Dernière mise à jour 24/03/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Europacity : lettre ouverte à Vincent Peillon

non-europacity-gpii.jpgMonsieur Vincent PEILLON
Ministre de l’éducation nationale
Ministère de l’éducation nationale
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP07 

Plaine de France, le 12 décembre 2012

Objet : Utilisation des classes des écoles primaires et des collèges de Gonesse-Val d’Oise pour promouvoir un projet de centre commercial du groupe Auchan.


Monsieur le Ministre de l’éducation nationale,

Notre Collectif, composé de 18 associations, souhaite porter à votre connaissance l’opération de promotion de la société Immochan, du groupe Auchan, en faveur de son projet de centre commercial « Europa City ». Du 5 décembre au 4 février, Immochan expose dans une salle municipale de Gonesse le projet architectural de quatre équipes d’architectes ayant répondu à la commande du groupe Auchan pour la réalisation d’un centre commercial et de loisir sur 80 hectares du Triangle de Gonesse.

Pour promouvoir ce projet de centre commercial, « Europa City » avec le soutien de la ville de Gonesse et de l’Etablissement Public d’Aménagement de la Plaine de France, ils ont édité un « dossier pédagogique » et invitent les enseignants des écoles primaires et des collèges à faire visiter à leurs classes cette exposition.

Le principe de neutralité de l’école est inscrit dans la constitution. L’interdiction de la publicité à l’école, en vigueur depuis 1936, a été réaffirmée à plusieurs reprises dans plusieurs circulaires. (circ. du 8/11/1953, circ. n°II-67-290 du 3/7/1967, circ. n°76-440 du 10/12/1976). Elles rappellent notamment que « en aucun cas et en aucune manière les maitres et les élèves ne doivent servir directement ou indirectement à aucune publicité commerciale. », ce qui nous semble être le cas dans cette promotion d’Europa City par le groupe Auchan.

Les enfants constituent une cible de plus en plus prisée par les publicitaires, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait que les deux tiers des produits consommés par les enfants leseront encore à l’âge adulte, et que ceux-ci sont de plus en plus les prescripteurs des achats de leurs parents.

Pour nous l’école doit être un lieu de confiance et d’émancipation, et non de manipulation. En effet les « ateliers pédagogiques » ne sont là que pour vendre un projet de centre commercial et utiliser les enfants pour le promouvoir dans les familles. Nous vous demandons donc d’intervenir au plus vite pour faire cesser ces manipulations des enfants.

Dans l’attente, veuillez croire, Monsieur le Ministre, en notre attachement à l’école publique.

Bernard Loup


Copie pour information :
• Monsieur le Recteur de l’académie de Versailles
Rectorat de l’académie de Versailles
3, boulevard de Lesseps
78017 Versailles cedex

• Inspection académique du Val d’Oise
Immeuble Le Président
2A Avenue des Arpents
95525 Cergy-Pontoise Cedex

• Inspection de l’éducation nationale, circonscription de Gonesse
Ecole Théry
22, rue Claret
95500 Gonesse

• FCPE 95- CDPE du Val d’Oise
101 Rue du Brûloir
95000 Cergy
• ASSOCIATION PEEP GONESSE
17 avenue des Tulipes
95500 GONESSE 

Les associations signataires mentionnées ci-dessous forment le « Collectif pour le Triangle de Gonesse » pour porter leurs exigences sur
l’avenir de ce territoire :
Amis de la Terre Val d’Oise ; Environnement 93 ; MNLE 93 ; Val d’Oise Environnement ; AFCEL 95 Gonesse; Association de Défense des Habitants de l’Est du Val d’Oise ; Aulnay Environnement ; Bien Vivre au Thillay ; Bien Vivre à Vémars ; CAPADE-Sud-Aulnay ; Ecouen Environnement ; Haut Val d’Oise Ecologie-Persan ; La Vigie d’Ecouen ; Le Blanc Mesnil c’est vous; le Blanc Mesnil pour vous ; Alliance pour la Santé-Arnouville ; Toulemondilaibio-Arnouville ; Sarcelles Environnement et Nouvelles Énergies de Villiers-le-Bel.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

3/5

  • Note : 3
  • Votes : 5
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : -1

Yann Fiévet

Auteur: Yann Fiévet

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés



À voir également

lettre_ouverte.gif

Lettre ouverte à Yannick Rousselet

Ci-joint vous trouverez une lettre ouverte adressée à Yannick Rousselet, responsable des campagnes nucléaires à Greenpeace France. Cette lettre ouverte a été écrite dans le cadre d’une revue à paraître autour de la mort de Rémi Fraisse - manifestant tué par le souffle d’une grenade offensive cet automne lors d’un rassemblement contre le barrage du Testet -. Il était pour nous important d’évoquer dans ce cadre comment l’État trouve souvent au cœur des luttes des militants ou des militantes à même de relayer son discours. C’est ce rôle que notre salarié de la multinationale écologiste a accepté d’endosser en direct sur i-Télé, condamnant les “méchants casseurs” qui “sévissaient” en réaction à cet assassinat dans les rues de Nantes et Toulouse. 216

Lire la suite

amis-de-la-terre-france.jpg

Lettre ouverte aux Amis de la Terre-France

En octobre 2014, trente-trois réacteurs électronucléaires en France sur cinquante-huit auront 30 ans ou plus. Il y en avait vingt et un au début du mandat du président Hollande, et seulement deux au début du Grenelle de l’Environnement. Sans sursaut des écologistes antinucléaires, il risque d’y en avoir quarante-six dès novembre 2017. Pour tâcher de s’extraire de l’impasse atomique et cesser de banaliser le désastre en cours au Japon, il faut un coup d’arrêt à la production anthropique massive de radioactivité. Pour cela, il faut exiger enfin en France, de toute urgence et en attendant mieux, le remplacement transitoire des réacteurs nucléaires par des centrales thermiques à flamme. A gaz et même, si nécessaire, en partie au fioul et au charbon. Ce n’est pas antagonique, bien au contraire, avec l’adaptation au changement climatique et la lutte contre son aggravation. Et c’est essentiel pour la préservation de la vie sur terre, ainsi que pour celle d’une démocratie en France. Plus vite ça se fera, mieux ce sera. Y compris pour le climat. Il est de la responsabilité historique des Amis de la Terre de le dire, et de le faire comprendre autour d’eux.

Lire la suite