Dernière mise à jour 22/09/2017

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Abstentionnisme

besancenot_bove_melenchon-stlazare_mai_2005.jpg

Au nom du 29 mai 2005

À défaut de quorum, à défaut de proportionnelle, tout le monde a fini par comprendre que l’abstention était bien une des modalités pleine et entière du vote pour laquelle, elle aussi, nos anciens avaient « versé le sang ». Poussé-e-s dans nos retranchements réflexifs, il aura fallu entrer dans la phase terminale du présent régime pour la concevoir comme la manière la plus efficace de rendre compte de la situation politique délétère dans laquelle nous nous trouvions. La plus efficace et la plus pacifique.

Lire la suite


abstention_premier_parti_de_france.jpg

Abstention : objectif 100%

Il faudra bien que tôt ou tard les peuples d’Europe se rejoignent et se retrouvent. Ça ne pourra pas se réaliser en recyclant les recettes de l’économisme triomphant employées durant les deux siècles derniers… ce qui disqualifie à peu près tout le personnel politique actuel, les économistes, les philosophes et autres éditorialistes qui s’exhibent le plus actuellement. 62

Lire la suite


vote-abstention.jpg

Ce système que doit sauver le vote FN

« Peur sur les villes » titrait ce matin le plus beau spécimen de la presse gouvernementale, engageant un peu plus ainsi l’analyse médiatique dans l’inconvenance et le discrédit. On attend de lire la titraille de la presse du soir[1] qui ne devrait pas décevoir tellement la stratégie éculée du recours à l’épouvantail à moineaux et au vote utile est aussi le symptôme d’un argumentaire à bout de souffle toujours épris de la même idée fixe.

Lire la suite


Alter2012.jpg

Pour le blanc, le Non ! et la sobriété énergétique

La vie serait simple. Elle se réduirait aux apparences et aux parcours fléchés. Il n’y aurait plus qu’à suivre les fanions, le drapeau, la banderole sur les grands boulevards électoraux. Ainsi, dans les bureaux de vote du 6 mai 2012, le vote lui aussi serait on ne peut plus simple. Il n’y aurait que le vote blanc un peu honteux qui ferait fi de l’engagement et du courage nécessaire en ces décisifs instants, puis il y aurait les deux bulletins nominatifs qu’on essaye de nous vendre comme la seule alternative. Vraiment ? 1208

Lire la suite


buro_de_vote_suisse_GD.jpg

En campagne : a voté !... en Suisse

En campagne vous propose une série d’interview sortie de bureau de vote… à Epalinges en périphérie de Lausanne (Suisse).

Lire la suite


Canard_les-degats-de-la-marine.jpg

Putsch affairiste contre la démocratie

Je vous parlerais volontiers du projet d’usine d’huile de palme de Sime Darby et de la Région LR à Port la nouvelle comme du Carrefour Market du Conseil Général de l’Aude à Sigean, de l’immochan de M. Jean-Pierre Blazy à Gonesse ou de l’aéroport de Vinci (Dégage !) et Jean-Marc Ayrault (baron du “Far West”) à NDDL, alias Notre Dame des Landes. Il y a bien d’autres exemples qui m’échappent c’est certain (j’attends donc que vous m’aidiez à compléter la liste)… mais nul doute que le système est bien rôdé. Un point commun entre ces affaires ? Le PS et des méthodes inqualifiables. Quoique, en cherchant un peu, on trouve !

Lire la suite


reflechir.jpg

Le fascisme qui vient et l'insurrection qui se retient

Ça faisait bien longtemps que la France n’avait pas eu de prisonnier politique. On vient de le libérer des geôles de la Santé après 6 mois d’un enfermement sans fondement qui aura défrayé toutes les chroniques. La veille de sa sortie en “ catimini ” - comme l’ont repris en choeur tous les medias - le journal Le Monde publiait fort à propos une interview exclusive de Julien Coupat depuis reprise et commentée un peu partout. Cet article, vous le verrez (*), élève son auteur au niveau des meilleurs analystes de la situation politique contemporaine. Une analyse féroce qui, par son brio et la notoriété dont elle bénéficie désormais, signe avec quelques autres la fin d’un hiver de trop d’années ternes et bien mal éclairées par une ribambelle de chroniqueurs, de philosophes et de politiques sur-médiatisés, de gauche comme de droite, tous épris ou en proie aux addictions néolibérales ou néo-conservatrices et, pour certains, suppôts de la dérive proto-fasciste en marche.

Lire la suite


edito.gif

C'est comment qu'on freine ?

Sur le chemin même semé d’embûches de la construction démocratique des convergences politiques, faisons le point une fois pour toute et ne perdons pas de temps à instrumentaliser les urgences. Y a t-il urgence sociale ? Pour les plus démunis sans aucun doute, pas pour les bénéficiaires du bouclier fiscal. Y a t-il urgence politique ? Si on ne fait pas la confusion entre politique et électoralisme, certainement. Et si on s’avise que l’antisarkozisme participe d’un buzz médiatique sarko compatible, sans nul doute. Oui, il y a urgence politique, urgence à construire, autrement, dès maintenant, l’après 2012. Y a t-il urgence à sauver l’humanité ? Oui, mille fois oui : l’humain et l’humanité, c’est le rôle de notre humanisme. Dans cette affaire, c’est bien elle la plus menacée, la plus nuisible mais aussi la plus fragile, peut-être même la plus atteinte : homo toxicus sommes devenus. Y a t-il urgence à sauver la planète ? Voir.

Lire la suite