Last site update 20/08/2019

To content | To menu | To search

edito.gif

La drôle de guerre climatique

On se souvient avec une certaine confusion de la drôle de guerre qui prépara la guerre véritable. Cet ¬´entre-deux¬ª qui suivit la paix mal appréciée et précéda la prévisible déflagration, nous sommes désormais en train de le revivre avec tout autant d’insouciance qu’à l’époque de la piteuse rencontre de Munich. C’est ce malaise-là que l’on ressent en premier lieu au sortir de la projection du film d’Albert Gore. ¬´Une vérité qui dérange¬ª, certes oui, mais qui dérange tellement qu’elle pourrait rester lettre morte jusqu’au point d’irréversibilité. Nous avons dix ans pour éviter la catastrophe climatique, pour balayer les Daladier et les Chamberlain. Une tâche incommensurable qui dépasse tout ce que l’Homme a eu à connaître jusqu’ici.

Continue reading


edito.gif

La consommation responsable au lycée

Face à l’impérieuse nécessité de réduire l’impact des activités humaines sur les écosystèmes dont l’intégrité est indispensable à la vie, l’École a un rôle incontestable à jouer dans la concrétisation en réflexions approfondies ‚Äì voire en actes tangibles - des déclarations officielles. En 2004, une circulaire du Ministère de l’Éducation Nationale encourageait les professeurs à sensibiliser leurs élèves au nouveau crédo que représente le concept de développement durable. Au-delà de cette recommandation venue d’en-haut et aux contours relativement flous, il semble utile de se demander comment les programmes et les manuels d’une part, les professeurs d’autre part, abordent ‚Äì au lycée par exemple - l’un des aspects les plus concrets dudit développement durable : la consommation responsable.

Continue reading


edito.gif

Émile ou l'épuration

¬´ Oyez, braves gens, l’Histoire déjà mouvementée du jeune Émile ¬ª, aurait lancé jadis à la cantonade le chanteur de complaintes. À l’ère de la Starac et du JT de 20 heures il n’est plus guère de chanteurs de rue. Le peuple s’informe bien autrement du sort funeste des déshérités et de la veulerie coupable des nantis. On y perd en poésie ce que l’on y gagne en efficacité de la couverture mass-médiatique. Mais voici sans plus attendre la tragique aventure de notre Émile.

Continue reading


edito.gif

Raz-de-données

On en compte déjà plu­sieurs mil­liards sur Terre. Leur nom­bre va être cen­tu­plé au cours des dix pro­chai­nes années. Elles s’insi­nuent par­tout, en des endroits tan­tôt inat­ten­dus, tan­tôt inso­li­tes. Leur pré­sence jalonne notre exis­tence. Pour­tant, elles nous sont invi­si­bles. Ce sont les puces RFID. Cet acro­nyme anglo-saxon (Radio Fre­quency IDen­ti­fi­ca­tion) révèle mal le degré élevé d’intel­li­gence de ces puces bien­tôt omni pré­sen­tes dans notre quo­ti­dien. N’atten­dons pas qu’elles nous déman­gent pour grat­ter sous l’opti­misme béat des thu­ri­fé­rai­res de la tech­ni­que omni­po­tente.

Continue reading


edito.gif

Et l'Homme créa le nanomonde

Le monde va mal. De ter­ri­bles périls le mena­cent : crise éner­gé­ti­que glo­bale, réchauf­fe­ment cli­ma­ti­que, épui­se­ment dra­ma­ti­que de la res­source en eau, déve­lop­pe­ment de mala­dies d’ori­gine envi­ron­ne­men­tale, mena­ces ter­ro­ris­tes épar­ses et insai­sis­sa­bles, etc. Pour­tant, cette lita­nie catas­tro­phi­que ne devien­dra jamais apo­ca­lypse. Les nano­tech­no­lo­gies sau­ve­ront - à en croire les adep­tes de la techno-science - l’huma­nité, effa­ce­ront tous ses maux. La France est désor­mais, avec son Mina­tec inau­guré à Gre­no­ble, dans la course vers cette science totale au ser­vice d’un monde nou­veau.

Continue reading


edito.gif

Clair obscur

A quelques encablures d’élections majeures la démocratie hexagonale est en pitoyable état. Il est plus que probable que les campagnes et les scrutins de l’an prochain n’y pourront rien changer. Ceux qui prétendront le contraire sont des sots, des naïfs ou encore des menteurs. Le mal est si profond qu’un lifting de surface ne ferait que dissimuler sa lente et purulente progression souterraine. Ce que nous révèle le traitement politico-médiatique de l’affaire Clearstream est à cet égard riche d’enseignement sur l’éloignement progressif de ¬´ l’élite ¬ª qui nous gouverne.

Continue reading


edito.gif

Retard

Sur la toile de fond de la mondialisation débridée les hommes et les femmes de pouvoir sont atteints d’une évidente fébrilité. Tel le lapin aux yeux rouges et toujours pressé du célèbre conte de Lewis Carroll, ils proclament de plus en plus souvent que nous sommes en retard. Ce ¬´ nous ¬ª c’est la France, mais ce sont aussi - évidemment - les Français coupables de retarder gravement le pays. Parfois, on stigmatise certaines catégories de citoyens particulièrement fautives dans le ralentissement de la marche vers un but dont tout le monde - y compris les ¬´ décideurs ¬ª - ignore l’exacte définition. De leur côté, les ¬´ journalistes de marché ¬ª sont de précieux et puissants amplificateurs de cette doxa chronométrique.

Continue reading


Après le pétrole, l'énergie renouvelable

Déplétion pétrolière, une chance pour le climat !

Cette fois le doute n’est plus permis. Les données sur les réserves jusque là trompeuses, biaisées voire dissimulées sont analysées et recoupées par de nombreux experts de toutes qualités qui sont de plus en plus nombreux à en tirer les mêmes conclusions. Tout le monde en effet s’accorde à dire, parfois encore timidement, que le pétrole à 10, 20 ou même 30 dollars le baril, le pétrole pas cher… c’est fini !.

Continue reading


edito.gif

La croissance ou le progrès ?

Vient de paraître aux éditions du Seuil un ouvrage qui doit apporter une contribution importante au débat intense qui se déroule actuellement dans de nombreux endroits, notamment au sein même d’ATTAC. Nous ne l’avons pas encore lu mais nous vous proposons le compte rendu de lecture de « La croissance ou le progrès » de Christian Comeliau que nous propose Geneviève Azam, membre du Conseil Scientifique d’ATTAC et Maître de Conférences en Économie à l’Université Toulouse II. [Par attac95se, mercredi 5 avril 2006 à 18:08] Mise à jour : Vous trouverez à la suite du texte de Geneviève Azam, la critique du livre de Christian Comeliau signé par Vincent Cheynet pour le journal La Décroissance n¬∞32 de Juin 2006

Continue reading


edito.gif

Extension du domaine du mépris

¬´ Ce n’est pas le contrat de travail qui fait l’embauche. ¬ª. Ensemble contre le CPE ! Tous en manif mardi 28 ! La crise est toujours là, plus vive à chaque année qui passe. Nul besoin d’être fin sociologue pour savoir que le mouvement anti-CPE n’est pas qu’une péripétie de fin de règne qu’il conviendrait de surmonter plus ou moins habilement en attendant le pouvoir nouveau qui demain rasera gratis. Non, ce qui se joue là nous vient de loin et - c’est à craindre - nous collera aux basques longtemps encore. Le moteur de ces éruptions sociales si contradictoirement commentées partout où l’on autorise la parole facile - à défaut de se donner le temps de l’analyse profonde - est le mépris. Le mépris s’emballe et voilà que l’on s’étonne qu’il provoque de nouvelles bouffées, en partie délirantes cette fois.

Continue reading