Dernière mise à jour 19/09/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories:

Europe et Démocratie ? - 5

Europe et laï­cité Le Traité de Lis­bonne va encore plus loin et aggrave le TCE : PRÉAM­BULE - 1) Le préam­bule est modi­fié comme suit : a) le texte sui­vant est inséré comme deuxième con­si­dé­rant : “S’ins­pi­rant des héri­ta­ges cul­tu­rels, reli­gieux et huma­nis­tes de l’Europe, à par­tir des­quels se sont déve­lop­pées les valeurs uni­ver­sel­les que cons­ti­tuent les droits invio­la­bles et ina­lié­na­bles de la per­sonne humaine, ainsi que la liberté, la démo­cra­tie, l’éga­lité et l’État de droit”.     Plus, un nou­vel arti­cle, l’arti­cle 15, inséré dans le Traité de Lis­bonne, ouvre des pers­pec­ti­ves…Il y est pré­cisé que : “Recon­nais­sant leur iden­tité et leur con­tri­bu­tion spé­ci­fi­que, l’Union main­tient un dia­lo­gue ouvert, trans­pa­rent et régu­lier avec les Égli­ses”.

Lire la suite


Europe et Démocratie ? - 4

Avec opti­misme, pour amor­cer un chan­ge­ment vers une Europe plus soli­daire, plus sociale, l’on pour­rait envi­sa­ger une coo­pé­ra­tion entre peu­ples por­teurs de cette autre vision de l’Europe, pour peu que leurs diri­geants res­pec­tent leur parole.  Or, il est prévu que « Les coo­pé­ra­tions...

Lire la suite


Sociétés fermées ou monde solidaire ?

Tra­vailleurs sans papiers et iso­lés, oxy­more du lien social. Au prin­temps 2008, des tra­vailleurs sans papiers, sou­te­nus par la CGT, occu­pent spec­ta­cu­lai­re­ment quel­ques grands res­tau­rants pari­siens puis une entre­prise de net­toyage pour faire valoir leurs droits à régu­la­ri­sa­tion. La France (re)décou­vre l’exis­tence de ces tra­vailleurs (hom­mes et fem­mes) qui vivent sans papiers ni garan­ties, et ce par­fois depuis plus de 10, 20 ans, alors qu’ils et elles sont sala­riés d’entre­pri­ses ayant pignon sur rue.Mais un grand nom­bre de tra­vailleurs sans papiers dépen­dant d’entre­pri­ses trop peti­tes pour dis­po­ser d’un syn­di­cat se retrou­vent iso­lés et aban­don­nés à leurs seu­les ini­tia­ti­ves, les for­ces syn­di­ca­les relâ­chant leurs efforts de sou­tien une fois la régu­la­ri­sa­tion de leurs pro­pres syn­di­qués obte­nue.

Lire la suite


Europe – piège à con

Vous avez voté NON au référendum sur le TCE du 29 mai 2005 et vous avez été traité comme des moins que rien par une classe politique méprisante. Vous avez voté OUI à ce référendum et, aujourd’hui, vous avez l’impression d’avoir été dupé. Vous n’avez pas été voter ce jour là, sachant que les dés étaient pipés.

Lire la suite


Europe et Démocratie ? - 3

L’Europe telle qu’elle est défi­nie aujourd’hui n’émane pas de la volonté des peu­ples. Elle n’est pas issue d’une assem­blée cons­ti­tuante dont les mem­bres auraient été élus par les peu­ples. Elle ne con­sa­cre pas la sou­ve­rai­neté popu­laire. Elle est gérée par des trai­tés signés entre États...

Lire la suite


Europe et démocratie ? - 2

Vous avez lu “réfé­ren­dum d’ini­tia­tive popu­laire” ? Il n’existe pas non plus, au niveau euro­péen la pos­si­bi­lité d’un réfé­ren­dum : une con­sul­ta­tion popu­laire et con­trai­gnante qui pour­rait s’appli­quer à faire évo­luer les tex­tes. Tout au plus, est-il ques­tion d’un « droit de...

Lire la suite


Europe et démocratie ? - 1

“Le fon­de­ment de la démo­cra­tie réside dans la sou­ve­rai­neté popu­laire” Les peu­ples euro­péens seront bien­tôt appe­lés à élire leurs dépu­tés euro­péens, mais, quelle place reste-t-il vrai­ment à la sou­ve­rai­neté popu­laire ? Cer­tes les peu­ples délè­guent (1°) la sou­ve­rai­neté aux élus...

Lire la suite


Les mensonges sur le Traité de Lisbonne - par Raoul-Marc Jennar

Libéraux de droite comme de gauche, UMP, Modem et direction du PS, relayés par la presse patronale (Le Monde, Libé, Le Figaro, ‚Ķ.), diffusent, comme en 2005, une série de mensonges à propos du  traité modificatif européen (Traité de Lisbonne) qu’ils veulent voir ratifié à tout prix. En voici 5, parmi d’autres :...

Lire la suite


Une Europe pour la solidarité dans la liberté

Nous som­mes à un mois jour pour jour de la réu­nion du Con­grès à Ver­sailles, date à laquelle il sera demandé aux par­le­men­tai­res, dépu­tés et séna­teurs tous réu­nis, de modi­fier la cons­ti­tu­tion afin d’auto­ri­ser par la suite le vote d’une loi rati­fiant le TCE ver­sion 2007 ou si l’on pré­fère, le Traité de Lis­bonne. Il y a de bon­nes rai­sons de pen­ser que la modi­fi­ca­tion de la cons­ti­tu­tion vau­dra pour rati­fi­ca­tion du traité. Il serait en effet très sur­pre­nant que les mêmes par­le­men­tai­res se con­tre­di­sent d’autant que les deux cham­bres sont majo­ri­tai­re­ment de la même famille poli­ti­que que le pré­si­dent qui leur sou­met la pro­cé­dure. Cette situa­tion, ce retour­ne­ment de situa­tion com­plet même, com­pa­rée à celle du 29 mai 2005 au soir qui, tout le monde s’en rap­pelle, avait opposé un NON caté­go­ri­que au TCE 2005 porté, en France par une majo­rité de 54% et une forte par­ti­ci­pa­tion mais aussi au Pays-Bas, se révèle en con­tra­dic­tion par­faite d’avec le fameux « coup d’arrêt » que de nom­breux res­pon­sa­bles poli­ti­ques, syn­di­caux et asso­cia­tifs avaient porté après une vic­toire jugées alors comme his­to­ri­que. L’évi­dence c’est qu’il n’en est rien….

Lire la suite


Non à cette Europe-là, le 4 février comme le 29 mai - par Raoul Marc Jennar.

¬´L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’indicible espoir.¬ª (Jean Jaurès) Les Chefs d’Etat et de gouvernement, les responsables politiques du libéralisme de gauche comme du libéralisme de droite ont refusé d’entendre les arguments de ceux qui veulent une Europe des citoyennes et des citoyens et non une Europe des banquiers et des hommes l’affaires, de ceux qui n’acceptent les transferts de souveraineté que pourvu qu’ils s’accompagnent de transfert de mécanismes démocratiques de contrôle, de transparence et de reddition des comptes, de ceux qui veulent une Europe conforme aux valeurs dont elle est historiquement porteuse.

Lire la suite