Dernière mise à jour 19/08/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Série - Fukushima

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 3 novembre 2011

Chroniques anti-nucléaires... La cérémonie «Shichigosan»

Mabesoone-ShichigosanAujourd’hui, c’était la cérémonie « Shichigosan » [1] pour notre fille. Ici est la photo que j’ai fait prendre avec mon téléphone portable ; la photo « officielle » du photographe prendra encore une bonne semaine. Vous remarquez que je n’ai pas oublié de mettre mon ruban jaune sur le col de mon kimono !

[1]  sorte de «communion bouddhiste»

Lire la suite...

vendredi 4 novembre 2011

Le colis de France est arrivé à Minami-Soma !

Seegan MabesooneAujourd’hui, j’ai reçu une lettre avec des photos de M. Odome de Minami-Soma[1] . Il a joint une enveloppe où il a recopié consciencieusement une adresse en France (dans le 88 …), et a ajouté : « Un grand merci, nous sommes reconnaissants pour tous ces cadeaux venus de France ».

[1à 20km de la centrale de Fukushima

Lire la suite...

samedi 5 novembre 2011

En famille au bord de la Mer du Japon

Line : No nuke !Aujourd’hui, mon épouse, ma fille et moi-même, nous nous sommes rendus à la Mer du Japon, 60 km au nord de Nagano-ville. J’ai laissé mon compteur Geiger allumé dans la voiture. C’est très clair, jusqu’au col d’Arai, qui sépare les préfectures de Nagano et de Niigata, la moyenne est de 0,15 microsievert/heure, puis, dès que l’on descend vers la mer, le compteur se stabilise vers les 0,08 mcs/h.

Lire la suite...

dimanche 6 novembre 2011

Deux manifestations ont eu lieu à Tokyo

Fukushima-ruban_jaune-Seegan.jpgAujourd’hui, deux manifestations ont eu lieu à Tokyo. L’une devant le siège de la Tepco et l’autre au Parc Hibiya. La première était purement antinucléaire, la seconde était commune avec les opposants aux libéralisme, notamment contre les négociations libre-échangistes du TPP.

Lire la suite...

lundi 7 novembre 2011

Dans le monde du haïku

Mabesonne_LM_07-11-11.jpgLe printemps dernier, j’ai eu le malheur d’écrire trois ou quatre articles dans des revues et magazines de haïku, plaidant pour la fin du nucléaire au Japon. Depuis, je n’ai plus une seule demande d’article. Autrefois, on me demandait deux ou trois articles par mois pour la presse littéraire ou généraliste.

Lire la suite...

mardi 8 novembre 2011

La zone la plus tabou du Japon : Karuizawa

Radioactivity_Fuku.jpgPourquoi ? Pourquoi le gouvernement japonais ne rend-il publique aucune nouvelle carte de contamination des sols depuis près d’un mois ?

Lire la suite...

mercredi 9 novembre 2011

Monitoring aérien de radioactivité

Mabesoone-carte-contamination-cendres-incineration.jpgAprès avoir envoyé un courriel de protestation hier, j’ai directement téléphoné cet après-midi au Bureau de gestion de la catastrophe nucléaire, au sein du Ministère des sciences et de l’éducation :

Monbusho, MM. Horita et Oku, tél : 03 5253 4111

Dès que j’ai prononcé les mots « monitoring aérien de radioactivité », la standardiste m’a orienté vers un « responsable », qui m’a fait sentir, lui aussi, par la rapidité de sa réaction, « qu’il était habitué aux plaintes sur ce sujet »…

Lire la suite...

jeudi 10 novembre 2011

Kentaikan

Mabesoone_LM_10-11-11.jpgAujourd’hui, comme tous les ans en fin d’année, la presse japonaise a annoncé les « 60 mots et expressions à la mode » pour l’année 2011. Bien sûr, la moitié ont un rapport avec la catastrophe nucléaire… [1] 

Lire la suite...

vendredi 11 novembre 2011

Ils ont « sauvé » Karuizawa

Mabesoone_contamination-des-sols-monitoring-aerien.jpgEnfin ! La carte quasi-complète de contamination des sols par monitoring aérien, après un mois et demi de retard sur la date prévue, vient d’être donnée par le Ministère des sciences et de l’éducation. Peut-être que nos appels téléphoniques et nos courriels de contestation ont eu un effet ?

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2011

Aucun homme ne vaut 0,5 ou 1,5

Mabesoone_LM_12-11-11.jpgAujourd’hui, je suis allé donner une conférence dans un temple a Tokyo, le Hongyoji, dans le quartier de Nippori.
Dans ce temple, le célèbre poète de haïkaï KOBAYASHI Issa (*) a souvent séjourné, il y a deux siècles environ. Alors, tous les ans, le moine qui vit là, un vieillard adorable et fin lettré, organise un « Festival Issa ».

Lire la suite...

- page 1 de 11