Last site update 17/09/2019

To content | To menu | To search

Eurovision : Qu’ont-ils à la place du coeur ?

Quand on voit les photos de Madonna ou Bilal Hassani, contents d’eux, totalement indifférents aux souffrances des Palestiniens emmurés, torturés, bombardés, qui vont aller chanter chez l’occupant, et qu’on revoit comment Chris Gunness, porte-parole de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, avait éclaté en sanglots en évoquant le sort réservé par Israel aux enfants palestiniens, on se dit que le monde du “showbizz” est sacrément gangréné !

image_print

PALESTINEVISION
70 ans de chansons contre l’Apartheid.
Samedi 18 Mai 2019 à 21h
Une émission filmée, alternative à l’Eurovision made in Israël Apartheid.

Diffusez cette émission filmée donnant à voir et écouter des chansons pour la Palestine.Cette émission sera diffusée sur internet depuis la dalle d’Argenteuil, avec des participants de Gaza, Palestine, Beyrouth, Tunisie, Maroc et des régions de France…

Nous vous invitons à la relayer cette émission sur vos listes de diffusion et vos pages facebook/twitter, etc…

Appel :

Nous, artistes et citoyens de toutes origines, allons tenir un Eurovision alternatif au concours officiel qui est prévu cette année en apartheid Israël, en même temps que des initiatives de plusieurs groupes solidaires en Europe. Nous menons cette initiative suite à une campagne de plusieurs mois contre l’Eurovision 2019 en Israël initiée par des artistes palestinien.ne.s et relayée par la société civile palestinienne à travers la campagne citoyenne et non violente BDS.

Ce sera une manière de protester contre l’instrumentalisation de l’art pour une opération de propagande qui vise à redorer l’image d’un État qui réprime quotidiennement les Palestiniens, perpétue la colonisation, l’occupation des terres palestiniennes, les massacres à Gaza et partout en Palestine, auxquels s’ajoute désormais l’officialisation de l’apartheid dans sa propre population. Israël a en effet voté en juillet dernier une loi, dite «loi de l’État-Nation du peuple juif» qui a valeur de constitution, et n’accorde pas les mêmes droits aux israéliens selon qu’ils sont Juifs ou non-Juifs.
Nous dédions les chansons pour la Palestine au peuple palestinien sans compétition ni paillettes.

Regardez et diffusez autour de vous cette émission,

SAMEDI 18 MAI 2019 à partir de 21h.

Elle sera diffusée par BDS France, Artists for Palestine, Le Temps de la Palestine, AFPS…

Nous appelons chacun-e à la rendre virale en la reportant sur tous les supports possibles.

Le samedi 18 mai 2019, à partir de 21h, nous organiserons depuis la dalle d’Argenteuil, illuminée par des bougies dédiées à toutes les victimes de la barbarie coloniale, la diffusion filmée des chansons pour la Palestine dans l’Eurovision alternatif, en même temps qu’un ftour/repas solidaire.

Nous vous invitons à diffuser cette émission très largement, pour dénoncer la propagande de l’Eurovision 2019 visant à faire croire à un État normal et « cool »…


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

0/5

  • Note: 0
  • Votes: 0
  • Higher: 0
  • Lower: 0

Edrobal

Author: Edrobal

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed


You might also like

el_sistema_esta_obsoleto.png

La marmite et son couvercle

“Dans ce monde, moi je suis et serai toujours du côté des pauvres. Je serai toujours du côté de ceux qui n’ont rien et à qui on refuse jusqu’à la tranquillité de ce rien.” (Federico Garcia Lorca) « La violence est chose grossière chez les ouvriers (…) mais le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente de gestes désordonnés.  Quelques hommes se rassemblent dans l’intimité d’un conseil d’administration et décident. Ainsi tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, se dérobe et s’évanouit dans une sorte d’obscurité. » (Jean Jaurès, 1906)

Continue reading

el_sistema_esta_obsoleto.png

Intolérable tolérance

Il était temps de rétablir l’ordre social au beau pays de France entend-on dire depuis qu’Emmanuel Macron est entré à l’Élysée. Ce sont d’abord les « marcheurs » du généralissime qui le proclament « comme un seul homme », suivis de près par les forcenés des autres Droites et par tous les citoyens déboussolés qui ne savent plus – quand ils l’ont su un jour – réfléchir plus loin que le bout du JT de 20 heures. Tous sont intimement convaincus qu’une fois l’ordre social restauré après des décennies d’errances gouvernementales la machine à Croissance va enfin repartir et mettre ainsi la France sur une nouvelle orbite radieuse pour l’emploi. Nous ne chercherons pas ici à tourner en dérision cette dernière croyance saugrenue et néanmoins mortifère. Nous l’avons déjà si souvent dénoncée. Posons-nous plutôt une autre question : de quel ordre social parlent tous ces fins connaisseurs de notre société ? Que s’agit-il donc de rétablir au juste ?

Continue reading