électoraux pour que cela finisse par atteindre toutes les comprenettes dans toute sa profondeur.

il s’en faut désormais de peu pour que l’intérêt pour l’abstention change de camp et saisisse les derniers naïfs pris par une nouvelle lucidité d’intérêt, de la guimauve libérale de gôche jusqu’au plus réactionnaire des mystico fascistes. Pour observer ce renversement, il faudra que jlm2017.fr passe devant et seul-e l’abstentionniste  “post-2005” rendu-e dans l’isoloir peut en décider.

sarkozy_hollande-parismatch-2005.jpgL’idéologie néolibérale a fait son temps mais le capitalisme exerce toujours, absolument, sa domination. Pour le servir, il a ses originaux et ses copies, ses titulaires et ses substituts. L’étape suivante de la prise de conscience aura pour conséquence de nous mettre toutes et tous devant l’alternative de l’organisation d’un État de droit au service d’une démocratie véritable ou à la remorque d’un fascisme “deux-point-zéro”.

Après celles des États-Unis, cette dernière campagne électorale, avec son lot de manipulations par Les Primaires© et Lézaffaires aura montré au grand jour son vrai visage de dépravation à la française au point de nous rendre quasiment tous fous et de prendre le risque de déchirer les amours comme les amitiés les plus solides.

Il est grand temps de se ressaisir en commençant par réaliser qu’un basculement est en train de s’opérer. Choisir par qui sera dirigé l’État, c’est peut-être choisir un point d’appui mais c’est surtout déterminer comment les prochaines batailles politiques - qu’on voudrait débarrassées du nucléaire - pourront être ré-articulées pour être bien menées.

Comme le droit de grève, voter est un droit constitutionnel, ni plus ni moins, ni autre chose. Il en découle que l’abstention comme le droit de voter et le droit de grève, n’est ni un devoir ni une obligation mais un droit fondamental dont l’exercice se détermine en conscience dans le cadre du débat démocratique.

Face au système, soyons fraternels, lucides et perspicaces.


Affaires sensibles du 26/01/02015 : « 29 mai 2005, le « non » français : référendum pour une Constitution européenne »

dimanche 8 janvier 2017

Pour pouvoir s'abstenir, il faut s'inscrire !

vote-abstention.jpgOn l’a dit maintes fois déjà ici et ailleurs, comme tout autre vote qu’il soit nul, blanc ou pas, l’abstention est un droit !  Certains conservateurs antilbéraux, ordolibéraux ou protofascistes, comme jadis l’Abbé Seyes le théorisait, voudraient en faire une obligation sous peine d’amende. Ce serait une régression majeure dans le cheminement vers cette démocratie toujours en projet et sans cesse menacée. Pour autant, faut-il ne pas apparaitre ou disparaître aussi des listes électorales ? Voir !

Lire la suite...

samedi 13 août 2016

Bourdieu : l'amour, contre toute attente...

La.Domination.Masculine_P.Bourdieu_2002.jpg À l’origine, je souhaitais livrer une présentation accompagnée d’une réflexion personnelle à propos de l’ouvrage très particulier dans l’œuvre de Pierre Bourdieu qu’est La domination masculine. Mais au bénéfice de la lecture du livre Pierre Bourdieu, l’insoumission en héritage, un recueil de plusieurs textes collectés par Edouard Louis, j’ai eu l’heureuse surprise de trouver l’article d’Arlette Farge qui nous propose une présentation dotée de prolégomènes précieux qu’il m’aurait été difficile de restituer. On aborde donc, ci-dessous, au travers de son Indisciplines le délicat sujet de la domination masculine par le biais de l’histoire du livre éponyme de Pierre Bourdieu qui, je crois, apporte un éclairage décisif à ce sujet.

Lire la suite...

mercredi 20 avril 2016

Un autre système est nécessaire

… ou comment allons-nous mieux répartir moins de richesses ?

Lire la suite...

jeudi 3 mars 2016

Nucléaire : Mme Royal déraisonne

En se déclarant «prête à prolonger de 10 ans la durée de vie des centrales nucléaire», Mme Royal fait une annonce qui se veut rassurante pour une nucléocratie française qui s’entête à vouloir donner un avenir à une technologie obsolète et une industrie surannée.

Lire la suite...

mercredi 15 avril 2015

Loi sécuritaire et émotion : mais où donc est passé Charlie ?

banniere_n--o--n-_info.gifCe qui m’inquiète beaucoup mais finalement ne me surprend pas tellement c’est que pour des raisons qui me sont étrangères, ce qui nous arrive maintenant que l’on appelle assez légitimement le Patriot Act français[1] (et pas « à la française » ce qui serait un euphémisme douteux) ne suscite finalement que très peu d’émotion voire même aucune comparé à celle qui a traversé la France - et partant la planète médiatisée toute entière - en janvier dernier. Et pourtant, tout le monde peut voir ou comprend qu’il y a bien un rapport.

Pourquoi faut-il encore insister autant pour prendre la mesure de l’énormité de la situation et son caractère inacceptable tellement la ficelle est grosse ?

Lire la suite...

vendredi 13 mars 2015

Abstention : objectif 100%

abstention_premier_parti_de_france.jpgIl faudra bien que tôt ou tard les peuples d’Europe se rejoignent et se retrouvent. Ça ne pourra pas se réaliser en recyclant les recettes de l’économisme triomphant employées durant les deux siècles derniers… ce qui disqualifie à peu près tout le personnel politique actuel, les économistes, les philosophes et autres éditorialistes qui s’exhibent le plus actuellement.

Lire la suite...

dimanche 1 juin 2014

Vélorution Antinucléaire Citoyenne

VAC1Entre le samedi 28 juin au matin et le dimanche 29 juin au soir, je rallierai la Touraine depuis la région parisienne pour un périple aller et retour à vélo.

J’’invite toute personne qui possède déjà ou pourra se procurer un vélo, à se retrouver durant cette dernière fin de semaine de juin sur le parking de la vieille centrale nucléaire de la région afin de discuter de l’’arrêt immédiat, définitif et inconditionnel du nucléaire et d’organiser ensemble la fin de son monde.

D’’autres éditions des Vélorutions Antinucléaires Citoyennes prendront la direction des nombreuses destinations de même genre qui hantent nos territoires depuis la multitude des initiatives et des points de départ possibles.

Des mines d’uranium oubliées aux poubelles de déchets radioactifs en passant par les centrales électronucléaires et autres centres de transformation de l’uranium, de retraitement et de conditionnement des combustibles usés ou de recherche, les points de rassemblement ne manquent pas. Il y en a un forcément près de chez vous.

Retrouvons-nous toujours plus nombreux pour ce bout de chemin à parcourir ensemble !

seegan.jpgJe salue à cette occasion tout particulièrement notre ami Laurent Mabesoone et sa famille ainsi que toutes celles et tous ceux qui, au Japon, poursuivent encore chaque jour et depuis plus de trois ans un combat de chaque instant.




lundi 24 mars 2014

Ce système que doit sauver le vote FN

vote-abstention.jpg« Peur sur les villes » titrait ce matin le plus beau spécimen de la presse gouvernementale, engageant un peu plus ainsi l’analyse médiatique dans l’inconvenance et le discrédit. On attend de lire la titraille de la presse du soir[1] qui ne devrait pas décevoir tellement la stratégie éculée du recours à l’épouvantail à moineaux et au vote utile est aussi le symptôme d’un argumentaire à bout de souffle toujours épris de la même idée fixe.

Lire la suite...

mardi 21 janvier 2014

La naissance du fascisme : crise du fascisme, crise de l'Italie

Couv_naissance_du_fascisme.jpg Ivo Andrić ou Andritch (1892 – 1975) est, à ce jour, le seul Prix Nobel de littérature (1961) yougoslave. Écrivain, journaliste, il a aussi été diplomate. Il est âgé de 28 ans quand en 1920 il est nommé à l’ambassade du royaume des Serbes, des Croates et Slovènes auprès du Vatican. Cette nomination lui permettra d’observer l’atmosphère insurrectionnelle et chaotique qui a cours en Italie au début des années 20, ambiance proto-fasciste qui sera le lit de la montée inexorable et violente de la réaction. Deux autres séjours en Italie le conforteront dans son analyse du fascisme naissant et du développement de la dictature mussolinienne.

Je vous propose ici un troisième extrait tiré d’un recueil de neuf textes dont le titre est La naissance du fascisme (Éd. Non lieu, 2012) et dont la première de couverture illustre ce billet. On lira avec profit l’introduction et les notes de Jean-Arnault Dérens, agrégé d’histoire, universitaire mais aussi créateur et rédacteur en chef du Courrier des Balkans, portail électronique francophone qui traite de l’actualité des pays de l’Europe du Sud-Est en général et des pays slaves du sud (yougoslaves) en particulier.



Lire la suite...

- page 1 de 8