Dernière mise à jour 14/11/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tchernobyl : la catastrophe durable

Tchernobyl-NYAS-Couv-FR-210x300.jpgComme à Fukushima, à Tchernobyl la catastrophe atomique dure toujours. Il revient aux humanistes en général et aux antinucléaires en particulier de maintenir allumée la lumière qui doit éclairer ces irréversibles catastrophes que les gouvernements et les milieux industriels maintiennent avec application dans le mensonge et la dissimulation.

«Tchernobyl, conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement » est l’œuvre de savants intègres, valeureux et persécutés. Cette œuvre, le mouvement IndependentWho nous en offre la traduction en français, gratuitement.

En attendant les prochaines élections, aux citoyens maintenant de faire leur devoir en s’emparant de ce précieux et indispensable livre afin que les abandonnés de Tchernobyl ne soient pas complètement et définitivement oubliés et pour qu’une catastrophe morale ne s’ajoute pas aux catastrophes industrielle, humanitaire et politique en Biélorussie… et en Ukraine !

Pourquoi doit-on lire ce livre ?

Bonne lecture !


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 2
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Netoyens.info

Auteur: Netoyens.info

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

EricJ EricJ ·  02 mai 2015, 21h07

Alerte à la radioactivité : la forêt brûle à Tchernobyl
Par Claude-Marie Vadrot - 29 avril 2015

Un grand incendie fait rage depuis deux jours dans la zone interdite autour de la centrale de Tchernobyl. (…)
Avec la chaleur et les flammes, la radioactivité rémanente, celle qui justifie l’interdiction de se rendre dans cette zone, est en train de se disperser dans les airs et rejoint peu à peu les nuages qui survolent actuellement la région. Et le vent de 23 km/h qui souffle du Nord-est risque de disperser cette pollution vers une partie de l’Ukraine puis vers des pays d’Europe. La France ne sera pas épargnée, même si les spécialistes affirment que la teneur en radioactivité n’atteindra pas un niveau alarmants. http://www.politis.fr/Alerte-a-la-r…

Minga Minga ·  05 mai 2015, 23h05

Tiens, quelques chansons joyeusement atomicides qui ne passent pas dans les boums  :

- Tchenobal
- Les centrales
- électricité
- Restera-t-il un chant d’oiseau ?

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Fukushima made in France

On y parle d’eau, de vent, de burn-out, de dettes pharaoniques, de fluence, de fissures (en tout genre), de barrages menaçants, de sous-traitances maltraitées, de diésels défaillants, de LAM décapité, d’indépendance énergétique et de thermosensibilité, d’Enercoop, de ZAD, de Bure et Cigeo, de CLER aussi, de TEPOS et enfin, d’autoconsommation. C’est tout une histoire de risques, de menaces… et de temps qui vient à manquer.   À lire absolument : Nucléaire Danger Immédiat (et ça se passera près de chez vous) Thierry Gadault & Hugues Demeude Flammarion Enquête - février 2018 En voici un court extrait.

Lire la suite

La_science_asservie.png

LA SCIENCE ASSERVIE, Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs

C’est le titre d’un ouvrage incontournable, constat implacable de la mise en oeuvre de la “stratégie du doute” par les industriels au détriment de la santé publique “dont les limites sont souvent définies par les impératifs économiques”, revue des évolutions sur plus de 25 ans où la Justice joue un rôle éminent, appel à des démarches scientifiques alternatives qui mettent en synergie des savoirs complémentaires : ceux d‘“experts citoyens” et de “citoyens-experts”.  

Lire la suite