Dernière mise à jour 21/07/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Blabla…Blabla !

sarko2012_protectsoc.jpgDans ses vœux de 2007, Nicolas Sarkozy nous délivrait, un véritable message d’espoir : « …les premiers résultats de l’action entreprise devraient se faire sentir…».

Fin 2008 le président constatait : « …l’année 2008 s’achève, elle a été rude », mais il assurait aussi : «… nous allons sortir renforcés de cette crise…».

Malheureusement 2009 n’a pas été à la hauteur de nos espérances, et Nicolas Sarkozy commençait ainsi ses vœux : « L’année qui s’achève a été difficile pour tous  », mais il ajoutait alors : « 2010 sera une année de renouveau. Les efforts que nous faisons depuis deux ans et demi, vont porter leurs fruits…».

Seulement un an plus tard, ses nouveaux vœux laissaient toujours entendre le même refrain : « L’année 2010 s’achève, je sais qu’elle fut rude pour beaucoup d’entre vous…, mais l’année 2011 s’annonce comme porteuse d’espérance ».

Alors, les vœux pour 2012 de Nicolas Sarkozy, n’ont surpris personne lorsqu’il nous a dit : «… Je sais que la vie de beaucoup d’entre vous déjà éprouvée par deux années difficiles, a été une fois encore durement mise à l’épreuve…»,  mais il a ajouté : «…et pourtant, il y a des raisons d’espérer…».

Contrairement à celles et ceux qui auraient pu perdre définitivement espoir,  je me suis subitement pris à espérer. Et si c’étaient enfin les derniers vœux du président.

Un simple vœu, que nous pouvons réaliser en mai 2012 !
Même si l’arrivée d’une alternance ne sera qu’une inutile espérance…
Mais là, c’est un autre sujet.

Le résumé de tous ces vœux m’a replongé dans le souvenir de mes années d’école lorsque j’étais enfant. Comme beaucoup de jeunes écoliers de l’école primaire, il m’est arrivé de ne pas apprendre ma leçon et, interrogé par mon instituteur monsieur Galtier, je me lançais alors dans une tirade alambiquée qui n’allait jamais bien loin. Il me stoppait alors sur le champ d’un regard aussi noir que la conscience de Bernard Tapie et disait chaque fois la même chose : « Bla-bla… bla-bla… : nom masculin invariable. Onomatopée qui désigne un discours vide ou mensonger destiné à éblouir ou à tromper ». Ajoutant : « Donne le verbe intransitif blablater, qui signifie : Se répandre en bla-bla ! ».

En ce début d’année 2012, je vous invite à écouter ces vœux d’outre-tombe :


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

4.33/5

  • Note : 4.33
  • Votes : 3
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 4

Lionel de Cahors

Auteur: Lionel de Cahors

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

edrobal edrobal ·  21 mars 2012, 14h18

Il y aurait vraiment à espérer car le remplacement de Sarkozy-Attila (derrière lui, le social ne repousse pas) si le remplaçant ne risquait pas d’être Hollandréou qui va nous faire du Sarkozy bis avec la vaseline pour faire moins mal.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Nicky_Georges_Toulouse.jpg

Une véritable busherie

Il fallait oser… Le fantôme Ben Laden est de retour. Al Qaida fait trembler l’Hollywood électoral qui s’offre une petite pause mortelle bien méritée à un mois du premier tour. Comme d’habitude ?

Lire la suite

Canard_les-degats-de-la-marine.jpg

Putsch affairiste contre la démocratie

Je vous parlerais volontiers du projet d’usine d’huile de palme de Sime Darby et de la Région LR à Port la nouvelle comme du Carrefour Market du Conseil Général de l’Aude à Sigean, de l’immochan de M. Jean-Pierre Blazy à Gonesse ou de l’aéroport de Vinci (Dégage !) et Jean-Marc Ayrault (baron du “Far West”) à NDDL, alias Notre Dame des Landes. Il y a bien d’autres exemples qui m’échappent c’est certain (j’attends donc que vous m’aidiez à compléter la liste)… mais nul doute que le système est bien rôdé. Un point commun entre ces affaires ? Le PS et des méthodes inqualifiables. Quoique, en cherchant un peu, on trouve !

Lire la suite