Dernière mise à jour 24/04/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

AIEA !... Le peuple japonais ne vous pardonnera jamais

Mabesoone_LM_31-01-12.jpgCe matin, grâce à la liaison internet arrangée par ce grand journaliste qu’est Yasumi IWAKAMI, j’ai pu assister en direct à la remise du rapport de l’AIEA à la NISA (Agence de sécurité nucléaire japonaise) ainsi qu’à la conférence de presse qui a suivi.

La vidéo enregistrée (en anglais et en japonais) est visible à cette adresse : http://www.ustream.tv/recorded/20123648

Comme prévu, L’AIEA a donné son blanc-seing à la NISA pour les stress tests en vue du redémarrage des réacteurs 3 et 4 de la centrale de Ohi. Heureusement que le veto des élus locaux bloque toujours tout redémarrage, mais cette conférence de presse n’en est que plus grave d’un point de vue moral, puisqu’elle s’oppose à la volonté du peuple japonais. Pas une seule « recommandation » à la NISU, ni à la Kepco. Pendant une heure, une longue récitation de compliments pour la NISA (« transparence, grâce à un site internet très ouvert », etc…) ou la Kepco (« tests d’urgence régulièrement menés ») !

Toute la journée, je sentais une colère en moi qu’il m’était impossible d’évacuer sans m’exprimer d’une façon ou d’une autre.

Alors, pour faire suite au courriel envoyé hier en anglais au siège de l’AIEA, j’ai décidé d’envoyer un fax en japonais, écrit à la main (cf. la photo du jour). J’ai envoyé le même fax trois fois de suite… Si j’avais eu le courage, je l’aurais re-envoyé 1000 fois… dans l’espoir de casser au moins une machine à fax chez mon interlocuteur. Je ne suis peut-être pas assez méchant… Bref, en voici le texte, traduit du japonais :

À l’attention du Bureau de l’IAEA à Tokyo, fax : 03 3234 7214

Je vous écris à la suite de la conférence de presse donne aujourd’hui par M. Lyons, chef de la mission de l’AIEA au Japon.

J’ai une question simple à vous soumettre :

Jusqu’à quel point pensez-vous que l’IAEA peut continuer d’insulter de la sorte le peuple japonais ?

Vous rendez-vous compte que M. Lyons n’a pas évoqué un seul instant la part de responsabilité de votre institution dans la catastrophe nucléaire en cours, et que, a fortiori, il n’a pas jugé bon de présenter ses excuses aux habitants du Japon ?

Vous savez pourtant qu’il est inscrit clairement dans les statuts de l’AIEA que votre institution a pour but de promouvoir le développement l’énergie nucléaire à travers le monde. Et vous savez aussi que la centrale de Fukushima Daiichi a subi plusieurs explosions – l’auriez-vous oublié ? - alors qu’elle était directement contrôlée et certifiée pas vous-même, selon vos « normes de sécurité ».

Du fait de cette « énergie nucléaire sûre » dont vous faites la promotion ouvertement, nos enfants, ici, dans l’Est du Japon, mangent du césium radioactif tous les jours et ceci pour de longues années encore.

Et vous ne ressentez aucune culpabilité ?

Êtes-vous encore des êtres humains ?

Pensez-vous vraiment que le risque d’une catastrophe nucléaire peut être traité comme n’importe quel autre risque ? Pensez-vous que vos calculs de probabilité sont acceptables, qu’ils sont pardonnables pour nous, ici au Japon ?

Des millions de personnes voient leur vies se briser et/ou perdent la vie, chaque jour, ici, à cause de cette « énergie nucléaire » dont vous continuez à faire la promotion.

Les habitants du Japon en ont ASSEZ des centrales nucléaires !

Ne revenez plus jamais aux Japon, chers Messieurs de l’AIEA, vous n’y êtes pas les bienvenus.

Le peuple japonais ne vous pardonnera jamais.


Post-Scriptum


JeanRostand-Un_biologiste_contre_le_nucleaire.png

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 17
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Laurent Mabesoone

Auteur: Laurent Mabesoone

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (10)

VG VG ·  31 janvier 2012, 22h54

Appel international pour le respect de la vie
Une pétition internationale a été lancée pour obtenir la dissolution de l’AIEA :http://lapetition.be/en-ligne/petit…
. Cela concerne aussi d’autres sujets comme les aliments irradiés (volontairement, à des fins de conservation, désinsectisation, “hygiénisation”…).
L’AIEA (agence internationale pour l’énergie atomique) pèse de tout son poids auprès de l’OMS (organisation mondiale de la santé) et de la commission du Codex Alimentarius*, comme juge et partie, en faveur de l’irradiation des aliments, malgré les risques sanitaires liés à sa mise en oeuvre.
Ceci est inacceptable.

Participez à cette action internationale pour obtenir la dissolution de cette institution !

  • La commission du Codex Alimentarius, commission mixte OMS/FAO, établit les normes de production alimentaire qui servent de référence pour l’OMC (organisation mondiale du commerce) et son ORD (organe de règlement des différends). Les normes du Codex Alimentarius font également référence pour les règlementations régionales et nationales. C’est également le cas pour l’irradiation des aliments au niveau de l’Union européenne et de la France. En savoir plus : www.irradiation-aliments.org
Julien Julien ·  01 février 2012, 11h49

Tu as fini de d’ecrire des conneries ,Laurent !!!!!je ne sais pas trop ce qui se passe dans ton coin a Sapporo,mais a Tokyo ils sont combien a voire reelement le danger dans l’immediat mais aussi dans l’avenir du nucleair…trop peu tu le sais certainement autant que moi …tu as fait certainement des manifs ,tu as vu la majorite des gens sans fiche …..arretes donc cette comedie ,la mise en scene de ta fille et tout le reste „,tu me gonfles et je pense ne pas etre le seul.
Tu as certainement plein de belles choses a dire ,mais re-deviens humble ,tu gagneras en credibilite surtout que tu as certains nombres de lecteurs qui vivent depuis un baye ici au Japon.

VG VG ·  01 février 2012, 12h03

Je suis offusquée par cette réaction de Julien. Je pense que Laurent n’est non pas imbu de lui-meme mais très courageux, malgré la complexité de sa vie, de prendre le temps d’écrire ici jour après jour et de nous faire partager ce qu’il vit avec sa famille. Si tous les Japonais et résidents ne sont pas conscients aujourd’hui et préfèrent se taire et/ou se faire complices, ils le sauront un jour. Mieux vaut qu’ils sachent, avant qu’il ne soit trop tard pour pouvoir réagir. Ces chroniques y participent. Bravo Laurent, ne te décourage surtout pas !!

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  01 février 2012, 12h12

Pas de place pour la capitulation !

Julien Julien ·  01 février 2012, 12h34

L’action de Laurent se reduit a un proute sous la douche ….voila un mec-courage…tu blagues Vg,il nous la raconte .-

Janek Janek ·  01 février 2012, 15h19

Dans la mesure où les articles régulièrement publiés par Laurent Mabesoone m’ont aidé à améliorer mon quotidien de Tokyoïte, je proteste contre ces accusation, Julien. Le travail effectué par Laurent est utile et nécessaire. Enfin, j’imagine que comme votre blog est bien mieux construit et documenté que celui de Laurent, c’est là bas que je prendrai mes informations à présent.
Car naturellement, vous avez un blog?
Un moyen de transmettre les données aux autres? De recueillir des informations et de les diffuser?
Non?

Bon, ce n’est pas grave, j’imagine alors qu’on vous voit régulièrement aux manifestations anti-nucléaire? Ou que vous organisez la vie de votre quartier autour des mesures de protection contre les radiations? Disons le simplement, j’ose espérer que vous participez à la lutte contre le nucléaire pour vous attaquer de cette manière à quelqu’un d’aussi engagé que Laurent Mabesoone.

Enfin j’aimerais en savoir plus sur vous, Julien et sur les accusations que vous portez à Laurent Mabesoone. Parce que quelqu’un qui ne s’est jamais manifesté par le passé et qui débarque en insultant d’une manière familière quelqu’un dont elle avoue ne pas connaître la situation exacte (je cite: “je ne sais pas trop ce qui se passe dans ton coin a Sapporo”), c’est au minimum un troll.

VG VG ·  01 février 2012, 19h36

En effet, tout cela fait penser davantage à des tentatives de déstabilisation. Si les gens qui critiquent les moyens d’action ici présents et n’ont rien d’autre à proposer que des insultes et autres “prout sous la douche” (quel talent de poète, ça vaudrait d’etre intégré dans un haiku certainement…), ils font le jeu des défendeurs du nucléaire hommes et femmes (meme si elles sont manifestement moins nombreuses que les machos du nucléaire et/ou qu’elles essaient de se hisser à la hauteur méprisante de ces super héros suicidaires pour notre espèce) contre vents et marées. (Excusez cette image, victimes du tsunami !) Que les pronucléaires s’affichent clairement sans se cacher derrière de faux arguments prétendus servir les victimes du désastre nucléaire au Japon. Si vous etes si courageux que vous prétendez l’etre, avancez vos arguments humanistes et réalistes. Sinon, taisez-vous svp ! Nous n’avons rien à apprendre de vous. Vous vous etes trompés. Ayez l’humilité de le reconnaitre et fermez-la.

Corinne Newey Corinne Newey ·  02 février 2012, 17h31

…je comprends la réaction de Laurent qui doit être incroyablement blessé par cette attaque en règle sur des sujets finalement très “personnels” même s’ils découlent d’une série de catastrophes qui touchent tout un peuple…. néanmoins, ses témoignages vont me manquer, je me suis inscrite sur votre page facebook, mais je ne pratique pas le japonais…

Avec toute ma sympathie, en espérant que vous voudrez bien reconsidérer votre décision pour tous les lecteurs de langue française qui se préoccupent de la vie des familles au Japon, suite aux désastreuses conséquences que l’on connait ainsi que celles qu’on ne connait pas, et qui comptaient sur vous pour connaître quelques informations !

Respectueusement,

Aizen Aizen ·  02 février 2012, 23h06

Laurent…ne cesse jamais d’écrire! Ta plume est une importante source d’information. Le monde ne peut se permettre de voir encore une voix s’éteindre!…N’abandonne pas! N’écoute pas les TROLL!! N’arrête pas de dire la vérité!…

Philou Philou ·  03 février 2012, 11h26

Laurent, ne vous arrêtez pas à cette insulte vivante (et d’abord à lui-même) qu’est ce Julien misérable !
Continuez, à votre guise bien sûr, de nous donner vos messages si personnels et donc universels.
Outre les informations concrètes qu’ils procurent, ils réconfortent ceux qui les lisent, parmi eux, nombre de Français du Japon, parmi eux, moi, un vieux tatamisé…


À voir également

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

Le grand retour du nucléaire n'a pas eu lieu

Depuis des années, industriels, gouvernements et médias font croire que le nucléaire est sur le point de se relancer. Hélas pour ces mauvais perdants, nos fleurons EDF et Areva sont en pleine déconfiture et leurs campagnes de pub (financées avec notre argent) n’inversent pas la tendance.

Lire la suite

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpg

10 ans de plus pour les centrales nucléaires, nom d'une pipe !

Les écolos pipeaux que sont Emmanuelle Cosse, JV Placé et Barbara Pompili ne voient pas de problème à entrer dans un gouvernement libéral qui n’a comme projet de société que « croissance compétitivité innovation », qui veut bétonner des aéroports, casser le code du travail, servir le Medef… ou encore prolonger l’agonie des centrales nucléaires. On n’a pas fini de se fendre la pipe. 262

Lire la suite