Last site update 04/04/2020

To content | To menu | To search

MGB cherche à séduire

Marie-George Buf­fet : “Avec le pro­jet de Royal, la gau­che ne pourra pas réus­sir, et je ne serai pas d’un tel gou­ver­ne­ment” (vidéo marian­ne2007.info) Après l’échec de la can­di­da­ture anti­li­bé­rale, Marie-George Buf­fet est aujourd’hui en cam­pa­gne. A moins de qua­tre mois du pre­mier tour, il était temps. Pour elle, “il faut un gou­ver­ne­ment de gau­che qui porte une poli­ti­que radi­cale”. [Marianne 2007]
Cet extrait d’une inter­view de Marie-George Buf­fet effec­tuée par Marianne et acces­si­ble sur son blog “Marianne 2007” mérite tout de même qu’on s’y arrête deux secon­des. En effet, il sem­ble impor­tant de voir qu’ici MGB dur­cit sa posi­tion à l’égard du PS et ça peut avoir dou­ble effet :
  1. de séduire un peu plus le mou­ve­ment anti-néo­li­béra;
  2. de tra­vailler le camp PS pour une éven­tuelle entrée dans son gou­ver­ne­ment.

On joue­rait main­te­nant sur les deux tableaux, un jeu qui pour­rait être gagnant/gagnant s’il n’y avait pas la can­di­da­ture de José Bové. Elle est bien aise de le faire puis­que les col­lec­tifs avaient déjà décidé de se désis­ter en faveur du PS s’il était en tête au terme du pre­mier tour. C’est un peu ris­qué. Ségo­lène pour­rait en effet le pren­dre en mau­vaise part et com­men­cer à trou­ver ce dou­ble jeu éner­vant. A la clef quel­ques maro­quins récu­pé­rés qui pas­se­raient sous le nez du PCF et la pos­si­bi­lité offerte de taper sur l’anti-néo­li­bé­ra­lisme pour mieux se démar­quer à droite à cha­que élec­tion, aux pré­si­den­tiel­les bien sûr mais aussi lors des légis­la­ti­ves, can­to­na­les et muni­ci­pa­les.

MGB joue donc un peu plus la carte “gau­che anti-libé­ra­les” con­for­mé­ment à ses décla­ra­tions et à sa mise en congé du poste de pre­mier secré­taire du PCF. Elle est donc tout à fait cohé­rente et il y a peu de chance qu’elle lève le pied dans les pro­chains jours car elle mena­ce­rait sa cré­di­bi­lité et fou­trait à terre sa stra­té­gie. Elle y va bille en tête, en mar­quant SON ter­ri­toire anti-néo­li­bé­ral pen­dant qu’Oli­vier mar­que le sien… il sera peut-être temps plus tard pour elle, au mois d’avril, de con­cé­der du ter­rain et de ramo­lir les pro­pos.

Mais, ce dur­cis­se­ment qui inter­vient alors que la cam­pa­gne n’est pas encore lan­cée appa­raît comme une con­sé­quence du résul­tat de l’appel à Bové. Aurait-on senti pas­ser le vent du bou­let du coté du Colo­nel Fabien ? C’est en effet la réponse à cette ques­tion qui entre dans le champ des infos impor­tan­tes pour une can­di­da­ture Bové et de la pour­suite voire de l’ampli­fi­ca­tion de tout enga­ge­ment qui irait dans ce sens. C’est une info qui en appelle une autre… qui vien­dra d’ici le 20/21 pro­chain ?


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

0/5

  • Note: 0
  • Votes: 0
  • Higher: 0
  • Lower: 0

Éric Jousse

Author: Éric Jousse

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Comments are closed



You might also like

edito.gif

Il n’y a pas que le Covid-19 qui tue

Les juifs aussi.Palestine occupée et assiégée : Le 30 mars, journée de la Terre, journée de la Résistance

Continue reading

edito.gif

Le point de "non retour"

Sauver le climat ou sauver le système, il faut choisir.

Continue reading