Dernière mise à jour 22/05/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Croissance

edito.gif

Tête haute tête baissée

Les hommes – et les femmes - du Président, tout comme le Président soi-même, gouvernent la tête haute. Ils sont pétris de certitudes, sont convaincus que leurs prédécesseurs n’ont pas su ou pas voulu aller assez loin dans « les réformes indispensables à la France », sont persuadés que le moment de faire le grand bond en avant est enfin arrivé et que demain l’Histoire pourrait leur reprocher d’avoir failli face à ce grand dessein qui leur incombe. A aucun moment ils ne se demandent si d’autres voies que celles qu’ils entendent faire emprunter au pays seraient plus propices à suivre face aux nombreux périls du temps.

Lire la suite


el_sistema_esta_obsoleto.png

Intolérable tolérance

Il était temps de rétablir l’ordre social au beau pays de France entend-on dire depuis qu’Emmanuel Macron est entré à l’Élysée. Ce sont d’abord les « marcheurs » du généralissime qui le proclament « comme un seul homme », suivis de près par les forcenés des autres Droites et par tous les citoyens déboussolés qui ne savent plus – quand ils l’ont su un jour – réfléchir plus loin que le bout du JT de 20 heures. Tous sont intimement convaincus qu’une fois l’ordre social restauré après des décennies d’errances gouvernementales la machine à Croissance va enfin repartir et mettre ainsi la France sur une nouvelle orbite radieuse pour l’emploi. Nous ne chercherons pas ici à tourner en dérision cette dernière croyance saugrenue et néanmoins mortifère. Nous l’avons déjà si souvent dénoncée. Posons-nous plutôt une autre question : de quel ordre social parlent tous ces fins connaisseurs de notre société ? Que s’agit-il donc de rétablir au juste ?

Lire la suite


PenserUnAutreMonde.jpg

M. Magnette et le CETA

Présentation : L’opposition du Parlement wallon au CETA fut autant une surprise pour le ‘public’ que pour les bureaucrates de l’UE ou du Canada. En s’opposant à l’accord, il ruinait rien moins que la possibilité de signer l’accord final entre le Canada et l’Union Européenne. Le coup était fort et il y avait certes de quoi le saluer… Mais comme dans l’affaire grecque on n’en resta pas à cette satisfaction-là : maints commentateurs de la ‘gauche de gauche’ s’extasièrent devant le discours de M. Magnette où il exposait les raisons de son refus. On y voyait un « Retour de la démocratie », « le « Non » wallon est une bonne nouvelle pour la démocratie », « un moment important pour la démocratie », etc. On peut certes soutenir tous ceux qui vont dans le sens du refus de ces traités en général (Jennar, Magnette, et d’autres) mais pour autant rien ne nous oblige à nous faire des illusions sur leurs visions politiques. On s’attachera ici à les mettre en évidence… et à les dénoncer !

Lire la suite


ecolNuneriq-480p.jpg

Steve Jobs décroissant

Alors que le gouvernement français veut généraliser le numérique à l’École, les cadres de la Silicon Valley protègent leurs enfants des écrans absorbants. Ceux qui déversent sans cesse de nouvelles technologies dans nos vies savent qu’elles peuvent être néfastes, fragiliser l’attention, la mémoire, la créativité, les liens sociaux. Deux discours antagonistes se confrontent : l’un omniprésent dans l’espace public, vante avec enthousiasme la diffusion du numérique; l’autre, discret et confiné à la sphère privée, s’alarme de l’emprise numérique.562

Lire la suite


edito.gif

Sacrée Croissance

La chronique de ce mois de novembre sera, une fois n’est pas coutume, un hommage mérité à une grande journaliste. Une journaliste qui a choisi le cinéma documentaire pour dénoncer les méfaits – pour ne pas dire les forfaits – du vaste monde qui l’entoure. Les quatre longs métrages que nous a donné Marie-Monique Robin au cours de ces six dernières années – en partenariat avec la chaîne ARTE – constituent assurément un monument élevé tout à la fois à la gloire du cinéma engagé et du journalisme citoyen, loin du formatage des esprits par le diktat des forces du marché ou par les arrières pensées du calcul politique.

Lire la suite


edito.gif

La gangrène

Il est temps de l’affirmer vraiment : l’idéal démocratique est dramatiquement compromis par l’explosion des conflits d’intérêts. La classe politique fait mine de s’en émouvoir mais des paroles – fussent-elles sincères – aux actes décisifs un gouffre s’élargit qui n’est pas près d’être comblé. Certains élus de la République vont jusqu’à prétendre que le conflit d’intérêts est indéfinissable à l’heure où les affaires économiques font l’objet de toutes les attentions.

Lire la suite


ecolNuneriq-480p.jpg

L'horreur numérique

En vingt ans, l’informatique et les téléphones portables ont envahi nos vies. Cette croissance exponentielle des réseaux numériques est présentée comme la voie rêvée vers une économie verdie, «immatérielle». Elle repose en vérité sur une consommation accrue d’énergie et de ressources rares, et sur une production massive de déchets. 516

Lire la suite


edito.gif

La fatale asphyxie

Record battu ! C’est Paris qui décroche la timbale. Aucune capitale européenne n’avait encore jamais atteint un tel niveau de pollution de son air. La faute à ce salopard d’anticyclone des Açores qui, avant même le début du printemps, s’est planté trop longtemps sur tout le nord de l’Europe. Face à cette détermination climatique inébranlable la toute petite volonté des hommes ne pèse rien.

Lire la suite


adresse_sans_culottes.jpg

Dans le TAFTA, qu'est ce qui ne va pas ?

Le traité de libre échange aux multiples noms (PTCI, TAFTA, TTIP,...) qui est en train d’être négocié entre les délégués de la Commission Européenne et les représentants des États-Unis est une énième vacherie que les maîtres du monde nous ont récemment concoctée. Après l’AMI, l’ACTA ou l’AGCS, on peut dire qu’ils n’ont pas été avares de mesures pour transformer nos vies. En pire bien sûr. De la transformation des services publics en entreprises privées à la destruction des systèmes de retraites en passant par les multiples destructions prévisibles avec les gaz de schistes, Notre Dame des Landes, les OGM, etc. Ce traité en cours de négociation aura pour conséquence d’aggraver les choses à leur plus grand bénéfice bien entendu !

Lire la suite


gds_au_robinet.jpg

Gaz de schiste et trêve des confiseurs

Eh bien, non, pas de trêve des confiseurs pour les foreurs !2014 - La course folle à l’énergie s’amplifie et tout est bon pour y parvenir.Voici un petit survol pour l’Europe : forages, lobbies, pots de vin, répressions des opposants et déréglementations à tous les étages.

Lire la suite