Last site update 25/05/2020

To content | To menu | To search

edito.gif

Comme des minables !

Il est probable que la société française est entrée depuis quelques mois dans la dernière phase du hollandisme. Une période dramatique et douloureuse qui connaîtra son terme l’an prochain. Ce qui lui succèdera sera sans doute plus tragique encore. Seulement voilà : le hollandisme aura été perpétué par des hommes et des femmes se réclamant de la Gauche. 391

Continue reading


edito.gif

En marche… arrière

Quel évènement ! Emmanuel Macron s’est fièrement mis sur orbite. Il crée le mouvement, son mouvement, en acronyme de ses initiales : En Marche.

Continue reading


edito.gif

Le savoir sous l’éteignoir

Un fait dramatique doucement s’impose en nos vieilles démocraties : le politique n’y semble plus enclin à reconnaître la légitimité des sciences sociales dans la nécessaire compréhension des choses de la Cité. Nous devrions pourtant nous souvenir que les périodes sombres de l’Histoire ont d’abord été obscurcies par le rabougrissement de la pensée et par la répression des érudits dont les incessants questionnements des faits politiques et sociaux devenaient des obstacles à une nouvelle vulgate.

Continue reading


edito.gif

Les assassins du code du travail

Braves gens, braves gens qui êtes désormais prêts à croire toutes les fadaises que vous servent nos gouvernants en déroute, puisque l’on vous dit que le code du travail est le problème, laissez-vous donc endormir une dernière fois. Demain, dans votre labeur quotidien, vous n’aurez presque plus aucun droit digne de ce nom face aux patrons redevenus tout-puissants mais vous aurez la suprême satisfaction d’avoir assisté à la destruction du dernier rempart à la précarité générale de l’emploi et de vos vies.

Continue reading


edito.gif

Climat pourri

Insidieusement, « la transition autoritaire »[1] déroule son emprise sur la société française et contamine ainsi progressivement les esprits. L’on ne compte plus les affaires où la criminalisation du mouvement social est patente et débouchent sur de lourdes condamnations qui résonnent comme autant d’injonctions à ne pas sortir du troupeau des citoyens apeurés par un climat dont le pouvoir politique a depuis longtemps appris à se servir. De plus, les attentats perpétrés à Paris en 2015 ont incontestablement contribué à donner un coup d’accélérateur au « tout sécuritaire », par le renforcement des moyens de la police et par celui des prérogatives du pouvoir administratif – préfectoral par exemple – au détriment du nécessaire contrôle judiciaires des procédures. L’escalade sécuritaire est abondamment alimentée par la surenchère politicienne : la « Gauche qui gouverne », accusée de manquer de fermeté par la Droite et l’extrême-droite, n’a de cesse de donner des gages de sa bonne volonté en matière de maintien de « l’ordre menacé ». On parle d’armer les policiers municipaux, de permettre aux vrais policiers un usage plus facile de leurs armes, etc.27

Continue reading


edito.gif

Aux armes, citoyens !

Proclamons qu’il est temps pour les citoyens que nous sommes de nous mettre en marche. Par une mobilisation massive mais dispersée dans tous les recoins de nos territoires, de celles qui font l’Histoire, de celles dont on n’a jamais à rougir car elle se nourrit de nobles valeurs. Une mobilisation dont le commandement ne sera pas confié aux chefs traditionnels devenus incapables de considérer les véritables périls qui nous menaces ou simplement impuissants à les combattre. Une mobilisation dotée d’armes dont les citoyens disposent déjà, souvent sans le savoir. Une mobilisation sur deux fronts qui se rejoignent finalement. Deux combats : un pour et un contre, un pour le climat, l’autre contre la haine. Sonnons le rassemblement ! 1287

Continue reading


edito.gif

RiP la cinquième (le changement c'est maintenant)

Mélenchon en rêvait, Hollande l’a fait ; en finir avec la Vème République et sa démocratie bancale. Évidemment, les intentions et la finalité ne sont pas les mêmes.

Continue reading


edito.gif

Duplicité et courte vue

La France est désormais la cible absolue de Daech. Nous ne devons pas en être étonnés : l’État islamique le proclame depuis de longs mois. À en croire divers observateurs plutôt bien informés les attentats odieux du 13 novembre dernier ne sont que le prélude d’une guerre d’un nouveau genre qui «étend ses opérations sur notre sol. Face à cette menace, il conviendrait de garder son sang-froid, d’éviter les solutions qui exacerbent le problème au lieu de le résoudre.

Continue reading


edito.gif

Ils sabotent notre climat, sabotons leur monde

On les voit venir, avec leurs gros sabots. La conférence des parties (COP21) va travailler à partir d’un texte indigent de 20 pages où les objectifs de réduction d’émission de gaz à effet de serre pays par pays ne font pas partie de la négociation… C’est comme si dans la synthèse finale d’un colloque international sur les méfaits du diesel étaient oubliés Volkswagen et l’industrie automobile. En parallèle de ces discussions onusiennes, « la société civile » se mobilise… 144

Continue reading


edito.gif

Déchirures

Les images du drame firent le tour de la planète à la vitesse des réseaux (sociaux) numériques. On les commenta partout, le plus souvent pour dénoncer la « violence inadmissible » que révéla la captation filmée de la scène. Moins souvent, on opposa à cette violence visible une « autre violence » qui n’avoue jamais son nom mais fait depuis plusieurs décennies tant de ravages. En France, la presse écrite et les JT « populaires » se déchaînèrent dans une hystérie d’autant plus contagieuse qu’elle est peu regardante de la réalité sociale et que les agents propagateurs de l’épidémie moutonnière ont depuis longtemps choisi leur camp. Mettons fin au suspense : la chemise déchirée du Directeur des « ressources humaines » du fleuron de l’aviation civile française est à l’origine de cette tempête globosphérique. Si l’acte ne se borna pas à l’anecdote c’est que peut-être la vulgaire chemise portée par un homme lui-même sans doute plus vulgaire que le vulgum pecus ne l’imagine cache d’autres déchirures. Allons donc regarder derrière le rideau déchiré désormais ce que les bien-pensants ne souhaitent pas que l’on voit et encore moins que l’on dénonce. 511

Continue reading