Dernière mise à jour 23/07/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Thierry Sallantin

  • Militant écolo depuis 1967, présent à l'Unesco en septembre 1968 lors du premier congrès mondial sur la situation de la Biosphère;
  • Lauréat du Concours Général de géographie en 1970;
  • Lauréat du Concours général de géographie, boursier Zellidja  1971 (Niger, Azaouak, Touareg);
  • Ancien élève de Pierre Aguesse en écologie puis de Robert Jaulin et Pierre Clastres en ethnologie. Ethnologue amazoniste…

Voir aussi :

Les articles de la revue « vert et noir » :

Sur le site agoravox, plusieurs articles de Thierry Sallantin (la conférence internationale de Rio sur l’environnement : 138 références biblio ; L’art de traduire « sustainable development », « Marre des économistes » ; « Vive la pauvreté »

Tous ces textes contre la notion de « développement » à remplacer par l’enveloppement, et contre la civilisation, notion raciste inventée par Mirabeau en 1756 pour mépriser les sauvages, à remplacer par la multiplicité des sylvilisations : art de vivre de façon soutenable grâce à une très faible empreinte écologique : cesser l’indignité qui consiste à vivre comme des animaux domestiques, et préférer la vie libre et sauvage !

Vidéos sur Deep Green Resistance France et sur YouTube : End-Civ, documentaire de Frank Lopez sur Derrick Jensen pour en finir avec la civilisation et youtube.com/watch?v=NgMS73kGEcs ou www.lynxvilden.com pour le documentaire d’Eric Valli : « Lynx, une femme hors du temps ! ».

 

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 13 octobre 2015

Les racines historiques de la catastrophe climatique qui se précisent

L’art de résumer ces 6 000 dernières années où une étrange partie de l’humanité a pris les mauvaises décisions par cupidité.

Comment pratiquer l’esprit de synthèse pour souligner l’essentiel du drame qui se noue en seulement deux pages. Tel est le défi relevé ci-dessous, en guise de première esquisse.

Lire la suite...

jeudi 11 octobre 2012

Lettre ouverte à l'association Vivagora

vivagora.jpgVivagora organise la journée étudiante « niquer la vie ou génération bionique » le 29 novembre prochain, juste avant « Les Assises du vivant » à l’Unesco le vendredi 30 novembre 2012

Je fais partie du Groupe Ile de France de l’association Technologos qui espère revigorer l’esprit subversif qui animait Jacques Ellul, Bernard Charbonneau, François Partant et Ivan Illich. Par exemple nous ne sommes ni technophiles ni technophobes car le débat n’a pas a être ridiculisé en le limitant à je ne sais quelle supposée pulsion psycho-pathologique.

Par contre, nous sommes vigilants en tant que technocritiques, sur des bases de réflexions diachroniques et synchroniques qui ne se limitent pas à la seule culture occidentale, ni aux seules sociétés-à-États.

Nous ne sommes donc pas des «technonaïfs» et restons perplexes fasse à l’aveu de néophilie de Vivagora qui semble “instinctivement”, donc par un mystérieux tropisme automatique, un impensé, choisir l’adoration du mot «innovation» par exemple avec cette formule : «Vivagora, mettre en culture l’innovation».

Lire la suite...

samedi 9 juin 2012

Le développement durable c’est le problème, pas la solution

start_the_engine.jpgConférence internationale de Rio sur l’environnement du 20 au 22 juin 2012 : les Nations s’apprêtent à signer en totale inconscience les « Accords de Munich » comme en 1938, sans voir que nous sommes à la veille de l’effondrement !

+ Comment traduire “sustainable development” ?

[Crédit photo : The Economist]

Lire la suite...

Comment traduire "sustainable development" ?

start_the_engine.jpgJ’habite à côté de la forêt de Brunoy, un peu au sud de Villeneuve Saint Georges, cette forêt de Brunoy que le roi Philippe VI de Valois voulait protéger et bien gérer par son ordonnance de 1346, celle-là même qui est à l’origine du concept créé en 1980 par les deux organisations internationales de protection de la nature IUCN et WWF : sustainable development

Du même auteur, lire : Le développement durable c’est le problème, pas la solution

Lire la suite...