Last site update 22/11/2019

To content | To menu | To search

Et voilà que ça recommence...

L’héber­geur de revol­tes.net, syn­di­ca­liste CNT, a été vio­le­ment inter­pellé le 1er mai à Gre­no­ble.

Il est inculpé de “rebel­lion et vio­len­ces con­tre les for­ces de l’ordre”. Voir la photo ci-con­tre.

Pour la nar­ra­tion des faits et le résumé du méde­cin, lire la suite. Edi­fiant !

Les six BACs et le chat noir

La BAC ayant pro­vo­qué durant la manif,
Se trouva fort dépour­vue au finish.
Pas d’inci­dent, et pas d’assaut
Ils n’arrê­tè­rent pas un gau­cho

Quo­tas men­suels n’étant pas faits
Trois citoyens devin­rent sus­pects
Un cas­seur ima­gi­naire fut frappé
Puis un paci­fiste arrêté

Le der­nier fut tabassé
Et son dra­peau fut arra­ché
Il était de la CNT
Est-ce pour celà qu’il fut visé ?

Que fai­siez-vous ? dirent les agents
Je mili­tais, ne vous déplaise !
Vous mili­tiez ? J’en suis fort aise :
Eh bien ! Résis­tez, main­te­nant !

Voir le com­mu­ni­qué détaillé

Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

5/5

  • Note: 5
  • Votes: 1
  • Higher: 5
  • Lower: 5

Netoyens.info

Author: Netoyens.info

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (3)

Jean-Claude ROULIN Jean-Claude ROULIN ·  14 May 2009, 10h16

Bon­jour,

Sans com­men­taire.
Ou plu­tôt si !
En guise de con­tre­point à cet arti­cle, un com­mu­ni­qué rédigé dans notre région à l’adresse de MAM et de son entre­prise de séduc­tion appe­lée « Forum Liber­tés-Sécu­ri­tés ».

Ce type de réu­nions est pro­grammé natio­na­le­ment et nous avons été quel­ques citoyens à Mil­lau et St-Affri­que à venir por­ter quel­que peu la con­tra­dic­tion à ce dis­cours trop bien con­venu tenu par pré­fets et for­ces de l’ordre en tri­bune.

Qu’on se le dise et répète !

Cor­dia­le­ment,
Jean-Claude

Com­mu­ni­qué :
« Le minis­tre de l’Inté­rieur a sou­haité l’ouver­ture d’un dia­lo­gue entre les Fran­çais et les for­ces de l’ordre autour des liber­tés et de la sécu­rité des citoyens.
À cet effet, des réu­nions publi­ques s’arti­cu­lant autour des thè­mes « La sécu­rité, un devoir vis-à-vis de nos con­ci­toyens » et « La sécu­rité, une res­pon­sa­bi­lité par­ta­gée » sont orga­ni­sés sur tout le ter­ri­toire. …/…
L’objec­tif de ces ren­con­tres est de faire émer­ger les atten­tes, les crain­tes éven­tuel­les, les besoins et les espoirs des Fran­çais en ce qui con­cerne deux points fon­da­men­taux de notre société : l’effi­ca­cité de la poli­ti­que de sécu­rité et le res­pect des liber­tés publi­ques et indi­vi­duel­les. Il s’agit de faire de ces ren­con­tres un véri­ta­ble moment de dia­lo­gue, d’écoute et d’échan­ges …/…
Dans ce cadre, la pré­fec­ture de l’Avey­ron orga­nise une ren­con­tre à Saint-Affri­que, mer­credi 13 mai, à 18 h. amphi­théâ­tre du lycée agri­cole de la Cazotte, route de Bour­nac, sous la pré­si­dence du sous-pré­fet de Mil­lau. »

Or, nous, citoyens, savons que tou­jours, l’État s’inno­cente au nom du Bien public de la vio­lence qu’il exerce. Et natu­rel­le­ment, il repré­sente cette vio­lence comme la garan­tie même de ce Bien, alors qu’elle n’est rien d’autre que la garan­tie de son pou­voir.
Vidéo­sur­veillance, con­trôle des dépla­ce­ments, con­trôle du télé­phone et d’Inter­net, Fichiers, gar­des à vues, expul­sions de sans papiers,… autant d’attein­tes à la liberté de l’indi­vidu qui per­met­tent à l’état de mieux sur­veiller et d’obte­nir des don­nées per­son­nel­les en con­sul­tant les fichiers admi­nis­tra­tifs (Caf, impôts, Edu­ca­tion Natio­nale, Trans­ports…)
Le Col­lec­tif St Affri­cain con­tre Base Elè­ves appelle à un ras­sem­ble­ment ce mer­credi 13 mai, à 17h45 devant La Cazotte où se tien­dra, à 18h, ce “forum”.

Pour faire ava­ler la pilule, l’Etat pense qu’en fai­sant de la péda­go­gie, ils nous feront accep­ter les expul­sions de sans papiers, le fichage à tout crin et la cri­mi­na­li­sa­tion des actions asso­cia­ti­ves et/ou syn­di­ca­les…

Soyons nom­breux, d’abord à l’exté­rieur, puis ensuite à l’inté­rieur de la Cazotte, pour leur mon­trer que nous ne som­mes pas dupes et les met­tre en face des réa­li­tés…

Le Col­lec­tif St Affri­cain con­tre Base Elè­ves (FCPE St Affri­que, RESF, LDH Rodez-Mil­lau, Sud Edu­ca­tion 12, Union syn­di­cale Soli­dai­res, CGT Edu­ca­tion, Eman­ci­pa­tion 12 (FSU), CNT Lot-Avey­ron, Udas, Parents, Ensei­gnants, Citoyens,…)

Jean Bretonelle Jean Bretonelle ·  20 May 2009, 20h09

ENTRE LE MAR­TEAU ET L’ENCLUME.

Quand, dans nos vies quo­ti­dien­nes, occu­pés à faire face aux dif­fi­cul­tés l’une après l’autre, nous ou nos enfants nous avons plus de chance de “tom­ber” sur des “for­ces de l’ordre” décom­plexées, que sur des délin­quants ou des cri­mi­nels, et de subir le cynisme, la pro­vo­ca­tion, la bru­ta­lité et l’injus­tice.

C’est arrivé si sou­vent ces der­niè­res années et à tant de per­son­nes qui sont des citoyens hon­nê­tes et jus­tes, que la moyenne délin­quance (vio­lence avec arme etc.) elle, a aug­menté.

En 2009, dans son der­nier rap­port inti­tulé « France : des poli­ciers au des­sus des lois », Amnesty Inter­na­tio­nal, qui lutte con­tre la tor­ture, les trai­te­ments dégra­dants, le déni de démo­cra­tie, etc., dénonce la France pour l’indi­gnité de ces nom­breu­ses bavu­res poli­ciè­res, tou­jours niées et cou­ver­tes par le minis­tère de l’inté­rieur, avec la plus révol­tante mau­vaise foi.

Y sont recen­sés les faits sui­vants :
- Homi­ci­des, mau­vais trai­te­ments, usage exces­sif de la force, inju­res racis­tes : avec le détail des cas signa­lés.
- Vic­ti­mes dis­cré­di­tées : avec des plai­gnants sur le banc des accu­sés.
- Cor­po­ra­tis­mes sus­pects : avec des enquê­teurs juges et par­ties.
- Impar­tia­lité de l’appa­reil judi­ciaire : avec la ques­tion : Quel­les garan­ties pour le citoyen ?

De quelle sécu­rité parle t’on ? Celle des supers-riches : hon­nê­tes (y’en a t’il ?) ou cri­mi­nels…
Il est grand temps en effet que les for­ces de l’ordre se préoc­cu­pent de l’éthi­que de leur mis­sion.

En outre Amnesty rap­pelle l’Arti­cle 12 de la Décla­ra­tion des Droits de l’Homme et du Citoyen : « La garan­tie des droits de l’Homme et du Citoyen néces­site une force publi­que : cette force est donc ins­ti­tuée pour l’avan­tage de tous et non pour l’uti­lité par­ti­cu­lière de ceux aux­quels elle est con­fiée ». (http://www.amnesty.fr/)

Péti­tion en ligne et cour­rier à Mme Rachida DATI :
http://www.amnesty.fr/index.php/amn…

Jean

emachedé emachedé ·  26 May 2009, 23h11

Joli poème engagé ;-)

Add a comment This post's comments feed


You might also like

communique_de_presse.gif

Elections piège à cons ?

Rassemblement national 23,5 %, La République en marche (LRM) 23 % Les Républicains 13 %. Où est la gauche?

Continue reading

communique_de_presse.gif

1er décembre : appel à témoignages

Chères lectrices, chers lecteurs, Ce qui s’est passé hier à Paris ressemblait beaucoup au début de ce que l’on appelle dans nos livres d’histoire, un soulèvement ou une insurrection. Il faut donc nous attendre à ce que le pouvoir y réponde par la force (ce qu’il fait déjà) mais aussi et surtout par la propagande en recouvrant ce qu’il se passe d’interprétations et de discours aberrants.

Continue reading