Dernière mise à jour 27/06/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

communique_de_presse.gif

Quand les multinationales détricotent la démocratie - par Danielle Mitterrand

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral du communiqué que j’adresse ce jour à l’AFP pour prendre la défense des habitants de Neufchâteau et de leur maire. Danielle Mitterrand

Lire la suite


Collectifs_Rebelle&Creatif_puce

Dernier communiqué des électrons libres avant le premier tour des présidentielles

Un autre monde est possible. Un autre monde est en marche ! Toute la gauche était divisée. Toute ? Non !!! En 2005, nous avons rejeté la constitution Giscard. Pour prolonger cette victoire dans les urnes, des comités locaux ont réunis des militants de tous les partis de la vraie gauche : c’était l’Alternative Unitaire. Ils voulaient élaborer un programme de gouvernement, et choisir un(e) candidat(e) commun(e) pour l’élection présidentielle. Des militants du PCF, de la LCR, des Verts, des syndicalistes, des associations, et beaucoup de citoyen-ne-s non encartés ont travaillés pendant des mois ensemble. C’était du jamais vu, un rassemblement de personnes aussi diverses ! Mais la direction de la LCR a renoncé à rechercher cette unité mi 2006, et le PCF a lancé à l’automne 2006 une "OPA hostile" sur ce projet, en cherchant à imposer à tout prix son choix : la secrétaire du parti (Marie-Georges Buffet). L’instance nationale de l’Alternative Unitaire (le CIUN) se comportait de plus en plus en "politburo" plutôt qu’en instance d’animation et de coordination : des comptes-rendus de réunions furent "expurgés" ; la "votation citoyenne" proposée par José Bové fut rejetée ; le site web "alternativeagauche2007.org", hébergé par une société contrôlée par le PCF, fut soumis à la censure, puis détruit ... Ces gens-là avait enterré avec condescendance la candidature de José Bové. Ils disaient : "José ? C’est un électron libre ! Il est incontrôlable ..."

Lire la suite