Dernière mise à jour 24/03/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Putsch affairiste contre la démocratie

Canard_les-degats-de-la-marine.jpgJe vous parlerais volontiers du projet d’usine d’huile de palme de Sime Darby et de la Région LR à Port la nouvelle comme du Carrefour Market du Conseil Général de l’Aude à Sigean, de l’immochan de M. Jean-Pierre Blazy à Gonesse ou de l’aéroport de Vinci (Dégage !) et Jean-Marc Ayrault (baron du “Far West”) à NDDL, alias Notre Dame des Landes.

Il y a bien d’autres exemples qui m’échappent c’est certain (j’attends donc que vous m’aidiez à compléter la liste)… mais nul doute que le système est bien rôdé.

Un point commun entre ces affaires ? Le PS et des méthodes inqualifiables. Quoique, en cherchant un peu, on trouve !

Avec un Parti Solférinien qui recoure aux méthodes de la droite, pas surprenant que partout ailleurs dans le monde on s’étonne de la droitisation de la République Française. La méthode en question consiste en un financement des candidatures aux élections locales en fonction du projet que le candidat présente. Pas le projet politique mais le projet d’affaire. Le premier ne sert qu’à imprimer des affiches et des professions de foi que plus personne ne lit, seul le second compte. Et plus il est gros et plus le candidat à la mairie, à la circonscription, à la région, au sénat, à la députation… se verra octroyé de moyens.

La course est ainsi lancée et à qui mieux mieux. De préférence, il faut avoir un nom déjà médiatique (judoka à ma droite, rugbyman à ma gauche, une miss France au centre), ça facilite le marketage du produit et ça aide à emporter le marché… pardon, le mandat. Une fois acquis, l’élu mettra tout en oeuvre pour que le projet se réalise ce qui doit avoir quelque rentabilité pour le Parti. La boucle est maintenant bouclée et on peut recommencer la fois d’après.

Notre ami Yann Fiévet devait être présent le jour où, en 2006, M. Blazy, maire PS de Gonesse (Val d’oise) et porteur actuel de l’énorme et surtout totalement débile projet EuropaCity d’Immochan dans le triangle Gonesse/Aulnay/Roissy où l’on devrait pouvoir skier toute l’année si le projet se réalise, a déclaré dans une réunion qu’il ne pouvait pas faire autrement. Une sorte de TINA (There Is No Alternative) à la sauce solférinienne. Ce jour là, il s’agissait de la reconduction - acquise depuis - de la délégation du service public de l’eau à Véolia.

Dans ce système, les élus pratiquent l’omerta avant toute chose. C’est la règle pour mettre les citoyens devant le fait accompli. Si par hasard un collectif s’en plaint et se pique de contester et de combattre le projet, il suffit de l’ignorer… puisqu’il a été décrété qu’« on ne peut pas faire autrement ». Et de recourir aux petits-fours pour commencer puis au clientélisme le cas échéant, remèdes très efficaces - en périodes de criiiise - pour calmer les esprits chagrins. C’est de notoriété publique chez Dassault à Corbeil et ce n’est pas moins vrai chez Aubry à Lille.

À ce compte là, le seul effort que le personnel politique se doit de produire se résume à convaincre tous les autres d’aller voter. Ainsi, l’un des principes fondateurs de la République et de la démocratie représentative est devenu le plus petit dénominateur commun de leurs fossoyeurs. Peu importe le nombre de votants car il y en a toujours assez pour faire une majorité donc une légitimité. Une fois acquise, dormez bonnes gens, ils se chargent du reste.

Tout est bon pour les cochons

Attitude managériale et affairiste donc, dans un creuset oligarchique qui se joue d’une démocratie représentative réduite aux acquêts, acquêts ramenés peu à peu depuis deux ou trois décennies à un marché de dupes… dont tu es le dindon de la farce mon cher lecteur. Ce qui est vraiment nouveau c’est la morgue dans la conduite de changement (comme ils disent) et la généralisation du phénomène, les deux visant à la normalisation des pratiques avec pour modèle, les États-Unis… des IouÈsses bien mals en point et maîtres d’un système que l’on dit en phase terminale. À suivre de très près.

Ils ne font en réalité que ce qui leur convient dans un cadre démocratique dévoyé pour être entièrement tourné vers le montage de grands projets transversaux électoralement rentables et gratifiants, moteurs indispensables pour participer dignement à cette course à l’armement des grandes majors obsédées par la rémunération toujours plus grasse des actionnaires et plus crasse des négociants en très très gros sousous qu’on appelle, les «traideurs».

Sachez qu’ils ont des homologues parfaits dans des pays d’afrique ou d’amérique du sud où l’on spolie des paysans d’un droit ancestral d’usufruit de la terre vivrière en la vendant sans vergogne à des grands intérêts industriels - donc en la privatisant - … même en période de famine !

Mais ils se diront, devant les cameras, toujours au service des autres et acteurs désintéressés agissant pour notre bien « à toutes et à tous » (le minimum féministe), un bien ramené à toujours plus de cette croOOAAassance indispensable à la création « des emplois, des emplois, des emplois ! » (dixit le cabris en sautillant). La machine à marchandisation systématique du monde bat ainsi son plein, pour le photovoltaïque comme pour le reste.

Alors, tous pourris ?

Même pas, juste un léger penchant mafieux et pris dans les boucles rétroactives d’un système à la rétro-commission facile qui ne manque pas d’user et surtout d’abuser de tous les moyens démocratiques et légaux. Des lois qu’ils auront voté à l’insu de notre plein gré parfois au bénéfice d’amendements présentés à 3 heures du matin devant des bancs vides sur lesquels on peut apercevoir un tondu du PS et un chauve de l’UMP s’agiter pour appuyer sur tous les boutons d’un pouvoir maintes fois délégué, le tout dans un temps record.

Et n’allez pas croire qu’il y en a que pour le PS. Car à ce moment précis je pense en particulier à la séguélanite aigue de certains grands cumulards et accumulateurs de deniers publics. Je ne suis pas allé vérifier si celui-là portait la Rolex mais nul doute que selon les critères du grand publicitaire français et toujours bien bronzé, il a dû réussir sa vie et pas seulement parce qu’il a dépassé l’âge de ses 50 ans.

Songez en effet que le grand timonier du Sénat, Môsieur Gérard Larcher en personne, prend tous les jours l’hélicoptère au frais de la princesse pour aller de son perchoir au parc..king du château de Rambouillet (50 km par la route mais 44 km à vol d’oiseau), ville dont il est aussi le Maire, alors que la « princesse » turbine pour payer l’impôt comme les frais de kérosène et se tape chaque jour le train, le métro, le boulot et retour pour faire le même trajet ! Est ce à cause de son surpoids légendaire que le mastodonte de la «haute chambre» est obligé de se faire héliporter ? Non bien sûr car il marche encore. Mais je pense en revanche que nous avons là toutes les raisons de dire qu’il y a quelques révolutions de retard à rattraper. Notre République est archaïque et marquée par des moeurs de vieillard. Il faut en changer.

Il est bien entendu que tout ça aura, tôt ou tard, sa contrepartie. Les taux de participation aux élections étant de plus en plus souvent sous la barre des 50%, bientôt sous les 40%, je ne suis pas étonné de voir cet abstentionnisme galopant trouver, malheureusement, son prolongement dans le vote dégoûté. C’est mon petit doigt qui me dit en effet que le vote FN à des fins purement protestataires a le tsunami en poupe.

Ils feront ce que bon leur semble - démocratie blabla oblige - même s’il y a fort à parier que ce n’est pas ainsi qu’il parviendront à faire péter le système et surtout à y mettre autre chose à la place. Comme le dit le Canard, ce sera donc « Les dégâts de la Marine ». Mais j’ai tout de même envie de dire à ces porteurs de protestations électorales et dépolitisées - pour beaucoup des retraités ou des encartés de la CGT déçus et trahis - qu’après avoir voté pour la copie en 2007, il ne serait pas bien malin d’aller voter en 2012… pour l’originalE.


“Marine Le Pen m’a demandé de rester sincère dans les médias”
F. Engelmann, cégétiste et lepéniste, sur le gril
@rrêt sur images - 01/04/2011
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3895

Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

4.33/5

  • Note : 4.33
  • Votes : 80
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : -1

Le dindon de la farce

Auteur: Le dindon de la farce

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (14)

ArDR ArDR ·  29 juillet 2011, 10h31

Deux poids deux mesures au PS !
Quel est donc la ligne idéologique de ce parti ? Seulement, comme à l’UMP dailleurs, celle de l’argent et des parts de marché électorales ?
En effet on est en droit de se poser la question lorsqu’on apprend que le groupe socialiste au Sénat vient de déposer une proposition de loi (mercredi 27 juillet) visant à interdire l’exploration et l’exploitation des gaz de schistes sur le territoire national, et ceci biensûr pour éviter que nos belles campagne françaises soient dévastées par des choix énergétiques toujours plus polluant. Par contre le Conseil Régional Languedoc Roussillon dont la majorité des conseillers régionaux sont issus du même parti, n’hésite pas à “s’acoquiner” avec la multinationale Sime Darby (projet d’usine d’huile de Palme à Port La Nouvelle), qui après avoir déforesté allégrement toutes les îles d’Indonésie, de Java et Bornéo, s’apprête a commettre le même crime contre la nature au Libéria (Afrique de l’ouest).

Les forêts ancestrales d’Indonésie, et d’Afrique de l’ouest, les espèces rares de faune et de flore, les peuples qui les habitent vivant de culture vivrière auraient ils donc moins de valeur aux yeux de ces politiques “”“”de gauche (?!) “”“” que nos belles campagnes françaises ?
En effet je vous mets au défi de trouver le moindre électeur français au fin fond d’une forêt tropicale de l’autre bout du monde…

Après ça, continuez à nous parler de vote utile !

Patrick Patrick ·  29 juillet 2011, 21h12

Les encartés de la CGT trahis qui votent FN ou UMP, je n’en connais pas … qu’on nous donne les sources qui permettent d’avancer ce propos. L’argument me semble plus tenir du fantasme trotskyste que de la réalité … ou alors le rédacteur confond la CGT et le PCF, mais la confusion est regrettable … Dommage pour la fiabilité de l’article !

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  01 août 2011, 01h46

@Patrick :
Va pour le PCF plutôt que la CGT cher Patrick mais, sur les 700 000 encartés à la Cégète, combien au PCF ?
Les déçus ou trahis par notre grand président à talonnette, on en a vu s’exprimer quelques uns haut et fort dans les 20 heures depuis 2007. Des Conti à Metaleurop (renommé Recylex) en passant par les Molex après 2 ans de conflit exemplaire pour rien ! Il y aurait eu de quoi désespérer Billancourt avant qu’on ne le cède au bizness.
Quant au fantasme, malheureusement il touche à la réalité quand je parle avec des adhérents parfois anciens de la CGT Educ’action, quand remonte ce qui se dit dans les ports et ailleurs.
Et, en effet, on le voit, on l’entend, ça monte et ça remonte, qu’il y a de quoi être tenté par l’originalE parce qu’il n’y aurait “pas mieux pour foutre la merde” (sic !)… eh oui, pourquoi pas après tout !
Chaque citoyen prendra sa décision comme il l’entend mais plutôt que d’être dans le déni, je préfère montrer que l’exaspération chauffée à blanc c’est aussi la pousser à l’extrême.

PS : sans vouloir jouer sur les mots, ce n’est pas d’extrémisme dont nous avons besoin mais de radicalité pour changer de système.

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  06 février 2012, 22h44

L’Humanité (!) du 3 février 2012 nous apprend que les intentions de vote en faveur de Marine Le Pen atteignent :

  • 25% chez les sympathisants de FO,
  • 22% chez les sympathisants de la CGT (à égalité avec Jean-Luc Mélenchon),
  • 13% chez les sympathisants de Sud.

Source : http://www.humanite.fr/politique/le-monde-du-travail-est-en-train-de-lacher-nicolas-sarkozy-489287

Dur… dur !

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  08 décembre 2012, 18h03

Nous sommes les Dindon de la farce, nous sommes légions, nous ne savons rien, nous oublions tout, redoutons nous !

ITER à Cadarache : Le projet pharaonique se dirige vers un fiasco colossal

Le monstre ITER, pas même sorti de terre, est mal en point. Un projet consternant que les promoteurs de l’atome ne maîtrisent absolument pas, d’où une accumulation de retards, de problèmes et de surcoûts. ITER est un gaspillage d’argent public inacceptable. La France se voyait déjà le nombril du monde et sera plutôt le dindon de la farce. Le projet pharaonique se dirige vers un fiasco colossal. Bilan 2006-2012

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2012/12/07/le-projet-de-r%C3%A9acteur-exp%C3%A9rimental-%C3%A0-fusion-nucl%C3%A9aire-ITER-%3A

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  05 juin 2013, 22h25

GPII et ZAD en Turquie ?!

« Quelque chose d’incroyable s’est passé en Turquie cette nuit » : http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article28841

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  14 septembre 2013, 00h00

Les activités du groupe Ramery ont plusieurs volets : travaux publics, bâtiment, et environnement. L’entreprise, qui pèse plus de 500 millions d’euros de chiffres d’affaires, s’est développé régulièirement depuis plusieurs décennies. Un de ses talents est sa capacité à remporter les marchés publics de la région.

Elle a par ailleurs été évoquée dans l’affaire du financement occulte autour de la maire de Hénin-Beaumon et du financement du parti socialiste, comme l’ont rapporté les journalistes Benoit Colombat et David Serveray :… Lire la suite

Nous sommes les Dindons de la farce, nous sommes légions, nous ne savons rien, nous oublions tout, redoutons nous !

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  16 septembre 2013, 14h43

Serge Dassault reconnaît l’achat de votes à Corbeil

Pour la première fois, l’industriel et sénateur UMP Serge Dassault reconnaît dans un enregistrement réalisé fin 2012, et dont Mediapart publie des extraits, avoir acheté la victoire de son successeur à la mairie de Corbeil-Essonnes. Une somme de 1,7 million d’euros est en jeu. Les deux hommes à l’origine de l’enregistrement se sont fait tirer dessus trois mois plus tard.

Nous sommes les Dindons de la farce, nous sommes légions, nous ne savons rien, nous oublions tout, redoutons nous !

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  16 novembre 2013, 12h43

Municipales : la FASE se range derrière EELV et le Parti de Gauche à Gonesse - Rédigé le 15/11/2013

La Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE) a décidé d’apporter son soutien à la liste Europe Écologie Les Verts – Front de Gauche lors des municipales de 2014.

Parmi les principales raison de cette décision, la FASE évoque son opposition au projet Europa City défendu par le maire socialiste sortant :

« Monsieur Jean-Pierre Blazy, professeur d’histoire, aurait-il oublié ses cours d’histoire antique, où les sénateurs et l’empereur Néron, le plus grand dictateur Romain, apaisaient la population de Rome avec du pain et des jeux. Avec lui, nous aurons les jeux sans le pain : car les agriculteurs du Triangle de Gonesse produisent chaque année de quoi fabriquer 20 millions de baguettes de pain », ironise-t-elle.

http://www.vonews.fr/article_23313-…

Nous sommes les Dindons de la farce, nous sommes légions, nous ne savons rien, nous oublions tout, redoutons nous !

Netoyens.info Netoyens.info ·  07 décembre 2013, 15h53

Le réseau français et européen contre les grands projets inutiles imposés prend de l’ampleur


Afficher Grands projets inutiles et imposés sur une carte plus grande
Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  17 décembre 2013, 17h44

Grands projets inutiles - France culture - Terre à terre - 14.12.2013

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  25 septembre 2014, 12h17

Après Europacity et sa piste de ski, Waves in the City, un complexe “hype” et sa vague artificielle sur un plan d’eau de la région parisienne :

http://www.20minutes.fr/magazine/cu…

http://pdf.20mn.fr/2014/quotidien/2… …( en page 2)

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  04 décembre 2014, 16h01

Projets fous : les serpents de mer des Yvelines

Dans le jargon, on les appelle les serpents de mer. Ces projets au mieux complètement fous, au pire, irréalisables. Passage en revue de ces grands projets dans les Yvelines. http://www.coteyvelines.fr/projets-...

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  08 mai 2015, 10h06

Skions dans le béton avec Europacity !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Nicky_Georges_Toulouse.jpg

Une véritable busherie

Il fallait oser… Le fantôme Ben Laden est de retour. Al Qaida fait trembler l’Hollywood électoral qui s’offre une petite pause mortelle bien méritée à un mois du premier tour. Comme d’habitude ?

Lire la suite

sarko2012_protectsoc.jpg

Blabla…Blabla !

Dans ses vœux de 2007, Nicolas Sarkozy nous délivrait, un véritable message d’espoir : « …les premiers résultats de l’action entreprise devraient se faire sentir…». Fin 2008 le président constatait : « …l’année 2008 s’achève, elle a été rude », mais il assurait aussi : «… nous allons sortir renforcés de cette crise…».

Lire la suite