Dernière mise à jour 21/09/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Europe et Démocratie ? - 3

L’Europe telle qu’elle est défi­nie aujourd’hui n’émane pas de la volonté des peu­ples.

  • Elle n’est pas issue d’une assem­blée cons­ti­tuante dont les mem­bres auraient été élus par les peu­ples.
  • Elle ne con­sa­cre pas la sou­ve­rai­neté popu­laire.
  • Elle est gérée par des trai­tés signés entre États mem­bres dont peu ont fait l’objet d’une con­sul­ta­tion citoyenne (excepté Maas­tricht). Ces trai­tés ne sont pas con­nus de tous, sont peu com­pré­hen­si­bles.

Con­ti­nuer en ce sens serait assu­jet­tir les géné­ra­tions futu­res !

Avons-nous besoin d’Europe ? OUI.

Quelle Europe est sou­hai­ta­ble ?
  • Une Europe sociale, démo­cra­ti­que, soli­daire res­pec­tant les droits indi­vi­duels et col­lec­tifs, l’envi­ron­ne­ment, pro­té­geant les plus fai­bles et res­pec­tant les diver­si­tés…
  • Une Europe où le rap­port aux autres peu­ples du monde rom­prait défi­ni­ti­ve­ment avec toute forme de néo­co­lo­nia­lisme et d’impé­ria­lisme.

Aujourd’hui, on peut cons­ta­ter que la trom­pe­rie est dou­ble. Non seu­le­ment la Com­mis­sion est peu­plée de mem­bres dési­gnés et non élus. En outre, elle renie petit à petit ce que les peu­ples ont pu con­qué­rir de pro­grès sociaux et poli­ti­ques.

Depuis trop long­temps les citoyen-ne-s sont écarté-e-s des déci­sions tou­chant à l’Europe. Il leur revient donc de con­vo­quer une assem­blée cons­ti­tuante en lieu et place de la Com­mis­sion comme prévu par des ins­ti­tu­tions atten­ta­toi­res aux fon­de­ments mêmes de la démo­cra­tie.

Puisqu’il faut tout remet­tre à plat en res­pec­tant une démar­che réel­le­ment démo­cra­ti­que et que notre res­pon­sa­bi­lité est grande, n’ayons pas peur de nos ambi­tions. Pre­nons les ini­tia­ti­ves qui s’impo­sent.


Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Anne Flambard

Auteur: Anne Flambard

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

EUROZONE-GREECE/

Grèce : le catalogue des horreurs

Surprise dans les pages de Netoyens (sauf quelques liens sur un site externe) de ne rien voir sur LE sujet du moment : la mise à mort de l’un des berceaux de notre civilisation, la patrie d’Aristote, Socrate, Platon, la patrie de la démocratie. Le génocide de tout un peuple pourtant si généreux - je ne parle pas des armateurs et politicards clientélistes bien-sûr mais de Maria, Nicki, Costas, Helena, Germana, Zacharias, Stavros, Yannis, et d’autres encore. De ces personnes comme vous et moi, rencontrées au cours d’un voyage que j’aurais voulu plus long, plus intense, plus proche encore de chacun d’eux. [Crédit photo spiegle.de] 1338

Lire la suite

francedanslemonde.png

Attentats parisiens : la pseudo absence des femmes et l'impensé social de ce qu'elles donnent au monde commun

Ce texte est dédié en tout premier à deux femmes : Djamila Boupacha et Fatima Elayoubi[1] Mes pensées vont vers elles et vers toutes les femmes qui prennent soin des enfants. 171

Lire la suite