Last site update 22/11/2019

To content | To menu | To search

Les bouches puantes

Cha­que jour sont déver­sés sur les ondes comme dans nos mes­sa­ge­ries élec­tro­ni­ques ou nos boî­tes aux let­tres, des quan­ti­tés astro­no­mi­ques de mes­sa­ges indé­si­ra­bles. Des “spams” disent les anglo­pho­nes quand nos loin­tains cou­sins qué­be­cois le tra­dui­sent par “pour­riel”.


Plus que beau­coup d’autres, les bou­ches puan­tes d’Alain Minc, d’Anne Lau­ver­geon et de son com­père du Parti Sol­fé­rie­nien Eric Bes­son mais aussi Copé la fouine, Dar­cos l’impas­si­ble, Woerth l’ingénu, sans oublier Pécresse et son Karout­chi ou l’informe Bache­lot, tou­tes et tous se sont alliés pour déver­ser quo­ti­dien­ne­ment de ces mêmes pour­riels. Tous rede­va­bles à la sar­ko­cra­tie, ils sont aussi des habi­tués du fait.

Ils ont anten­nes et tri­bu­nes ouver­tes où ils veu­lent et quand ils veu­lent. Ils sont mis­sion­nés pour aller à la res­cousse des inté­rêts les plus mal­fai­sants du moment. Ils vien­nent dis­til­ler au micro tou­jours le même caté­chisme cent fois res­sassé, cha­que jour un peu moins cré­di­ble, cha­que jour un peu plus insup­por­ta­ble voire cri­mi­nel quand il tou­che au nucléaire ou à l’arme­ment.

Minis­tres ou con­seillers ver­tueux, de ceux qui ne payent jamais leurs erreurs et leurs fau­tes sou­vent pré­mé­di­tées par leur Séguéla, ils n’oublient jamais de per­ce­voir la dîme et le divi­dende. Ils man­gent et même se goin­frent à tous les râte­liers du public et du privé, par­fois tour à tour, sou­vent en même temps, cha­cun per­ce­vant son “gol­den hello” et, une fois la basse beso­gne ter­mi­née, récla­mant son “gol­den para­chute” pui­sés dans les cais­ses de l’impôt.

Hor­mis leur chef, ancien­ne­ment leur maî­tre d’école qu’ils sin­gent mer­veilleu­se­ment, ils ont depuis plu­sieurs mois leur garde chiourme, le Mon­sei­gneur Lefev­bre de la com­mu­ni­ca­tion de la Frr­rance. Le pape Fré­dé­ric 1er, vous savez celui qui a le même coif­feur que Bor­loo et à qui on don­ne­rait le rond pour qu’il s’achète un savon et sur­tout du den­ti­frice, est comme Rachida “les dents blan­ches” au mor­dant incom­pa­ra­ble, de la race de ceux que l’on forme dans les cours de «ter­ro­risme des débats» à l’école de com’ de l’UMP.

Cette manie de cou­per la parole pour dyna­mi­ter sys­té­ma­ti­que­ment toute dis­cus­sion qui ris­que­rait de deve­nir inté­res­sante pour lais­ser place aux louan­ges du chef, on a pu la repé­rer depuis long­temps. Ca sent la con­si­gne qui tient lieu d’idéo­lo­gie. Récem­ment, elle a fait sen­sa­tion sur un pla­teau de télé bien connu du diman­che après-midi. De ce point de vue, la mis­sion fut belle et bien réus­sie.

Ah ! Mon­sieur Le lou­che que vous êtes beau en colère et que votre sens bien com­pris de la que­relle nous ramène aux duels de l’ancien régime… mais que votre haleine est bien fétide. Si vous n’êtes pas de la CIA, si vous n’êtes pas non plus ni Atos, ni Por­tos, ni Ara­mis, c’est bien ce même ter­ro­risme que vous pra­ti­quez assi­dû­ment.


Alors de grâce ! Qu’ils se lavent la bou­che à l’eau bénite si ça leur chante. Qu’on les libère de leurs obli­ga­tions, qu’on les défro­que même ! et libè­rent dans le même temps, nos ondes, les colon­nes de nos jour­naux et, dans la fou­lée, les minis­tè­res, les amphis et nos réseaux de neu­ro­nes. Cette déci­sion serait une mesure de salu­brité publi­que et celui ou celle qui la pren­dra sera le plus grand bien­fai­teur de l’huma­nité. Car nous avons bien d’autres cho­ses à faire que de voir ces tris­tes ten­ter d’amu­ser la gale­rie. Fau­drait pas non plus nous pren­dre trop long­temps pour de doux din­dons.

Allez, Nico­las, Pim­pre­nelle et les autres, il se fait bien tard. On met son pyjama, on se brosse les dents et au lit les petits !


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

5/5

  • Note: 5
  • Votes: 1
  • Higher: 5
  • Lower: 5

Le dindon de la farce

Author: Le dindon de la farce

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed


You might also like

source : https://www.iphonerevolt.org/

Cobalt, WiFI et petits bébés

J’ai l’impression que la convergence des luttes s’essaie à de nouveaux types d’actions-consommation. C’est le cas dernièrement de l’initiative d’Attac et associés (cf. iphonerevolt.org) contre Apple et son iPhoneX sur fond de System pampers. Il faut bien le reconnaître, c’est une sorte d’idée fixe par ici de vouloir tout rapporter à une question de système. Mais est ce si débile que ça, au final ?

Continue reading

couches lavables

Qui a voté pour les System pampers ?

Qui a voté ? ALLEZ, LEVEZ LA MAIN ! Non, pas pour DÉCIDER ensemble de quoique ce soit comme la dernière fois, en mai 2005, mais voté pour ÉLIRE les MEDEF… MONSANTO… OTAN & TRUMP… PANAMA & PARADISE pampers [1] ? Et les ATOMICS pampers, on en fait quoi ? Qui a jamais voté pour le NUCLÉAIRE ?

Continue reading