Last site update 14/07/2020

To content | To menu | To search

Pas d'argent pour le nucléaire - arrêtons Bruxelles !

kein_Geld_fur_Atom_-_stoppt_Brussel.jpgUne belle action menée par une coopérative de production d’électricité allemande, EWS Schönau.

Pas d’argent pour le nucléaire - arrêtons Bruxelles !

"Le groupe Électricité de France (EdF) veut construire en Angleterre, à Hinkley Point, l’une des plus grandes centrales nucléaires du monde. Ce projet n’est toutefois finançable que s’il est massivement subventionné par le gouvernement britannique, ce qui constitue une très nette violation de la loi européenne sur la protection de la concurrence. (...)

Cette décision scandaleuse est la porte ouverte à la construction de nouvelles centrales nucléaires en Europe.
(...)

Tous les citoyens de l’UE peuvent déposer un recours officiel devant la Commission Européenne (sans frais occasionnés) pour contester cette décision. Si la pression exercée par les citoyens européens est plus forte que l’influence du lobby nucléaire, nous pourrons amener la Commission fraîchement nommée à revenir sur cette mauvaise décision. Rejoignez notre recours – ou formulez votre propre recours –  et exigez avec nous : Pas d’argent pour le nucléaire – arrêtons Bruxelles ! "

A faire circuler sans modération !


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

0/5

  • Note: 0
  • Votes: 0
  • Higher: 0
  • Lower: 0

Véronique Gallais

Author: Véronique Gallais

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed


You might also like

EPR-consomme-milliards.jpg, mar. 2020

EPR : le gouvernement profite de la crise du Coronavirus pour accorder quatre ans de plus à EDF

Un décret publié au Journal officiel accorde un nouveau délai à EDF pour tenter de mettre en service le réacteur maudit en chantier à Flamanville depuis 2008

Continue reading

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Énergie : «Il faut que tout change pour que rien ne change»

Ces derniers mois, les noms d’Orano, Enedis et Engie ont respectivement remplacé les marques Areva, ErDF et GDF-Suez, ringardes ou déconsidérées. On ne peut que penser à la célèbre réplique “Il faut que tout change pour que rien ne change” de Tancrède dans le roman “Le Guépard”, popularisé par Luchino Visconti dans le film éponyme sorti en 1963.

Continue reading