Dernière mise à jour 24/03/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tonton Fafa fait de la haute voltige

On connaissait les deux célèbres hélicologistes, les très populaires Nicolas Hulot et YAB, alias Yann Arthus Bertrand, grands acteurs influents des manigances électoralo-verdistes au coté de l’incontournable DC-B.

Au dessus du nid de coucou de la gauche tendance droitière, le toujours très “républicain” Manuel Valls, le plus BCBG de tous et premier dans tous les concours de circonstances : premier des repentis qui avait dit “Non !” en 2005 et premier candidat à avoir dit oui à ce grand barnum des très fumeuses “Primaires”©. Il vient d’être rejoint dans son escapade pré-présidentielle par son poulidor préféré, Arnaud (de) Montebourg. Tiens au fait, mais où est passé Peillon ? Et Hollande ? Laisse tomber la neige !

Et puis il y a notre bon Tonton Fafa… 

Lolo pour les intimes, le plus célèbre des Nonistes et membre éminent du non moins célèbre Club du siècle.[1] Il vient de faire encore preuve d’une aptitude toute particulière au vol au-dessus de ce panier de crabes que Bernard Langlois a baptisé un jour le Parti Solférinien pour ne pas amalgamer la nomenklatura des énarques du PS et le Parti Socialiste de ses adhérents.

Eh oui ! Si l’on en croit ce que nous disait dimanche dernier le journal 20 minutes : “Laurent Fabius a lui aussi rejoint la petite équipe en vantant les mérites de DSK sur Europe 1” ! Tonton Fafa, allons, voyons !

Du “Non !” au TCE en 2005 à DSK en 2010, Tonton Fafa nous en a fait de la haute voltige. Par exemple, la suppression de la “Vignette des vieux” que les proprios de grosses bagnoles payaient au prix fort et que Raffarin va remplacer ensuite par la “Journée de Solidarité” de la Pentecôte, une journée de travail - tenez vous bien bande de dindons glougloutants - GRATUIT !…  dont on ne sait plus trop ce qu’elle finance quand on voit l’état des maisons de retraite publiques et le traitement réservés à nos anciens à qui on demande maintenant de financer - sur leurs retraites amaigries et de plus en plus souvent chétives - l’entretien des toitures.

Mais il y a aussi dans le sillage de cet homme d’Etat, l’épargne salariale, ce petit écureuil virevoltant qui devait faire “des salariés et des chefs d’entreprises de véritables partenaires”. On aura rien oublié non plus de sa période à Matignon. On fera grâce à cet adepte du « tournant de la rigueur » d’un récapitulatif détaillé de peur qu’il nous fasse un mauvais sang d’encre. Il y a eu aussi depuis, c’est bien vrai, les petits centimes d’euros qui jadis auraient fait presque des francs (les pièces de 1, 2 et 5 centimes d’euros, à ce qu’il paraît c’est lui) et puis cette campagne électorale (Législatives 2007) durant laquelle il nous a évité la TVA sociale… pour combien de temps ? Quel talent tout même ! Quel vol magistral de 1984 - quand il est nommé le plus jeune Premier ministre de la République - à nos jours, vous ne trouvez pas ?!

Attendez, attendez ! Partez pas si vite. J’en ai une petite dernière sortie de derrière les fagots de 2001. Ca va aller vite, vous allez voir. Ca fera même pas mal. Que faisait-il not’ bon Tonton Fafa alors Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie sous Jospin 2, dans un hélico AS350 au-dessus d’AZF-Toulouse[2], le 21 septembre 2001 - aux premières loges - quand AZF a explosé ?

On sait bien nous, pauvres dindons, qu’on ne nous dit pas tout, mais profiter à ce point du très fascinant “Nine-eleven” (le 11 septembre new-yorkais), c’est bigrement fort ! Faudra qu’on en reparle un de ces quatre.

Notes :

[1]D’après Michel Fiszbin, “Denis Kessler, « ex-numéro deux du Medef » et patron du réassureur Scor est aussi le président du Siècle. Il sera remplacé par Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT, le 1er janvier.” - Rue89.com

[2] Il y a un AZF à Grand-Quevilly (Normandie) dont le premier adjoint au maire n’est autre que Tonton Fafa.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

4.4/5

  • Note : 4.4
  • Votes : 5
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 3

Le dindon de la farce

Auteur: Le dindon de la farce

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Nicky_Georges_Toulouse.jpg

Une véritable busherie

Il fallait oser… Le fantôme Ben Laden est de retour. Al Qaida fait trembler l’Hollywood électoral qui s’offre une petite pause mortelle bien méritée à un mois du premier tour. Comme d’habitude ?

Lire la suite

sarko2012_protectsoc.jpg

Blabla…Blabla !

Dans ses vœux de 2007, Nicolas Sarkozy nous délivrait, un véritable message d’espoir : « …les premiers résultats de l’action entreprise devraient se faire sentir…». Fin 2008 le président constatait : « …l’année 2008 s’achève, elle a été rude », mais il assurait aussi : «… nous allons sortir renforcés de cette crise…».

Lire la suite