Dernière mise à jour 21/09/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Foutage de gueule

Ainsi donc, Hollande à changé son arme du “vote utile” contre celle du “vote efficace”. Il prend vraiment les électeurs pour des crétins.

«Le vote utile sert à éviter la dispersion pour assurer une présence au second tour car il élimine les différences, alors que le vote efficace sert une large dynamique de victoire pour donner une légitimité au changement. Il agrège les nuances au sein d’un même camp, celui de l’alternative  », explique la porte-parole de M. Hollande, Najat Belkacem qui ajoutant l’outrance à l’opacité : «Il faut rendre le vote Mélenchon utile, en votant efficace c’est à dire François Hollande. ». Difficile d’être plus clair dans le mépris de la démocratie et du pluralisme des opinions. Cela rappelle péniblement le soir du non au TCE et les monceaux d’insultes lancés à ceux qui avaient osé voter contre les mots d’ordre du petit monde politico-médiatique.

Jean-Luc Mélenchon ne s’y est pas trompé : « C’est carrément mépriser les électeurs […] Sa stratégie de campagne repose quasi exclusivement sur l’anti-sarkozysme. C’est trop court ! C’est un grand risque pour la gauche. Il faut aussi avoir des propositions fédératrices. ». Mais, mon cher Jean-Luc, Hollande n’est pas de gauche – Cela se saurait – et sa seul « proposition fédératrice », il l’a énoncée : Ce qui m’habite, moi, c’est que je veux gagner l’élection présidentielle. ».

Malheureusement, le combat Hollande-Mélenchon n’est pas à armes égales. D’un côté, on a le candidat du PG qui croit encore à une illusoire alliance de gauche, de l’autre le candidat du PS qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes et un social-libéral pour un authentique socialiste.

Hollande sent bien que le rejet de Sarkozy est tel que n’importe quelle chèvre serait élue contre celui-ci. Donc il surfe sur cet unique argument agrémenté de ci de là par une annonce médiatique sans portée réelle.

Alors, rendons le vote Hollande utile et efficace à gauche en votant Mélenchon.

Bien sûr, pour que la tactique simpliste d’un Hollandréou fonctionne, il faut que son électorat marche dans la combine et c’est malheureusement le cas. Il suffit de parcourir les médias pour en trouver de multiples exemples :

Gérard, ancien technicien de maintenance et syndicaliste à la CFDT (Libération) , apprécie aussi le bonhomme (Mélenchon). Mais il est encarté au PS: « Je ne pourrai pas voter pour lui. Mais je le regrette. » Il ajoute: « Si Hollande avait la verve de Mélenchon, ça serait extra. ». Cela rappelle le proverbe chinois : « Quand le sage montre la Lune, l’imbécile regarde le doigt ». Ne retenir du discours de Mélenchon que le « verve » sans comprendre que c’est le contenu qui fait la différence et regretter d’avance un acte que l’on n’a pas encore accompli mais que l’on croit devoir faire quand même contre son intime sentiment, comment qualifier cela autrement que imbécillité.

Alors comment s’étonner que Sarkozy et Hollande se foute de la gueule des électeurs puisqu’à la fin, une majorité des électeurs marchent dans leurs combines au lieu de leur rire au nez.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 3
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Edrobal

Auteur: Edrobal

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

fakir_convergence.png

Un autre système est nécessaire

… ou comment allons-nous mieux répartir moins de richesses ?

Lire la suite

sivens-ni_flics_ni_milices.jpg

L'époque est-elle fasciste?

Un jour quand vous voudrez descendre dans la rue pour manifester, alerter, informer…vous vous apercevrez que ce n’est plus possible. Et ce jour, en fait, c’est déjà aujourd’hui… si vous ne vous appelez pas Charlie. Réveillez-vous !L’époque est-elle fasciste ? [1] 30

Lire la suite