Dernière mise à jour 17/12/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Que vive le meilleur des mondes, nucléaire, enfin libéré du capitalisme!

Deux articles [1] en anglais, dont un très long et « scientifiquement » étayé, sont extrêmement intéressants pour comprendre comment pensent certains de nos “camarades” pronucléaires, y compris et tout particulièrement pour lutter contre le changement climatique.

En très bref :

  1. Les méchants capitalistes sont les uniques responsables du changement climatique, aucunement les gentils membres de la classe ouvrière mondiale.
  2. Les dégâts humains du nucléaire restent mineurs par rapport à ceux des énergies fossiles conventionnelles.
    (Aucune mention des dégâts liés à l’extraction de l’uranium, qui est aussi un minerai fossile.)
  3. La production électronucléaire est la seule solution viable pour éviter les GES (gaz à effet de serre) et la pollution de la production énergétique (électrique ou non) pour répondre à des besoins humains qui ne peuvent que croître.
    (Au passage, on admet tout de même que les scientifiques n’ont pas encore trouvé de solution pour éliminer les déchets nucléaires.)

Notes :

[1]  Si la page devait par hasard avoir disparu quand vous lirez ceci – comme cela arrive quelquefois quand on critique trop vertement certaines informations libres d’accès -vous pourrez certainement  trouver ces textes par moteur de recherche.


Références :

  • “FUKUSHIMA, THE LEFT, AND NUCLEAR POWER”, Stuart King
  • “FUKUSHIMA, NUCLEAR ENERGY AND A SOCIALIST PROGRAM”, by David Walters
  • les deux articles ayant été initialement publiés en 2011 ici (http://www.permanentrevolution.net/entry/3332)

Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Véronique Gallais

Auteur: Véronique Gallais

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

slider_couv_apresfukushima-arretimmediat.png

Nucléaire : l'arrêt immédiat c'est possible !

Voilà trois jours qu’une conférence de presse s’est tenue pour informer de la publication de deux ouvrages dont on ne mesure pas encore suffisamment la portée. Aucun journaliste détenteur d’une carte de presse n’a daigné se présenter. Ce n’est pas surprenant, c’est même assez honteux mais cela confirmerait plutôt que le lobby nucléaire a déjà tout bien prévu… loup y es-tu ?…

Lire la suite

AIE - Pétrole 2010-2035

Pétrole : l'AIE compte sur la science et la chance

Le rapport annuel de l’AIE est, depuis 1993, un rapport toujours attendu. Celui de 2010, dix fois plus volumineux que le premier (76 pages contre 731 pages), est paru au début du mois de novembre. On dit partout qu’il n’est pas optimiste et par certains aspects, en effet, il ne l’est pas. Il reste que certains éléments de ce document peuvent être perçus comme ambiguës si on ne les examine pas attentivement. C’est l’un d’entre eux que nous allons regarder d’un peu plus près. 104

Lire la suite