Dernière mise à jour 24/09/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories:

Cadoudal sort du bocage

Cet article a étté publié de façon tronquée sans l’accord de son auteur. Cette « maladresse », contraire aux usages de la presse, a dénaturé l’intention de la version originale reproduite ci-dessous. Elle met fin du même coup à la collaboration de Cadoudal avec le journal Tapage.

Lire la suite


Diwanic ou la générosité

Dans les méandres de ce qui persiste du bocage finistérien se niche un gros bourg du nom de Diwanic. Il ne s’agit pas de l’un de ces nombreux bourgs-dortoirs qui ont poussé comme des champignons non loin des villes. Ici, les gens vivent et travaillent dans une proximité rassurante.

Lire la suite


NDDL_JUILLET_2011_BADGE.jpg

En campagne : NDDL, l'aéroport HQE du Far Ouest ?

En campagne n°1«NDDL, l’aéroport HQE du Far Ouest ?»Notre Dame des Landes (Loire Atlantique)08 juillet 2011 Une émission produite et diffusée par Netoyens.infoGénérique : Ejam etc…En bonus Evguenia Tchirikova José Bové etc…

Lire la suite


Huile de palme à Port la Nouvelle : pour le pire des scénarios d’un très mauvais film

On entend depuis quelques semaines de plus en plus parler de la prospection de pétrole et de gaz de schiste en France. On découvre chaque jour un peu plus les problèmes écologiques d’ores et déjà très impopulaires que l’exploitation génère mais aussi la conduite très anti-démocratique du gouvernement. Un autre scandale nous avait alerté en début d’année. Il implique une fois de plus Bercy et le ministère de l’énergie actuellement occupé par M. Besson. Il s’agit dans cette nouvelle affaire de gros sous d’un projet de construction, en Languedoc-Roussillon, de la première raffinerie d’agro-carburant à base d’huile de palme d’importation. par E.J. et P.P. [mis à jour le 14/03/11]

Lire la suite


À la rencontre de Terre de liens - Une richesse à cultiver - Vidéo

Fête des sens à Avranches, les 19 et 20 septembre… Après François Dumas d’Enercoop, une rencontre en entraînant une autre, nous avions aussi interrogé Gaël, un grand sourire et surtout une grosse envie de partager avec nous, avec vous, ses motivations à participer à l’association ” Terre de liens ” . Des producteurs laitiers, de fruits et légumes, des viticulteurs, des éleveurs… Nos agriculteurs se plaignent de la baisse continue de leurs revenus; le nombre de paysans diminue mais pas la taille des exploitations. Une agriculture intensive, des élevages industriels polluent terre et eau; des forêts de l’autre bout du monde sont arrachées pour la culture de soja génétiquement modifié destiné à nourrir notre bétail enfermé. Pourquoi consommer ce qui pourrait pousser ici mais est cultivé là-bas et transporté à grand renfort de carburant ? Pourquoi cultiver ici ce que nous exportons ailleurs à grand renfort de subventions.Pourquoi chasser les paysans de leurs terres quand des millions d’êtres humains ont faim ? Des hommes et des femmes sur tous les continents  se battent pour continuer à cultiver ce qui se mange chez eux, chez nous.Stop, avons-nous envie de dire ! Cessons de jouer aux apprentis sorciers, revenons à une agriculture de proximité, partout apte à nourrir paysans et citadins. Et pourquoi pas acquérir collectivement des terres cultivables, créer des liens de solidarité entre nous, entre agriculteurs et consommateurs ? C’est l’enjeu, l’objectif que s’est fixé l’association Terre de Liens. Pour la découvrir ou mieux la connaître, c’est à nouveau une interview filmée que nous vous proposons.

Lire la suite


À la rencontre d'Enercoop, la réappropriation énergétique - Vidéo et témoignage

Une « fête des sens » à Avran­ches dans la Man­che ? Ten­tant pour qui sou­haite pla­cer l’épa­nouis­se­ment des per­son­nes avant la course à la con­som­ma­tion, non ? Allé­chés par cette invi­ta­tion à la con­vi­via­lité, nous nous y som­mes ren­dus les 19 et 20 sep­tem­bre der­nier, dési­reux de savoir ce qui y était pro­posé. C’est là, entre con­tes, musi­ques, pro­me­na­des et dégus­ta­tions que nous avons décou­vert un stand qui de prime abord ne met­tait pas l’eau à la bou­che. Éner­gie ? Coo­pé­ra­tive ? Une alter­na­tive pos­si­ble ? Il ne nous en fal­lait pas plus pour aigui­ser notre curio­sité netoyenne. C’est ainsi que nous som­mes allés à la ren­con­tre d’ENER­COOP avec Fran­çois Dumas, l’un des mem­bres de cette coo­pé­ra­tive. C’est une entre­vue fil­mée sur place que nous vous pro­po­sons comme pre­mière décou­verte des par­ti­cu­la­ri­tés de cette coo­pé­ra­tive qui se veut aussi comme une « éner­gie mili­tante ». L’éner­gie est-elle un bien com­mun ? Pou­vons-nous la lais­ser aux seu­les mains de grands mono­po­les, publics, pri­vés ? Quels usa­ges des éner­gies ? Quel­les éner­gies pour demain ?  Quel­ques répon­ses sont appor­tées. Nous vous pro­po­sons de pro­lon­ger la dis­cus­sion.

Lire la suite


Il y a vingt ans, j’y étais…

… comme des dizaines de milliers d’autres anonymes et moins anonymes… Comme le « pas encore omniprésident » qui y a cassé son bout de mur à coup de marteau et burin, un ou deux jours plus tard. J’étais partie là-bas pour rencontrer un ami qui, avec sa femme et ses deux enfants  habitait à Karl Marx Stadt, aujourd’hui rebaptisée Chemnitz. Nous avions fixé ce rendez-vous bien avant, dans le courant du mois d’octobre 1989 lors d’une conversation téléphonique, planifiée, elle, bien avant encore puisque nous nous savions sur écoute. Notre lieu de rendez-vous était Alexanderplatz, de l’autre côté du mur, à Berlin-Est.  J’y étais, lui n’est jamais venu et pour cause… Cette nuit là, le mur s’est fissuré, et la déferlante de l’est s’est abattue dans une euphorie, une ivresse joyeuse sur la partie ouest de cette ville enclavée durant presque 30 ans. Ce furent des moments joyeux, sans arrière-pensée, empreints de générosité, de partage, de solidarité et oui, aussi, j’ose le dire, d’amour.

Lire la suite


Évacuation de la Bourse du Travail de Paris

Aver­tis­se­ment : ce texte, publié sur Bel­la­cio le 30 juin au matin, en a été retiré très peu de temps après. Leurs auteurs ne se sont pas nom­més mais pré­ci­sent en nota bene : NB : Ce texte a été rédigé par le recueil d’obser­va­tions et par un tra­vail d’enquête sur les lut­tes des sans-papiers depuis plus de deux ans. Pré­sence sur les lieux, par­ti­ci­pa­tions, entre­tiens ont fourni un ensem­ble de maté­riaux. Ces recher­ches étaient ini­tia­le­ment pré­vues pour un tout autre objec­tif, l’actua­lité a poussé les enquê­teurs à rédi­ger ce texte. La pré­ci­pi­ta­tion des der­niers évé­ne­ments ne peut don­ner la garan­tie de pré­ci­sion des élé­ments recueillis et véri­fiés depuis deux ans. Il n’en demeure pas moins que ce texte a été rédigé avec des obser­va­tions véri­fiées et/ou direc­te­ment vécues. Il ne pré­tend pas être un docu­ment de recher­che, il est un texte d’opi­nion pro­duit pas des cher­cheurs et obser­va­teurs enga­gés. On ne peut cepen­dant que sou­hai­ter qu’il par­ti­cipe ulté­rieu­re­ment au débat et à la recher­che.

Lire la suite


Stop EPR - Penly - 2009

Discours du 28 juin 2009 Dieppe - Collectif « stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs ! »

Le 12 mai 1979, autour de cette place, nos parents se réu­nis­saient pour cla­mer leur refus des 2 réac­teurs de Penly. Aujourd’hui, 30 ans plus tard, les mêmes cau­ses pro­dui­sent les mêmes effets : nous cla­mons notre refus d’un sep­tième réac­teur nucléaire sur le lit­to­ral Haut Nor­mand ! Le gou­ver­ne­ment de ce pays et cer­tains élus locaux, soi-disant pro­ches de vous, sont tou­jours aussi sourds à nos cla­meurs et aveu­gles face aux réa­li­tés.

Lire la suite


Accidents nucléaires: les populations normandes au coeur du risque ?

 Caen: 45 per­son­nes se sont dépla­cées le11 juin der­nier pour par­ti­ci­per à une soi­rée débat autour du thème: CODIRPA pré­sen­tée par l’ASN et l’ACRO; amphi Toc­que­ville  (cam­pus 1)

Lire la suite