Dernière mise à jour 17/12/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Que reste-t-il de l'espoir des gens de Gaza aujourd'hui après la guerre de l'été 2014, l'aggravation du blocus et les attaques israéliennes qui continuent ?

000_Gens_de_Gaza_00490505_re_duit.jpgEn janvier 2013, nous avons tourné un film, Gens de Gaza, autour de témoignages de Gazaouis, jeunes, adultes ou plus âgés, faisant état de leur vie au quotidien sous l’occupation et le blocus, ainsi que de la légitimité de leur résistance et du nécessaire combat pour les droits humains, chez eux comme partout.

Depuis la destruction des tunnels et l’agression terrible de l’été 2014 (opération nommée “Bordure protectrice”), le blocus s’est durci encore plus dramatiquement et les Gazaouis sont oubliés.

Plusieurs des personnes qui interviennent dans le film ont vu leur maison détruite ou très endommagée, des proches morts ou blessés.

Sur les 2220 Gazaouis tués pendant les 51 jours de la campagne de bombardement, 1492 étaient des civils, incluant au moins 547 enfants. Rappelons que l’âge médian à Gaza est de 18,2 ans.

Parmi eux, 164 enfants ont été “directement ciblés et tués illégalement” dans les attaques de drones israéliens sur leurs maisons et dans la rue alors qu’ils essayaient de s’enfuir pour se protéger, d’après DCI-Palestine.[1]

DCI-Palestine était particulièrement alarmé par le nombre très élevé d’enfants ciblés lors des attaques de drones, parce que les drones israéliens délivrent des images en haute définition des individus visibles en dessous et en temps réel. De plus, les représentants israéliens se vantent souvent des frappes de drones qu’ils considèrent supérieures aux autres méthodes de guerre, grâce à leur précision chirurgicale, a déclaré la DCI-Palestine, suggérant qu’Israël a délibérément ciblé des enfants lors des attaques de drones.

La situation sanitaire est catastrophique pour cause de pollution de l’eau, pénurie générale, augmentation des cancers notamment chez les petits enfants, états de choc, défauts de soins par manque de matériel et de médicaments…

Israël donne au compte-goutte l’autorisation d’entrée de matériaux de reconstruction désespérément nécessaires à Gaza, abandonnant 100 000 individus, la majorité d’entre eux étant des enfants sans abris. Et avec la fermeture quasi permanente du passage de Rafah depuis octobre, le processus de reconstruction est pratiquement gelé.

« Les promesses généreuses qui ont été faites au Caire, le 12 octobre 2014 par la communauté internationale, devaient se traduire concrètement en argent à la banque, mais cet argent n’est pas arrivé », a déclaré le porte-parole de l’UNRWA, Chris Gunness, à Ma’an. Depuis la conférence du Caire, l’UNRWA n’a reçu que 135 millions de dollars sur les 5,4 milliards promis (au 29 janvier 2015) [2] .

Les gens sont désespérés. Les Gazaouis poursuivent leur longue résistance, sous toutes ses formes, afin de vivre libres sur leur terre.

Et, tout en encaissant, ils gardent malgré tout la tête haute.

Cette détermination et cette force nous avaient déjà très impressionnés, lors de nos rencontres de janvier 2013.
Nous leur rendons hommage.

La communauté internationale se devrait d’exercer des pressions réelles sur Israël.

Retrouvez bande annonce, extraits et contexte du film sur gensdegaza.info et participez à sa distribution.

Communiqué de l’association Foumonde.info,  groupe de production de Gens de Gaza.

Notes:

[1Israël a « ciblé directement » des enfants lors d’attaques de drones contre Gaza, affirment les groupes de défense des droits, par Rania Khalek sur le site de l’UJFP  Source : electronicintifada.net

[2Conférence des donateurs: 5,4 milliards de dollars pour Gaza sur le site d’i24news.tv


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 2
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Foumonde

Auteur: Foumonde

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

gaza-children.jpg

Gaza : les atrocités vues d'Australie

L’armée d’occupation israélienne continue de soumettre presque deux millions de personnes résidant à Gaza - principalement des réfugiés, des femmes, des enfants et des vieillards - à des bombardements sans précédent. Depuis les premières heures aujourd’hui, l’aviation de chasse israélien composés de F-16 et de drones armés a bombardé des quartiers résidentielles à travers la Bande de Gaza. Il est maintenant rapporté que l’armée israélienne a arrêté d’avertir les résidents civils avant la destruction de leurs maisons, leur seul abri et la source de sécurité. [À défaut de traduction en français validée, lire la version originale en anglais]

Lire la suite

PALESTINIAN-WEATHER

Gaza sans électricité et sous les inondations subit les pires effets du blocus israélien

Au cours des 72 dernières heures, Gaza a subi des pluies glaciales et un vent sans précédent. En raison de ces conditions météorologiques critiques, un nombre considérable de familles de Gaza a été forcé de quitter leurs maisons à la recherche d’abris indiqués par les autorités locales dans la bande de Gaza. Suite au blocus, la pénurie de produits alimentaires a déjà rendu la vie quotidienne très difficile pour les familles de Gaza. L’obscurité totale (à cause des pénuries en énergie) et le temps glacial ont un impact terrible sur la vie de tous les jours.

Lire la suite