Dernière mise à jour 24/04/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Femmes contre le nucléaire

Line NO NUKESIl y a quelques mois, des femmes partageant la conviction de la nécessité vitale d’un arrêt immédiat du recours à l’énergie nucléaire (qu’il s’agisse de production d’électricité ou d’armement) ont lancé un Appel des Femmes pour l’Arrêt Immédiat du Recours à l’Énergie Atomique. Il faut faire connaître cet appel !

Le principe de cette action ne consiste pas tant à faire signer une pétition mais à susciter, en divers pays, la constitution de groupes de femmes et des actions, des dynamiques militantes autour de cet appel. Il ne s’agit donc pas d’une pétition à remettre à une autorité “supérieure”, mais plutôt d’un appel à prise d’engagement autonome, complémentaire d’autres initiatives mixtes préexistantes ou non. Ainsi, il a été décidé, y compris en concertation avec des camarades masculins, de recueillir exclusivement des signatures féminines.


Line NO NUKES

Au-delà de l’exemple du mouvement des Femmes de Fukushima, il y a trois raisons principales :

  • la volonté d’encourager à se mêler des questions atomiques des femmes qui, pour bien des raisons, ne l’ont pas fait ou ne le feront jamais dans un contexte mixte ;
  • le souci d’introduire dans les réseaux féministes le débat sur les questions énergétiques, sans en laisser l’exclusive à des lobbies corporatistes de femmes favorables au nucléaire ;
  • et surtout le constat que les femmes de nombreux pays ont, davantage que les Françaises, l’habitude d’œuvrer préférentiellement ou exclusivement dans des groupes féminins. Or, vu l’urgence, les initiatrices espèrent que cet appel permettra aussi d’activer ou réactiver de larges réseaux nationaux et internationaux de femmes préexistants et d’établir plus facilement des liens avec eux.

L’appel est actuellement disponible en anglais et quelques autres langues, en attendant d’autres versions, qui seront bienvenues. Voir les traductions disponibles.

Pour en savoir plus, participer et inciter vos ami-e-s hors de France à participer à la dynamique, voir les détails.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

0.5/5

  • Note : 0.5
  • Votes : 4
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : -1

Véronique Gallais

Auteur: Véronique Gallais

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (4)

vera vera ·  06 septembre 2012, 15h58

Bravo Véronique!!
Que les signatures grimpent et que les femmes s’unissent pour un autre monde , un monde d’espérance en arrêtant la production d’énergie provenant du nucléaire qui ne sème que la mort à court, moyen et long terme.
Merci aux hommes de nous aider dans ce sens ….de la Vie

Bien solidairement
Vera

VG VG ·  24 septembre 2012, 20h27

Une autre raison pour un appel spécifiquement féminin : nous (les femmes) sommes plus vulnérables à la radioactivité.

Cf. Helen Caldicott: Insufficient as it is, even the National Academy of Sciences BEIR V11 Report*, widely accepted as the industry standard, clearly states:
  • There is no safe dose of ionizing radiation. Any exposure can trigger cancer.
  • Although the reasons are not yet clearly understood, women and children are significantly more vulnerable. -  Women are 40-60% more likely to get cancer than men, given the same exposure.
  • They are about 50% (half again) more likely to acquire a fatal cancer from this exposure. This means that for every two men who die of radiation related cancer, three women will die given a similar exposure.
  • Children between the ages of 0-5 are more vulnerable than all adults, both men and women. But what is almost never discussed, also from the BEIR V11 Report*, is that in this age group little girls are twice as vulnerable as boys. This means that for every boy, there will be two girls who will acquire a fatal or non-fatal cancer.

http://books.nap.edu/openbook.php?r…

vgallais vgallais ·  19 avril 2013, 00h28

Encore et toujours d’actualité. Et pour si longtemps encore !…

Ici des mamans de Fukushima prennent la parole :

vgallais vgallais ·  13 mai 2013, 20h18

une autre vidéo en anglais :

ENG – Women of Fukushima-English subtitles (Source Vimeo)
Six Japanese women offer brutally honest views on the state of the clean-up, the cover-ups and untruths since the nuclear accident in Fukushima, and how it has affected their lives, homes and families.
http://www.fukushimafuture.com/eng-…

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Comment osez-vous... par Raoul Vaneigem

Jusqu’à quel degré d’impudence ou d’hypocrisie un homme tolère-t-il le mépris dont il est accablé ?

Lire la suite

Libérons notre vote !

Sur le forum des ¬´Electrons libres¬ª d’où est parti l’initiative de l’Appel à la candidature du...

Lire la suite