Dernière mise à jour 19/11/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

besancenot_bove_melenchon-stlazare_mai_2005.jpg

Au nom du 29 mai 2005

À défaut de quorum, à défaut de proportionnelle, tout le monde a fini par comprendre que l’abstention était bien une des modalités pleine et entière du vote pour laquelle, elle aussi, nos anciens avaient « versé le sang ». Poussé-e-s dans nos retranchements réflexifs, il aura fallu entrer dans la phase terminale du présent régime pour la concevoir comme la manière la plus efficace de rendre compte de la situation politique délétère dans laquelle nous nous trouvions. La plus efficace et la plus pacifique.

Lire la suite


vote-abstention.jpg

Pour pouvoir s'abstenir, il faut s'inscrire !

On l’a dit maintes fois déjà ici et ailleurs, comme tout autre vote qu’il soit nul, blanc ou pas, l’abstention est un droit !  Certains conservateurs antilbéraux, ordolibéraux ou protofascistes, comme jadis l’Abbé Seyes le théorisait, voudraient en faire une obligation sous peine d’amende. Ce serait une régression majeure dans le cheminement vers cette démocratie toujours en projet et sans cesse menacée. Pour autant, faut-il ne pas apparaitre ou disparaître aussi des listes électorales ? Voir !

Lire la suite


PenserUnAutreMonde.jpg

M. Magnette et le CETA

Présentation : L’opposition du Parlement wallon au CETA fut autant une surprise pour le ‘public’ que pour les bureaucrates de l’UE ou du Canada. En s’opposant à l’accord, il ruinait rien moins que la possibilité de signer l’accord final entre le Canada et l’Union Européenne. Le coup était fort et il y avait certes de quoi le saluer… Mais comme dans l’affaire grecque on n’en resta pas à cette satisfaction-là : maints commentateurs de la ‘gauche de gauche’ s’extasièrent devant le discours de M. Magnette où il exposait les raisons de son refus. On y voyait un « Retour de la démocratie », « le « Non » wallon est une bonne nouvelle pour la démocratie », « un moment important pour la démocratie », etc. On peut certes soutenir tous ceux qui vont dans le sens du refus de ces traités en général (Jennar, Magnette, et d’autres) mais pour autant rien ne nous oblige à nous faire des illusions sur leurs visions politiques. On s’attachera ici à les mettre en évidence… et à les dénoncer !

Lire la suite


La.Domination.Masculine_P.Bourdieu_2002.jpg

Bourdieu : l'amour, contre toute attente...

À l’origine, je souhaitais livrer une présentation accompagnée d’une réflexion personnelle à propos de l’ouvrage très particulier dans l’œuvre de Pierre Bourdieu qu’est La domination masculine. Mais au bénéfice de la lecture du livre Pierre Bourdieu, l’insoumission en héritage, un recueil de plusieurs textes collectés par Edouard Louis, j’ai eu l’heureuse surprise de trouver l’article d’Arlette Farge qui nous propose une présentation dotée de prolégomènes précieux qu’il m’aurait été difficile de restituer. On aborde donc, ci-dessous, au travers de son Indisciplines le délicat sujet de la domination masculine par le biais de l’histoire du livre éponyme de Pierre Bourdieu qui, je crois, apporte un éclairage décisif à ce sujet. 325

Lire la suite


2016-PPP-FAUTE.png

« Pour sortir du cercle de la peur »*

La France est à un tournant, si elle le manque c’est un ciel gris, un ciel de plomb qui va la recouvrir. Les manifestations ont été nombreuses depuis 1995 ( je ne veux pas remonter trop loin dans l’histoire car c’est le présent et l’avenir qu’il est urgent d’analyser et de construire), mais les pouvoirs sont restés sourds à nos revendications. 1782

Lire la suite


debout_educpop_web.jpg

Debout Éducation Populaire

Organisation de débats citoyens sur la place de la République 928

Lire la suite


virilio.administration.de.la.peur.jpg

Le climat, l'angoisse et la peur

Un « philosophe pour fachos » : c’est ainsi que Paul Virilio était surnommé par le Plan B, défunt journal de critique des médias. Si le jugement peut paraître excessif, l’opposition de l’auteur à la perspective d’une décroissance est pour le moins surprenante, compte tenu de dizaines de livres consacrés au « futurisme de l’instant », au « cinématisme », à la « dromoscopie » ou encore à la « dromologie », qui prétendent critiquer la vitesse . Toute contestation de l’emprise technologie nous conduirait droit au nazisme selon lui, argument digne d’un Luc Ferry. 463

Lire la suite


effondrement.jpg

Les racines historiques de la catastrophe climatique qui se précisent

L’art de résumer ces 6 000 dernières années où une étrange partie de l’humanité a pris les mauvaises décisions par cupidité. Comment pratiquer l’esprit de synthèse pour souligner l’essentiel du drame qui se noue en seulement deux pages. Tel est le défi relevé ci-dessous, en guise de première esquisse. 409

Lire la suite


ecolNuneriq-480p.jpg

Steve Jobs décroissant

Alors que le gouvernement français veut généraliser le numérique à l’École, les cadres de la Silicon Valley protègent leurs enfants des écrans absorbants. Ceux qui déversent sans cesse de nouvelles technologies dans nos vies savent qu’elles peuvent être néfastes, fragiliser l’attention, la mémoire, la créativité, les liens sociaux. Deux discours antagonistes se confrontent : l’un omniprésent dans l’espace public, vante avec enthousiasme la diffusion du numérique; l’autre, discret et confiné à la sphère privée, s’alarme de l’emprise numérique.562

Lire la suite


abstention_premier_parti_de_france.jpg

Abstention : objectif 100%

Il faudra bien que tôt ou tard les peuples d’Europe se rejoignent et se retrouvent. Ça ne pourra pas se réaliser en recyclant les recettes de l’économisme triomphant employées durant les deux siècles derniers… ce qui disqualifie à peu près tout le personnel politique actuel, les économistes, les philosophes et autres éditorialistes qui s’exhibent le plus actuellement. 62

Lire la suite