Last site update 19/09/2020

To content | To menu | To search

Le monde est si petit

Mabesoone_LM_23-12-11.jpgAujourd’hui, rappelez-vous, c’est VENDREDI JAUNE : parlez-en, parlez-en, parlez-en !

Aujourd’hui, de nombreuses manifestations antinucléaires ont eu lieu, à  travers tout le Japon, souvent « à la façon d’une procession de Noël » ! Dans la ville oà nous habitons, Nagano-ville, rien n’était prévu, alors nous nous sommes déplacés dans l’autre grande ville de la région : Matsumoto (1h d’autoroute).

Cette fois-ci, l’organisateur était une association de jeunes, la DYLJ ou Ligue Démocratique de la Jeunesse du Japon, en fait, une sorte de « Jeunesses Communistes » japonaises[1]. Beaucoup de jeunes très posés, calmes et réfléchis, avec tout de même un peu de jeunesse dans l’ambiance générale mais nous étions très surpris, avec mon épouse, de l’organisation exemplaire.

En fait, j’ai compris que la plupart de ces jeunes étaient issus du personnel de santé de divers hôpitaux et cliniques de la région. Quand j’ai dit à notre voisine[2] « Nous venons de Nagano-ville ! », elle m’a répondu, surprise : « Ca alors, moi aussi ! ». J’ai appris qu’elle était infirmière en médecine interne à la « Clinique Centrale de Nagano »[3], à deux pas de chez nous, justement là où se trouve le service de pédiatrie que nous consultons régulièrement pour notre fille !

Ensuite, notre petite infirmière toute menue, Mlle T, a pris le mégaphone et a superbement mené la manifestation pendant une heure. Ma femme était ravie :

« Ah, ça nous change, une voix de femme en tête… c’est quand même plus sympa, non ? ».

Effectivement, voici quelques exemples de slogans :

« Joyeux Noel à tous ! Petit Papa Noël, viens arrêter les centrales ! »

Puis, en chantant :

« ♪Jingle Bell Jingle Bell, Les cloches ont sonné ! Arrêtons les centrales, c’est bien trop risqué, Hey !
♪ Jingle Bell Jingle Belle Les cloches ont sonné ! La Nature est si belle, on veut la retrouver ! »

Ou encore (en sous-entendant la peur de la contamination interne) :

« On veut manger du boeuf ! »
« On veut manger des gâteaux ! »

Ce dernier a particulièrement plu à notre fille de 3 ans, bien sûr !

Mais il m’est passé par la tête une pensée sombre… Si notre fille, à cause de la viande, des gâteaux, etc. qu’elle mange inévitablement en ce moment car la majorité des productions nationales sont plus ou moins contaminées dans l’est du Japon, si elle se retrouve, par malheur, dans dix ans, avec une maladie cardiaque ou autre, il y a de fortes chances pour que la demoiselle au mégaphone devienne son infirmière…

Le monde est si petit. Et le monde est devenu si effrayant depuis le mois de mars 2011.

Notes :

[1] En l’absence de Parti Écologiste au Japon, le PC japonais est ici le seul parti s’opposant clairement au nucléaire

[2] 25 ans environ, charmante, très polie

[3] Cette clinique fait partie d’un groupe national de cliniques, très proche du PC japonais.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

5/5

  • Note: 5
  • Votes: 2
  • Higher: 5
  • Lower: 5

Laurent Mabesoone

Author: Laurent Mabesoone

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed


You might also like

EPR-consomme-milliards.jpg, mar. 2020

EPR : le gouvernement profite de la crise du Coronavirus pour accorder quatre ans de plus à EDF

Un décret publié au Journal officiel accorde un nouveau délai à EDF pour tenter de mettre en service le réacteur maudit en chantier à Flamanville depuis 2008

Continue reading

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Énergie : «Il faut que tout change pour que rien ne change»

Ces derniers mois, les noms d’Orano, Enedis et Engie ont respectivement remplacé les marques Areva, ErDF et GDF-Suez, ringardes ou déconsidérées. On ne peut que penser à la célèbre réplique “Il faut que tout change pour que rien ne change” de Tancrède dans le roman “Le Guépard”, popularisé par Luchino Visconti dans le film éponyme sorti en 1963.

Continue reading