Dernière mise à jour 25/09/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Au Ras du Réel !... le Gard entre convergence et éclatement

2012-02-15_CAN30-CAN84_antinucleaire_salle-01.jpgVendredi 15 février, Netoyens.info se déplaçait à Nîmes devant le Conseil Général du Gard (30) pour un reportage sur la mobilisation contre le projet de réacteur nucléaire Astrid à Marcoule.

C’est en effet que ce jour là devait avoir lieu une interpellation publique des élu(e)s et du Président du Conseil Général PS, Damien Alary, à l’appel de la Coordination Antinucléaire Sud Est (CAN 84) accompagnées de plusieurs autres organisations écologistes et politiques (retrouvez en pièce jointe à la fin de ce billet le texte de l’appel et ses signataires).

Arrivés sur place, c’est en réalité deux mobilisations différentes qui occupaient le pavé. Venus s’ajouter aux militants antinucléaires, nous avons trouvé des militants des syndicats Sud Solidaires et de la CGT porteurs de revendications pour les agents territoriaux gardois. Ils allaient, eux aussi, investir les travées de l’auditorium du Conseil Général afin d’interpeller publiquement ses élus.


Outre ces deux sujets d’indignation et même de colère légitime, ces mobilisations croisées sur des questions d’ordre écologiques ou sociales furent l’occasion d’évoquer le sujet de la convergence de ces luttes qui paraissent encore pour beaucoup concurrentes dans la recherche de moyens ou contradictoires dans leurs objectifs.

Pourtant une récente note du Ministère de l’intérieur, publiée par le Figaro le 04 février dernier, informait que les services de renseignement avaient reçu récemment instruction de mieux surveiller d’une part les entreprises en difficulté par crainte de radicalisation des mouvements ouvriers et, d’autre part, les mouvements écologistes antinucléaire ou anti gaz de schiste.

Force est maintenant d’admettre que si dans les rangs citoyens et militants les revendications écologiques et sociales font encore difficilement système, chez les tenants du pouvoir, on observe des convergences de plus en plus prises au sérieux car considérées comme un risque majeur d’éclatement du pays.

Sans doute qu’il est aujourd’hui du devoir de tout citoyen soucieux de la préservation des écosystèmes de travailler à la convergence de ces luttes en un combat pour la constitution d’un Commun désirable et digne d’être transmis. Pour mieux mener ce combat et pour proposer les alternatives crédibles tant attendues, il apparait encore indispensable d’approfondir la réflexion et les débats même dans le nœud de ce qui fait crises et annonce bien plutôt l’échec et le démantèlement à haut risque du système dominant.

Ainsi, dans ce reportage, vous pourrez entendre :

  • Michael et Nathalie de Sud Solidaire “Territoriaux” ainsi que Laurent de la CGT Conseil Général du Gard, aborder leurs revendications pour la défense des services publics, mais aussi le sujet controversé de la relance de la filière plutonium au travers du projet Astrid ou des questions d’ordre plus politique de construction d’une dynamique commune de mobilisation pour une alternative démocratique.
  • Pierre Péguin physicien nucléaire, membre de la CAN Sud Est, apporte des précisions quant à l’extrême dangerosité du surgénérateur Astrid et rappelle combien l’arrêt des nucléaires comme préalable à tout projet de transition énergétique n’est pas synonyme de perte d’emploi mais au contraire propice à la création de nouvelles activités dans les domaines de la mise aux normes “Haute Qualité Environnementale” des logements, des énergies renouvelables et de la mise en œuvre à proprement parler d’une politique assumée d’arrêt des filières nucléaires civiles et militaires.

ainsi que :

  • Christophe Cavard, élu EELV au conseiller général du Gard
  • Marc Sislian, membre du Parti de Gauche 30
  • Christian Sunt, membre du MOC Mouvement des Objecteurs de Croissance

et la totalité de l’interpellation publique des deux délégations de militants à l’adresse de Damien Alary Président du CG du Gard et des élu(e)s des groupes Front de Gauche, EELV et UMP.


*crédit photo : merci à la CAN Sud Est

Document(s) attaché(s) :


Évaluer ce billet

4.5/5

  • Note : 4.5
  • Votes : 8
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 1

Au Ras du Réel

Auteur: Au Ras du Réel

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Suri4 Suri4 ·  28 janvier 2015, 10h00

Nucléaire : timorés les japonais ?



Explications ICI

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

nddl-17-nov-petit.jpg

En campagne : NDDL, pourquoi Vinci y tient autant !

En campagne n°10«NDDL, pourquoi Vinci y tient tant !»Notre Dame des Landes (Loire Atlantique)09 novembre 2012 Prise de son : Jean-Louis CrochardUne émission produite par Au Ras du RéelDiffusée par Netoyens.infoGénérique : Ejam etc…

Lire la suite

Affiche-5eme_petit_salon-gd.jpg

Alain Badiou : le rapport entre culture et pouvoir

Hier, samedi 2 juin, nous étions au 5ème Petit salon du livre politique pour une rencontre-discussion avec Alain Badiou. Il a choisi en celui vivant et même - vous l’entendrez - assez bruyant, d’aborder des questions relatives à la culture comme ce matin notre ami Bernard Sabathé. Les grands esprits se rencontrent aussi sur Netoyens.info. Nous vous proposons d’écouter en deux fois 35 minutes, dans un premier temps la réflexion d’Alain Badiou et dans un second, la discussion qui a suivi.

Lire la suite