Dernière mise à jour 28/07/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Je ne serai pas ta femme !

Par: Coa­li­tion des “hys­té­ri­ques” et fiè­res de l’être.

Je ne serai pas ta femme
Et je t’aime
Parce que tienne sans pos­ses­sif
Je ne serai pas ta mère
Et je t’aime
Je suis celle de mes enfants
Ni fille, ni chose
Et je t’aime
Un père me suf­fit
Libre, auto­nome
Et je t’aime
D’un amour comme un souf­fle
Amie, con­fi­dente, com­plice non con­ci­liante
Et je t’aime
Tou­jours pré­sent, de la bise à la tem­pête
Éblouie par ton sou­rire, par tes rires
Je t’aime
Ami, amant au fil de nos désirs


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Collective d'auteures

Auteur: Collective d'auteures

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Fresque_NDL_Vinci_Degage.jpg

Vous, le bâton. Nous, les carottes

Vous, Super Ayrault, de votre légitimité de premier ministre, sous la houlette de Hollande,oser faire tonitruer le bruit des bottes à Notre Dame des Landes.

Lire la suite

Jean_Ferrat.png

Jean, mon pays se perd...

Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat - Parue le 24 Avril 2012 - J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Entraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré !

Lire la suite