Dernière mise à jour 21/09/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un citoyen en colère

Ce singulier personnage mériterait largement d’attirer l’attention des médias, ne serait-ce qu’en raison de l’énergie qu’il déploie pour exprimer la colère de ceux qui se sentent abandonnés par le pouvoir politique. Une fois encore la dernière publication vidéo de Bernard Gonel [1] connaît un franc succès. À ce jour, elle a été vue plus de 5.500 fois en à peine 1 mois. Un record pour un citoyen totalement inconnu du grand public et sur un sujet qui suscite généralement peu d’intérêt, la politique.

Dans cette publication, ce citoyen en colère dénonce la lâcheté de ceux qui ont gouverné le pays ces 40 dernières années, le comportement inacceptable de certains élus, la manipulation médiatique (dont il donne des exemples clairs et précis) et le saccage de la planète. Mais il dénonce également, je cite “ces citoyens trop nombreux qui, ne cessant pourtant de se plaindre, refusent de regarder plus loin que le bout de leur nez”.

Les politiciens devraient tous écouter attentivement ce que nous dit ce citoyen, car ses propos reflètent très exactement le sentiment d’abandon, voire de trahison que ressentent une majorité de français. Ceux qui sont censés représenter le peuple seraient bien inspirés d’en tirer les conclusions qui s’imposent et de se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard.

Faute de quoi, il est à craindre que les citoyens optent, lors des prochaines élections présidentielles et législatives pour un remède qui risque fort de se révéler bien pire que les maux qu’il prétend guérir…

Mais le mieux est maintenant que je laisse la parole à Bernard Gonel, pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion. Prenez le temps de regarder cette vidéo, elle en vaut vraiment la peine.

Claire Rinaldi

Notes :

[1]  La publication de Bernard Gonel intitulée “Je suis un citoyen en colère”


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Claire Rinaldi

Auteur: Claire Rinaldi

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés



À voir également

nuclear-power-plant-stop.jpg

Retourner vivre à Fukushima ? Non merci !

La Maison de la culture du Japon à Paris organise du 21 juin au 8 juillet 2016 une exposition de photos de Jun Takai sur la vie du village de Suetsugi, situé à 27 km de la centrale nucléaire de Fukushima-Dai-Ichi. Elle est soutenue par l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, organisme public sous la tutelle de cinq ministères français) et la CIPR (Commission internationale de protection radiologique). par le Collectif pour un monde sans nucléaire 578

Lire la suite

contributions.jpg

Des groupes antinucléaires ont décidé de quitter le Réseau Sortir du Nucléaire

Le Réseau Sortir du nucléaire n’est plus l’outil dont a besoin le combat pour l’arrêt du nucléaire en France. Reconstruire une force antinucléaire au plus près des groupes et des luttes de terrain est désormais nécessaire. 256

Lire la suite