Dernière mise à jour 18/07/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pas d'argent pour le nucléaire - arrêtons Bruxelles !

kein_Geld_fur_Atom_-_stoppt_Brussel.jpgUne belle action menée par une coopérative de production d’électricité allemande, EWS Schönau.

Pas d’argent pour le nucléaire - arrêtons Bruxelles !

"Le groupe Électricité de France (EdF) veut construire en Angleterre, à Hinkley Point, l’une des plus grandes centrales nucléaires du monde. Ce projet n’est toutefois finançable que s’il est massivement subventionné par le gouvernement britannique, ce qui constitue une très nette violation de la loi européenne sur la protection de la concurrence. (...)

Cette décision scandaleuse est la porte ouverte à la construction de nouvelles centrales nucléaires en Europe.
(...)

Tous les citoyens de l’UE peuvent déposer un recours officiel devant la Commission Européenne (sans frais occasionnés) pour contester cette décision. Si la pression exercée par les citoyens européens est plus forte que l’influence du lobby nucléaire, nous pourrons amener la Commission fraîchement nommée à revenir sur cette mauvaise décision. Rejoignez notre recours – ou formulez votre propre recours –  et exigez avec nous : Pas d’argent pour le nucléaire – arrêtons Bruxelles ! "

A faire circuler sans modération !


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Véronique Gallais

Auteur: Véronique Gallais

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Énergie : «Il faut que tout change pour que rien ne change»

Ces derniers mois, les noms d’Orano, Enedis et Engie ont respectivement remplacé les marques Areva, ErDF et GDF-Suez, ringardes ou déconsidérées. On ne peut que penser à la célèbre réplique “Il faut que tout change pour que rien ne change” de Tancrède dans le roman “Le Guépard”, popularisé par Luchino Visconti dans le film éponyme sorti en 1963.

Lire la suite

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Le grand retour du nucléaire n'a pas eu lieu

Depuis des années, industriels, gouvernements et médias font croire que le nucléaire est sur le point de se relancer. Hélas pour ces mauvais perdants, nos fleurons EDF et Areva sont en pleine déconfiture et leurs campagnes de pub (financées avec notre argent) n’inversent pas la tendance.

Lire la suite