Last site update 18/11/2019

To content | To menu | To search

Poisson d'avril ?

Évi­dem­ment, lan­cer un 1er avril un “Mou­ve­ment pour la refon­da­tion d’une Europe véri­ta­ble­ment sociale et démo­cra­ti­que”, c’est un sacré pois­son !

Bien que…

A bien y réflé­chir, jus­te­ment, est-ce que cela ne méri­te­rait pas réflexion ?

Cer­tains essaient de pro­mou­voir un boy­cott qui sera noyé dans la masse d’indif­fé­rence que sus­cite cette élec­tion sans enjeu. D’autres pré­ten­dent que voter pour eux pour­rait influer sur le par­le­ment euro­péen et inflé­chir la poli­ti­que euro­péenne, plus ou moins à gau­che ou à droite. Quelle farce !

Le par­le­ment euro­péen est un fan­to­che fait pour dis­traire les peu­ples pen­dant que les déci­sions se pren­nent ailleurs.

On ne peut pas réfor­mer l’UE de l’inté­rieur ! Elle est bien trop ver­rouillée pour cela. L’UE, on l’aime ou on la quitte. Et bien, quit­tons la !


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

0/5

  • Note: 0
  • Votes: 0
  • Higher: 0
  • Lower: 0

Edrobal

Author: Edrobal

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (4)

Le Père Peinard Le Père Peinard ·  02 April 2009, 13h31

60 % d’abs­ten­tion sera un signal poli­ti­que fort.
Ce sont les votants qui seront noyés dans le refus mas­sif et popu­laire !

Boy­cot­tons acti­ve­ment les élec­tions euro­péen­nes et pré­pa­rons la Cons­ti­tuante
Après l’adop­tion par le Par­le­ment Euro­péen de la direc­tive de la honte, les états pour­ront main­te­nir en « réten­tion » les immi­grés clan­des­tins pen­dant dix-huit mois. C’est autant de petits Guan­ta­namo qu’il va fal­loir « vin­cen­ni­ser »…
Une pre­mière déci­sion s’impose : Le Plan B comme Boy­cott !
Boy­cot­tons à 60% les pro­chai­nes élec­tions euro­péen­nes.
On ne peut pas rado­ter sur le mer­can­ti­lisme, le néo-libé­ra­lisme, l’anti-démo­cra­tie d’une cons­truc­tion euro­péenne que 54% des fran­çais ont rejet­tée, et puis se pré­ci­pi­ter sur tou­tes les illu­sions élec­to­ra­lis­tes qu’elle pro­pose.
Pour y dis­per­ser nos mai­gres for­ces mili­tan­tes et épui­ser nos mai­gres for­ces finan­ciè­res.
Le par­le­ment euro­péen n’a aucun pou­voir légis­la­tif. C’est un pla­card à balais dorés (15 000 euros par mois) pour des poli­ti­cards recy­clés. Cer­tains ont acheté leur siège. D’autres s’apprê­tent à le faire.
Qui est votre député euro­péeen ?
Gérard Honesta
Vous a-t-il jamais pré­senté le bud­get euro­péen ?
Non !
La com­mis­sion et son pré­si­dent sont pra­ti­que­ment irres­pon­sa­bles.
La moi­tié du mai­gre bud­get est con­sa­cré à sub­ven­tion­ner les pau­vres « agri­cul­teurs » : c’est la Reine d’Angle­terre qui reçoit le plus gros ché­que (un mil­lion d’euros pour ses forêts et ses chas­ses) sui­vie par un rizi­cul­teur camar­gais (600 000 euros).
A vot’bon coeur, m’sieu’dam’ !
Toute l’admi­nis­tra­tion euro­péenne pèse moins que la Mai­rie de Paris. La moi­tié de son bud­get de fonc­tion­ne­ment est con­sa­cré à des démé­na­ge­ments fré­quents entre les trois siè­ges et avec son armée de tra­duc­teurs.
6000 lob­bies y sont enre­gis­trés et font l’essen­tiel du tra­vail de rédac­tion des futurs tex­tes euro­péens avec le désin­té­res­se­ment que l’on ima­gine.
Qu’ont fait le par­le­ment-crou­pion, la grosse Com­mis­sion et le repris de jus­tesse Tri­cheur, pré­si­dent de la Ban­que Con­tre l’Europe pour pro­té­ger l’Europe de la crise ?
Rien.
Que peu­vent-ils ?
Rien
Vou­lez-vous de cette Europe-là ?
Non !
Plan B, vous dis-je !
La suite sur http://col­lec­ti­fin­vi­si­ble.free.fr

Edrobal Edrobal ·  02 April 2009, 16h52

Taux de par­ti­ci­pa­tion pour la France :
1989 : 48,7%
1994 : 52,7%
1999 : 46,8%
2004 : 42,76%

Était-ce un signal fort ?

Non, 60% d’abs­­ten­­tion ne sera pas un signal poli­­ti­­que fort, ce sera de la rou­tine. Les poli­ti­ques s’en bat­tront l’oeil !

Anne Anne ·  02 April 2009, 18h31

Bon­jour xian
Le Boy­cott en allant à la pêche, je n’y crois pas, en plus je trouve cela dan­ge­reux, une bonne rai­son pour faire pas­ser dans l’opi­nion l’idée que l’Europe n’inté­resse pas les peu­ples, qu’ils n’y com­pren­nent rien et que fina­le­ment le suf­frage uni­ver­sel ne sert à rien, que l’on pour­rait s’en pas­ser….
et vlan! encore une cla­que à la sou­ve­rai­neté popu­laire!!

Cela ne veut pas dire que nous devons nous obli­ger à voter pour un par­le­ment fan­to­che, ni pour des pla­ces dans des pla­cards dorés, Non!

Une mobi­li­sa­tion impor­tante de per­son­nes refu­sant ce vote en ins­cri­vant NON! sur leur bul­le­tin ou autre chose cela pour­rait faire un % impor­tant de bul­le­tins nuls parmi les votants, plus dif­fi­cile à pas­ser à la trappe, à l’igno­rer après; nous nous serons expri­més!

Gdalia Gdalia ·  03 April 2009, 13h31

Bon­jour,

En écri­vant “boy­cott actif”, je ne pense abso­lu­ment pas abs­ten­tion, mais au con­traire à aller dépo­ser dans l’urne un bul­le­tin mar­qué “boy­cott actif”, ou “NON”, ou “bande de nuls” :) , ou toute autre for­mu­la­tion brève mais expli­cite, sur laquelle les par­ti­sans de ce boy­cott se seraient enten­dus, ou pas, fai­sant corps, ou lais­sant libre cours à la créa­ti­vité de cha­cun.
En fai­sant en sorte que nos bul­le­tins soient comp­ta­bi­li­sés, cela pour­rait faire du bruit, car nous pou­vons aisé­ment être l’immense majo­rité.

L’essen­tiel de l’action con­sis­tant à nous mobi­li­ser en col­lec­tifs de base de tou­tes sor­tes, et à fédé­rer les lut­tes qui ne man­quent pas, et qui sont vita­les. Et en don­nant à ces lut­tes, en réflé­chis­sant ensem­ble à ce qui se passe et à ce que nous vou­lons vivre, un sens et des pers­pec­ti­ves aussi jus­tes que pos­si­ble. Rien ne pou­vant être résolu à mon avis sans l’abo­li­tion totale des pro­fits moné­tai­res, et mieux encore de la mon­naie, et sans retour à la base et à la démo­cra­tie la plus radi­cale.

Il ne s’agit cer­tes pas d’amen­der le capi­ta­lisme, mais de chan­ger de con­trat social.

Gda­lia

Add a comment This post's comments feed


You might also like

edito.gif

Le point de "non retour"

Sauver le climat ou sauver le système, il faut choisir.

Continue reading

edito.gif

Quand Carlos se gavait !

Le débat ouvert par le mouvement des Gilets Jaunes a de saines vertus. Nous ne parlons pas ici du « grand débat », diversion qui ne trompe que les naïfs patentés, mais du débat intelligent et intelligible auquel participent tous les observateurs honnêtes qui voient dans ledit mouvement la nécessaire occasion de mettre à nu les terribles tensions à l’œuvre dans notre société.

Continue reading