Dernière mise à jour 27/03/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Noam Chomsky : Lettre aux citoyens du Tribunal mondial de Tokyo

noam-chomsky.jpg

J’écris ce courrier dans le cadre de l’action judiciaire populaire menée par « Sauvons les enfants de Fukushima » que je perçois comme une action louable et, à mon avis, indispensable pour protéger les victimes les plus injustement frappées par le désastre nucléaire de Fukushima : les enfants dont les vies sont détruites ainsi que les générations futures qui pourraient avoir à affronter les mêmes horreurs…

[NDLR : cette lettre n’étant pas répertoriée sur le site officiel de Noam Chomsky, nous avons demandé une confirmation de son authenticité pour laquelle nous attendons encore une réponse à ce jour (21/02/2012).]

Lettre aux citoyens du Tribunal mondial de Tokyo [1]

J’écris ce courrier dans le cadre de l’action judiciaire populaire menée par “Sauvons les enfants de Fukushima“ [2] que je perçois comme une action louable et, à mon avis, indispensable pour protéger les victimes les plus injustement frappées par le désastre nucléaire de Fukushima : les enfants dont les vies sont détruites ainsi que les générations futures qui pourraient avoir à affronter les mêmes horreurs.

Il était bien évident et ce, depuis les premiers jours de l’accident, que le désastre de Fukushima déboucherait sur des conséquences catastrophiques mais le niveau réel de nuisance est soudain devenu plus apparent depuis que nous savons que le pire reste probablement à venir. Les expertises révèlent déjà que l’échelle de cet accident pourrait atteindre et même dépasser le niveau grotesque atteint par l’accident de Tchernobyl.

Les temps sont sûrement venus où il faudra une bonne fois pour toutes s’affranchir de la dépendance à l’énergie nucléaire et à son pouvoir dévastateur potentiel sur les êtres humains, pouvoir une nouvelle fois amèrement démontré à Fukushima.

A la seule lumière de l’histoire tragique de l’utilisation des armes atomiques jusqu’à ce jour, il ne peut y avoir de lieu ni d’époque plus appropriée pour stopper le fléau de l’énergie nucléaire au Japon que ce rendez-vous du jury populaire mondial de Tokyo.

J’espère que tout sera mis en œuvre à l’occasion de ce tribunal pour arriver à ces fins.

Noam Chomsky
Professeur Emérite de l’Institut
MIT de Cambridge, Ma, USA



NB : Texte traduit de l’anglais au français en passant par le japonais diffusée par GEN4

Notes :

[1] Un jury populaire traitant des conséquences de l’accident de Fukushima qui se tiendra à Hibiya, Tokyo le 26 février

[2] Save The Fukushima Children est une association militant depuis les débuts de la catastrophe de Fukushima pour les droits élémentaires des enfants et de leurs parents touchés par cet accident


To the Tokyo World Citizens Tribunal

I am writing in support of the Fukushima Save Children Lawsuit, a laudable and I think critically important effort to protect the most heartbreaking victims of the Fukushima nuclear disaster, the children whose lives are being destroyed, and coming generations that may face the same horrors.

It was evident at once that the Fukushima disaster would have catastrophic consequences, but its shocking scale has become far more apparent since, with worse to come, very likely.  Expert studies already reveal that the scale may reach or even surpass the grotesque level of Chernobyl.  Surely the time has come to put an end to reliance on nuclear energy, with its devastating potential human costs, so dramatically revealed once again at Fukushima.

In the light of the tragic history of the sole use of nuclear weapons ? so far ? there could be no more fitting place and time to end the scourge of nuclear power in Japan than the World’s Citizens Tribunal meeting in Tokyo.  I hope dedicated efforts will be undertaken at the Tribunal to this end.


Noam Chomsky
Institute Professor (Emeritus)
MIT, Cambridge MA USA

2012年2月16日木曜日

チョムスキーからのコメント「 世界市民法廷に向けて」

「ふくしま集団疎開裁判」の英文の基本資料に目を通したノーム・チョムスキーが、 昨日、以下のコメントを寄せてくれましたので紹介します(2012.2.15)。
********************
「ふくしま集団疎開裁判」を支持します。この裁判は福島原子力発電所事故の被害者のうち、最も痛ましい被害者である子どもたちを守るという、極めて重要なものであり、賞賛すべき努力です。
 この子どもたちの命は危険にさらされ、その後の世代も同じ恐怖に直面することでしょう。
福島の惨事が破滅的結果をもたらすことは、事故直後に明白だったわけですが、その後、その驚くべき規模がさらに明らかになり、今後もっと悪い結果が予測される事態です。
 専門家の研究では、現時点ですでに、被害の規模はチェルノブイリのグロテスクな規模に匹敵するか、上回ることが明らかになっています。
 今こそ原子力エネルギーへの依存に終止符を打つ時です。原子力は人間の命を代価・犠牲として必要とする破壊的な可能性を秘めたものだということが、福島事故が改めて、これほどすさまじく明らかにしたのです。
 核兵器が使用された唯一(今までのところ)の国という悲劇的な歴史の観点から、東京の世界市民法廷ほど、日本における原子力災害に終止符を打つにふさわしい場所と時は他にないでしょう。 
この目的に向かって、みなさまの献身的な努力があることを願っています。
ノーム・チョムスキー
マサチューセッツ工科大学 名誉教授
ケンブリッジ、マサチューセッツ州、アメリカ合衆国

Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

3/5

  • Note : 3
  • Votes : 3
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : -1

Netoyens.info

Auteur: Netoyens.info

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

lettre_ouverte.gif

Lettre ouverte à Yannick Rousselet

Ci-joint vous trouverez une lettre ouverte adressée à Yannick Rousselet, responsable des campagnes nucléaires à Greenpeace France. Cette lettre ouverte a été écrite dans le cadre d’une revue à paraître autour de la mort de Rémi Fraisse - manifestant tué par le souffle d’une grenade offensive cet automne lors d’un rassemblement contre le barrage du Testet -. Il était pour nous important d’évoquer dans ce cadre comment l’État trouve souvent au cœur des luttes des militants ou des militantes à même de relayer son discours. C’est ce rôle que notre salarié de la multinationale écologiste a accepté d’endosser en direct sur i-Télé, condamnant les “méchants casseurs” qui “sévissaient” en réaction à cet assassinat dans les rues de Nantes et Toulouse. 216

Lire la suite

amis-de-la-terre-france.jpg

Lettre ouverte aux Amis de la Terre-France

En octobre 2014, trente-trois réacteurs électronucléaires en France sur cinquante-huit auront 30 ans ou plus. Il y en avait vingt et un au début du mandat du président Hollande, et seulement deux au début du Grenelle de l’Environnement. Sans sursaut des écologistes antinucléaires, il risque d’y en avoir quarante-six dès novembre 2017. Pour tâcher de s’extraire de l’impasse atomique et cesser de banaliser le désastre en cours au Japon, il faut un coup d’arrêt à la production anthropique massive de radioactivité. Pour cela, il faut exiger enfin en France, de toute urgence et en attendant mieux, le remplacement transitoire des réacteurs nucléaires par des centrales thermiques à flamme. A gaz et même, si nécessaire, en partie au fioul et au charbon. Ce n’est pas antagonique, bien au contraire, avec l’adaptation au changement climatique et la lutte contre son aggravation. Et c’est essentiel pour la préservation de la vie sur terre, ainsi que pour celle d’une démocratie en France. Plus vite ça se fera, mieux ce sera. Y compris pour le climat. Il est de la responsabilité historique des Amis de la Terre de le dire, et de le faire comprendre autour d’eux.

Lire la suite