Dernière mise à jour 22/08/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

De la démocratie locale

Pouvoir local, démocratie improbable De la démo­cra­tie locale, de ses règles de fonc­tion­ne­ment, de nos droits et de nos devoirs nous n’en con­nais­sons, il faut bien le dire, pas grand chose. Michel Koe­bel, auteur de “Le pou­voir local ou la démo­cra­tie impro­ba­ble” (Edi­tions du Cro­quant, 2006, 123 pages), nous en livre une ana­lyse. Nous repro­dui­sons ci-des­sous un compte-rendu de lec­ture tiré du der­nier numéro de L’Éco­lo­giste con­sa­cré à la relo­ca­li­sa­tion de l’éco­no­mie.
Pou­voir local, démo­cra­tie impro­ba­ble... et l’espoir du réfé­ren­dum local

“Vivons-nous en démo­cra­tie ? La lec­ture du livre de Michel Koe­bel, socio­lo­gue et maî­tre de con­lé­ren­ces à l’uni­ver­sité de Reims, lais­sera comme un doute. Com­ment 581 dépu­tés peu­vent-ils pré­ten­dre “repré­sen­ter” plus de 30 mil­lions d’élec­teurs? Pour com­bler ce fossé entre élus et citoyens, des ini­tia­ti­ves ont été pri­ses.
Le con­seil de quar­tier, rendu obli­ga­toire pour toute ville de plus de 80 000 habi­tants par exem­ple. Mais il se limite sou­vent à un sim­ple compte rendu de l’action muni­ci­pale. Le rété­ren­dum local pour­rait quant à lui être un bon moyen de revi­ta­li­ser la vie locale, note l’auteur. Or nom­breu­ses ont été les con­sul­ta­tions de la popu­la­tion annu­lées par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif pour vice de pro­cé­dure, La démo­cra­tie directe a encore du che­min à faire !
Il ne s’agis­sait tou­te­fois que de réfé­ren­dums con­sul­ta­tifs. Aucun réfé­ren­dum local à valeur déci­sion­nelle n’a été encore orga­nisé en France. Il n’existe en effet que depuis son ins­ti­tu­tion très récente par le décret n° 2005-433 du 4 mai 2005, adopté en appli­ca­tion de la loi orga­ni­que du 1 er août 2003 - qui avait eile-même néces­sité une révi­sion de la Cons­ti­tu­tion en mars 2003.
Le con­seil muni­ci­pal est sou­ve­rain et décide seul de l’orga­ni­sa­tion d’un tel réfé­ren­dum. Si 20 % des élec­teurs ins­crits sur la com­mune ou 30 % des con­seillers muni­ci­paux le deman­dent alors le maire doit ins­crire cette pro­po­si­tion de réfé­ren­dum à l’ordre du jour d’un con­seil muni­ci­pal qui devra voter pour ou con­tre.” - L’Éco­lo­giste n°18 -  “La relo­ca­li­sa­tion de l’éco­no­mie”

On notera par ailleurs ce qu’en disait la revue ADELS - Ter­ri­toire n°467 d’avril 2006 :
“Même cons­tat du côté des dis­po­si­tifs de con­cer­ta­tion et de par­ti­ci­pa­tion : “Tout un mar­ché de la démo­cra­tie locale s’est déployé de façon expo­nen­tielle.” Mais comme les élus cher­chent de plus en plus à ins­tru­men­ta­li­ser les asso­cia­tions, à les pous­ser dans une logi­que d’entre­prise, sous-trai­tan­tes des poli­ti­ques loca­les, la com­mu­ni­ca­tion locale est con­trô­lée et l’infor­ma­tion dif­fu­sée par le pou­voir n’est que rare­ment un ins­tru­ment de péda­go­gie citoyenne, som­brant dans l’auto­jus­ti­fi­ca­tion et l’auto­sa­tis­fac­tion.”

Une pierre dans le jar­din des rédac­tions de jour­naux muni­ci­paux et une bonne rai­son de veiller aux avan­cées ram­pan­tes de l’appli­ca­tion à la réa­lité locale de l’Accord Géné­ral sur le Com­merce des Ser­vi­ces (AGCS) !

Décret no 2005-433 du 4 mai 2005 rela­tive au réfé­ren­dum local ‚Té­lé­char­ger > .html.pdf

Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Netoyens.info

Auteur: Netoyens.info

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés



À voir également

Fukushima made in France

On y parle d’eau, de vent, de burn-out, de dettes pharaoniques, de fluence, de fissures (en tout genre), de barrages menaçants, de sous-traitances maltraitées, de diésels défaillants, de LAM décapité, d’indépendance énergétique et de thermosensibilité, d’Enercoop, de ZAD, de Bure et Cigeo, de CLER aussi, de TEPOS et enfin, d’autoconsommation. C’est tout une histoire de risques, de menaces… et de temps qui vient à manquer.   À lire absolument : Nucléaire Danger Immédiat (et ça se passera près de chez vous) Thierry Gadault & Hugues Demeude Flammarion Enquête - février 2018 En voici un court extrait.

Lire la suite

Tchernobyl-NYAS-Couv-FR-210x300.jpg

Tchernobyl : la catastrophe durable

Comme à Fukushima, à Tchernobyl la catastrophe atomique dure toujours. Il revient aux humanistes en général et aux antinucléaires en particulier de maintenir allumée la lumière qui doit éclairer ces irréversibles catastrophes que les gouvernements et les milieux industriels maintiennent avec application dans le mensonge et la dissimulation. «Tchernobyl, conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement » est l’œuvre de savants intègres, valeureux et persécutés. Cette œuvre, le mouvement IndependentWho nous en offre la traduction en français, gratuitement. En attendant les prochaines élections, aux citoyens maintenant de faire leur devoir en s’emparant de ce précieux et indispensable livre afin que les abandonnés de Tchernobyl ne soient pas complètement et définitivement oubliés et pour qu’une catastrophe morale ne s’ajoute pas aux catastrophes industrielle, humanitaire et politique en Biélorussie… et en Ukraine ! 50

Lire la suite