Dernière mise à jour 17/12/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Série - EuropaCity

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 17 décembre 2010

Europa City ou la mégalomanie anachronique d’un maire de « gauche »

La ville de Gonesse dirigée par Jean-Pierre Blazy et le groupe Auchan viennent de lancer le projet « Europa City », gigantesque complexe mercantilo-culturel implanté dans « le triangle » situé aux confins des départements du Val d’Oise, de la Seine-Saint-Denis et de la Seine-et-Marne. Ce projet délirant pose de multiples questions graves que le maire PS de Gonesse a depuis longtemps cessé d’envisager pour leur préférer les réponses démagogiques de l’air du temps.

Lire la suite...

jeudi 28 juillet 2011

Putsch affairiste contre la démocratie

Canard_les-degats-de-la-marine.jpgJe vous parlerais volontiers du projet d’usine d’huile de palme de Sime Darby et de la Région LR à Port la nouvelle comme du Carrefour Market du Conseil Général de l’Aude à Sigean, de l’immochan de M. Jean-Pierre Blazy à Gonesse ou de l’aéroport de Vinci (Dégage !) et Jean-Marc Ayrault (baron du “Far West”) à NDDL, alias Notre Dame des Landes.

Il y a bien d’autres exemples qui m’échappent c’est certain (j’attends donc que vous m’aidiez à compléter la liste)… mais nul doute que le système est bien rôdé.

Un point commun entre ces affaires ? Le PS et des méthodes inqualifiables. Quoique, en cherchant un peu, on trouve !

Lire la suite...

dimanche 8 juillet 2012

Qui sauvera le soldat Montebourg?

forum-grands-projets-2012.jpgL’actualité nous offre l’occasion d’illustrer un peu plus concrètement la complexité des difficultés structurelles de la période que nous abordons. Personne ne peut désormais ignorer la menace qui pèse sur les 3300 salariés de PSA/Aulnay. L’étude des informations qui sont à notre disposition indique que PSA a prévu d’annoncer la mauvaise nouvelle en août prochain.
Par ailleurs, du 7 au 11 juillet prochain, à Notre Dames des Landes, se tiendra le 2ème Forum Européen contre les Grands Projets Inutiles Imposés.

Lire la suite...

mardi 11 décembre 2012

Europacity : lettre ouverte à Vincent Peillon

non-europacity-gpii.jpgMonsieur Vincent PEILLON
Ministre de l’éducation nationale
Ministère de l’éducation nationale
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP07 

Plaine de France, le 12 décembre 2012

Objet : Utilisation des classes des écoles primaires et des collèges de Gonesse-Val d’Oise pour promouvoir un projet de centre commercial du groupe Auchan.

Lire la suite...

mardi 18 février 2014

La parole, un jour…

Nous allons être de nouveau appelés à voter en ce prochain printemps. Pour les Municipales, cette fois. Et, une fois encore nous nous désolerons probablement du désintérêt d’un trop grand nombre de nos concitoyens pour la « chose publique ». Pourtant, au-delà de la mise en cause facile du citoyen négligeant le respect de sa responsabilité politique, en profitera-t-on pour questionner sérieusement l’indéniable dépérissement de la démocratie ?

Lire la suite...

vendredi 25 juillet 2014

Cinq cents jours ?

Il nous reste cinq cents jours pour « sauver le climat ». La sentence est volontairement péremptoire. Elle émane le plus souvent des organisations non gouvernementales engagées dans la dénonciation de la grave question climatique et qui s’indignent légitimement de l’immobilisme des gouvernements politiques en la matière. Quelle est donc cette « nouvelle frontière » au-delà de laquelle le monde pourrait sombrer ou renaître ? C’est la conférence de Paris-Le Bourget prévue en décembre 2015. La dernière conférence mondiale sur le climat du cycle de Kyoto, conférence de la dernière chance avant le saut dans l’inconnu de l’après-Kyoto.

Lire la suite...

lundi 26 décembre 2016

Sale temps pour les mégalos

Un vent mauvais a commencé de souffler contre la folie des grandeurs des bétonneurs. Du même coup, le ciel semble s’éclaircir pour les opiniâtres adversaires des « grands Projets inutiles et imposés ». Certes, ces projets sont très nombreux et d’autres vont encore fleurir dans l’imagination des aménageurs restant désespérément accrochés aux dogmes du temps révolu de la Croissance sans f(re)in mais déjà plusieurs d’entre eux ont été ces derniers mois suspendus ou stoppés net dans leur construction publicitaire et médiatique, sans attendre donc la pose de la première pierre. Cela annonce-t-il de la part des « décideurs », avec un grand retard coupable, un début de remise en cause du schéma de pensée productiviste ? Une timide prise de conscience que le coût de la destruction des écosystèmes est désormais insupportable serait-elle en train d’émerger ? Hier arrogants, les promoteurs semblent perdre un peu de leur superbe sérénité.

Lire la suite...