Dernière mise à jour 23/07/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Loi sécuritaire et émotion : mais où donc est passé Charlie ?

banniere_n--o--n-_info.gifCe qui m’inquiète beaucoup mais finalement ne me surprend pas tellement c’est que pour des raisons qui me sont étrangères, ce qui nous arrive maintenant que l’on appelle assez légitimement le Patriot Act français[1] (et pas « à la française » ce qui serait un euphémisme douteux) ne suscite finalement que très peu d’émotion voire même aucune comparé à celle qui a traversé la France - et partant la planète médiatisée toute entière - en janvier dernier. Et pourtant, tout le monde peut voir ou comprend qu’il y a bien un rapport.

Pourquoi faut-il encore insister autant pour prendre la mesure de l’énormité de la situation et son caractère inacceptable tellement la ficelle est grosse ?

Est ce parce qu’il était hautement prévisible que le faucon de Matignon copie conforme ces polpotes d’outre-atlantique d’inspiration bushistes ou peut-être parce qu’il faut des morts aux talents reconnus de caricaturistes pour se mobiliser, pour élever haut les cœurs ?

Est ce que la paralysie d’une chaîne de télé de type “Voix de la France-cophonie” durant quelques heures a suffi pour convaincre d’une attaque en règle contre la fRANCE - guerrière même nous disent les faucons français - et donc de la légitimité et des bienfaits d’un alignement TAFTAÏEN des législations sécuritaires ?

Pas plus d’émotion, pas plus de haut le cœur, quand Monsieur Goulet de Rugy [2] cherche à forcer le vote de plus de 50% d’électeurs frondeurs avec le soutien unanime de la classe des élus, d’une extrême à l’autre ! Ce qui à mon sens n’a rien d’une réformette libérale.

Mais où est donc passé Charlie ?

Je ne vois personne sur la place de la République ![3] Je ne vois que Val invité sur une fRANCE INTER en plein mouvement de grève dure[4] , Valls au crachoir d’un parlement vide[5] … et rien que l’ordinaire mais tout l’ordinaire du shopping parisien !

Mes très cher-e-s, quand ces ordolibéraux mauvais VRP du sécuritarisme mondialisé et fossoyeurs de nos libertés auront accompli leurs basses besognes agrémentées de toutes « les garanties de garanties » promises[6], il sera trop tard pour pleurer.

Mais vous pourrez encore jeter vos smartphones[7], vos tablettes et autres ordinateurs[8] après avoir jeté vos téléviseurs et peut-être bien aussi vos postes de radio… parce qu’il n’y aura plus vraiment et même plus du tout de différence à écouter.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 4
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Éric Jousse

Auteur: Éric Jousse

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (5)

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  20 avril 2015, 20h39

Sur la piste des pirates de TV5Monde

(…) Même constat pour le journaliste de RFI David Thomson. L’auteur des Français jihadistes note que le groupe qui revendique le piratage de TV5Monde, “Cybercaliphate”, a déjà usurpé plusieurs comptes de réseaux sociaux (comme celui de Newsweek ou un compte associé au Pentagone) mais que l’État Islamique n’a revendiqué officiellement aucune de ces attaques. “On ne sait pas qui sont ces gens, mais tout ce qu’on peut dire c’est que ça ne vient pas d’un organe officiel de l’État Islamique”, souligne le journaliste. http://www.arretsurimages.net/artic…

Minga Minga ·  23 avril 2015, 06h43

Des crédules ont prié, ce qui est un peu fort de café. Même Georges Clooney a dit : “Je suis Charlie”. What else ?

Les faits. Ils sont têtus : Wolinski, Cabu, Charb, et les autres ont été assassinés par deux ratés abrutis par une religion. Et peu importe laquelle, ça n’est pas le sujet.

Suri4 Suri4 ·  28 mai 2015, 03h16

“Qui est Charlie ?”

Quatre mois plus tard l’équipe des survivants de Charlie se bat contre des repreneurs attirés par l’énorme magot constitué par les dons venus de toutes parts. Quand à l’exaltant « esprit du 11 janvier », il n’a produit rien d’autres que la très liberticide « loi sur le renseignement », véritable « Patriot act » à la française. http://la-bas.org/re-ecouter/les-em…

Suri4 Suri4 ·  30 mai 2015, 13h54

Julien Coupat sur FI :

« Le 11 janvier c’est d’abord une manœuvre gouvernementale obscène pour s’approprier un choc, pour s’approprier un état d’extrême vulnérabilité général et la tentative réussie à ce jour de retourner en instrument de domination de la population un événement terrible.»

«Qu’on le veuille ou non nous sommes tous les héritiers de l’échec des révolutions passées. Dans les circonstances relativement extrêmes que nous vivons, au fond il y a trois possibilités, soit une fuite en avant dans un contrôle généralisé des populations pour stabiliser le système, soit le fascisme et la troisième possibilité c’est s’organiser et se soulever.»

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  29 juin 2015, 23h02

Le renseignement : débat Christian Urvoas et François Delapierre :


Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

fakir_convergence.png

Un autre système est nécessaire

… ou comment allons-nous mieux répartir moins de richesses ?

Lire la suite

sivens-ni_flics_ni_milices.jpg

L'époque est-elle fasciste?

Un jour quand vous voudrez descendre dans la rue pour manifester, alerter, informer…vous vous apercevrez que ce n’est plus possible. Et ce jour, en fait, c’est déjà aujourd’hui… si vous ne vous appelez pas Charlie. Réveillez-vous !L’époque est-elle fasciste ? [1] 30

Lire la suite