Dernière mise à jour 20/07/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

10 ans de plus pour les centrales nucléaires, nom d'une pipe !

Les écolos pipeaux que sont Emmanuelle Cosse, JV Placé et Barbara Pompili ne voient pas de problème à entrer dans un gouvernement libéral qui n’a comme projet de société que « croissance compétitivité innovation », qui veut bétonner des aéroports, casser le code du travail, servir le Medef… ou encore prolonger l’agonie des centrales nucléaires. On n’a pas fini de se fendre la pipe. 262

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Peur sur la ville

L’ennemi public numéro 1 est sous les verrous. Ouf, on a pu enfin respirer ! 1120

Lire la suite


Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Linky, Gazpar et cie : les compteurs de l' « élite »

Ne vous sentez-vous pas un peu idiots avec vos bêtes compteurs d’eau, de gaz et d’électricité ? Les planificateurs vous ordonnent de rendre vos foyers intelligents en vous équipant de mouchards « communicants », capables de renseigner votre consommation via des ondes cancérigènes. Au nom de l’écologie bien sûr. Mais voilà que d’archaïques réfractaires bloquent le Progrès et refusent d’être branchés ! 2108

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Macron, casseur en chef

Il est dit souvent que les grands hommes qui marquent l’Histoire sont les produits fidèles de leur époque. S’il est trop tôt pour affirmer qu’Emmanuel Macron va vraiment imprégner l’Histoire socio-économique et politique de la France, il est en revanche déjà incontestable qu’il est le pur produit d’une remarquable conjonction : une ascension personnelle permise par le règne absolu de la méritocratie ; le renoncement du politique à contredire sérieusement la doxa économique néo-libérale à l’œuvre depuis trente ans.

Lire la suite


Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Nucléaire : la chute !

EDF et Areva n’en finissent plus de sombrer, de licencier, de voir leurs cours en bourse dégringoler. L’industrie nucléaire, jadis « fleuron de la France », « atout dans la mondialisation », « garantie d’indépendance énergétique », est à l’image de ces calamiteux chantiers EPR : en plein marasme.

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Trump l’œil

Au pays de Mickey, Donald sera-t-il le roi ? 182

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Climats

Décembre 2015 restera le mois des révélations. Il est désormais patent que notre société est dramatiquement soumise à une double dépression climatique. 1338

Lire la suite


Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Terrorisme et nucléaire : on s'éclate !

Impossible de ne pas rester béat d’admiration devant cette stupéfiante machination des Belges : pendant que des terroristes venus de Molenbeek détournaient l’attention en attaquant le stade de France, des bars et tout le Bataclan, l’Autorité de sûreté nucléaire belge autorisait discrètement la remise en service de deux réacteurs aux cuves fissurées, Tihange2 et Doel3. 185

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Tropicale autoroute

Face à l’emballement climatique sur lequel « la communauté internationale » n’aura probablement pas la volonté de peser vraiment comme la preuve en sera bientôt dramatiquement administrée à Paris/Le Bourget, un autre emballement – largement responsable du premier – déroule ses effets désastreux : la frénétique mise en chantier de projets pharaoniques d’aménagement. 1185

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Monologue antisocial

L’ampleur de la décrépitude actuelle de la politique se mesure certainement à l’aune de la distance creusée entre les discours et les actes des gouvernants. MM. Hollande et Valls disent à l’envi être fermement attachés au dialogue social , croire en ses vertus « au service de la cohésion nationale », convaincus qu’ils sont que cela permettrait de réduire les inégalités tout en « renforçant notre économie ». Attend-on vraiment une autre parole de la part d’hommes politiques qui, par ailleurs, se disent toujours authentiquement de gauche ? Pourtant, la parole ne pèse rien lorsqu’elle est systématiquement contredite par les actes politiques. Pire, elle devient hypocrisie, une hypocrisie qui flirte, en l’occurrence, dramatiquement avec la tromperie. 556

Lire la suite