Last site update 29/10/2020

To content | To menu | To search

Entries feed    Comments feed

Tag - Democratie

Europe et démocratie ? - 1

“Le fon­de­ment de la démo­cra­tie réside dans la sou­ve­rai­neté popu­laire” Les peu­ples euro­péens seront bien­tôt appe­lés à élire leurs dépu­tés euro­péens, mais, quelle place reste-t-il vrai­ment à la sou­ve­rai­neté popu­laire ? Cer­tes les peu­ples délè­guent (1°) la sou­ve­rai­neté aux élus...

Continue reading


Caen, le 19 mars 2009

Le 29 jan­vier déjà, la mani­fes­ta­tion caen­naise avait dépassé en nom­bre les plus impor­tan­tes de l’his­toire récente de cette ville, y com­pris cel­les de 1995 et du « CPE » en 2006.  Aujourd’hui les ren­sei­gne­ments géné­raux nous disent avoir compté 5 000 mani­fes­tants de plus qu’en...

Continue reading


La démocratie comme stratégie

Qu’on la qualifie d’authentique ou de directe ou encore qu’on l’appelle démanarchie, parce qu’elle n’est pas déjà là, parce qu’elle est minorée, “péjorée” [1] et travestie, parce qu’elle nous fait chaque jour défaut, la démocratie doit non pas faire l’objet d’une stratégie mais doit être la stratégie.La tactique quant à elle ne peut consister qu’en la mise en oeuvre partout des principes qui fondent son originalité, son authenticité et son intégrité, jusque dans les entreprises, en recourant à la diversité des alternatives et ce, par définition, dans les plus brefs délais.

Continue reading


edito.gif

La démocratie comme stratégie

Qu’on la qualifie d’authentique ou de directe ou encore qu’on l’appelle démanarchie, parce qu’elle n’est pas déjà là, parce qu’elle est minorée, “péjorée” [1] et travestie, parce qu’elle nous fait chaque jour défaut, la démocratie doit non pas faire l’objet d’une stratégie mais doit être la stratégie.La tactique quant à elle ne peut consister qu’en la mise en oeuvre partout des principes qui fondent son originalité, son authenticité et son intégrité, jusque dans les entreprises, en recourant à la diversité des alternatives et ce, par définition, dans les plus brefs délais.

Continue reading


edito.gif

19 mars. Colère bleue !

Vola­ti­li­sés, les  cols bleus ! Effa­cés, balayés, désin­té­grés, pen­dant vingt ans, par la nov­lan­gue* et les sta­tis­ti­ques des ins­ti­tuts de son­dage. Rin­gar­di­sés par des médias, eux-mêmes fas­ci­nés par les paillet­tes et le pou­voir, les  cols bleus  pas­sè­rent par la colonne « per­tes et pro­fits » de la géné­ra­tion Tapie. L’opé­ra­tion « coup de gomme sur les inu­ti­les » a bien failli réus­sir tout à fait. Il y eut bien quel­ques socio­lo­gues illu­mi­nés pour rap­pe­ler que la classe ouvrière repré­sen­tait, dans les années 90, encore cinq mil­lions de per­son­nes en France, mais per­sonne ne les écou­tait. Les  cols bleus avaient bel et bien dis­paru du pay­sage.

Continue reading


edito.gif

Du 29 janvier au 19 mars... et puis ?

Nous voyons se déve­lop­per des révol­tes un peu par­tout, sur fond de crise du capi­ta­lisme recon­nue par tout un cha­cun, y com­pris par les repré­sen­tants paten­tés de ce sys­tème. Le 29 jan­vier, nous étions 2 mil­lions et demi à mani­fes­ter. Sur des aspi­ra­tions beau­coup plus pro­fon­des et lar­ges qu’une sim­ple reva­lo­ri­sa­tion du fameux pou­voir d’achat ou de la per­pé­tua­tion de notre con­di­tion subor­don­née de sala­riés. Il en est pour pen­ser que c’est l’unité syn­di­cale qui a payé.

Continue reading


edito.gif

Cour de justice, excès de pouvoir ! Parlement européen, excès d’impuissance !

Faut-il s’éton­ner de voir tant de per­son­na­li­tés illus­tres exhor­ter les états-majors de la gau­che radi­cale à faire l’unité poli­ti­que en vue des élec­tions euro­péen­nes ? Faut-il s’éton­ner de voir tant de mili­tants purs et durs prêts à ren­gai­ner leurs exi­gen­ces démo­cra­ti­ques au nom de l’effi­ca­cité élec­to­rale ? Non, car les Fran­çais, fus­sent-ils  intel­lec­tuels cons­cien­ti­sés ou citoyens enga­gés, n’arri­vent pas à faire le deuil de la démo­cra­tie. Ils veu­lent oublier la for­fai­ture des dépu­tés de l’Assem­blée natio­nale (hor­mis les com­mu­nis­tes) qui ont adopté le Traité de Lis­bonne con­tre l’avis du peu­ple fran­çais.

Continue reading


reflechir.jpg

Base-Élèves, un outil du coup d'État permanent par Gdalia Roulin 3

Face à une atta­que glo­bale, éla­bo­rons une stra­té­gie d’ensem­ble.     Il y a tou­jours plu­sieurs façons de con­si­dé­rer un pro­blème, tout comme les mala­dies. Il sem­ble de bon ton de lut­ter pied à pied con­tre des symp­tô­mes suc­ces­sifs, de lut­ter con­tre des con­sé­quen­ces avé­rées, l’une après l’autre.     Parce que ce serait à nous, les vic­ti­mes, de démon­trer la réa­lité des atta­ques que nous subis­sons pour­tant de tous côtés, et que nous pou­vons cons­ta­ter ample­ment tous les jours. Et tant que l’ennemi avance mas­qué, nous n’aurions pas le droit de nous oppo­ser à ses méfaits, pour­tant recon­nus !     Pour­quoi devrions-nous nous jus­ti­fier sans cesse face à ce que nous com­pre­nons par­fai­te­ment bien, et cha­que fois que nous vou­lons choi­sir ?     En réa­lité, nous savons bien que l’atta­que est glo­bale, même si on vou­drait nous faire croire que tout se passe en ordre dis­persé, par­fois même il s’agi­rait d’une erreur ou d’un excès de zèle ou de parole minis­té­riel, d’un man­que de péda­go­gie. Pau­vres de nous, qui avons besoin de leçons de rat­tra­page !     Le résul­tat le plus clair de ce genre de pro­pa­gande, c’est de ser­vir à frag­men­ter nos lut­tes et les divi­ser dans l’espace et le temps.

Continue reading


reflechir.jpg

Base-Élèves, un outil du coup d'État permanent par Gdalia Roulin 2

Hon­nê­teté. Une exi­gence fon­da­men­tale !         Qui va enfin, au moins, reca­drer les pré­ro­ga­ti­ves d’abord du chef de l’État, lequel devrait être exem­plaire, non ? Rap­pe­ler les limi­tes ?    Les soi-disant “grands” par­tis soi-disant de gau­che n’ont-ils rien à en dire ?    Sai­sis­sons les magis­trats au sujet des nom­breux abus de pou­voir que nous subis­sons, le plus tôt sera vrai­ment le mieux !

Continue reading


reflechir.jpg

Base-Élèves, un outil du coup d'État permanent par Gdalia Roulin 1

Mem­bre du Col­lec­tif Saint-Affri­cain (Avey­ron) con­tre « Base-Élè­ves » (BE),  Gda­lia Rou­lin n’est ni ensei­gnante, ni actuel­le­ment parent d’élève. Elle est cepen­dant impli­quée dans le Col­lec­tif Natio­nal de Résis­tance à Base-Élè­ves con­si­dé­rant que le sort fait à la jeu­nesse inté­resse tous les adul­tes d’une société et carac­té­rise cette société. Dans cette réflexion qui prend le temps d’abor­der toute la com­plexité d’un sujet majeur, l’auteure s’inter­roge au fond sur le type de con­trat social sou­hai­ta­ble pour demain. Le fichage des enfants n’est pas seu­le­ment l’aspect d’un pro­blème qui con­cerne toute la société. Obser­vant la mise en place du fichage de tous les citoyens, en com­men­çant dès le plus jeune âge, au mépris de toute démo­cra­tie, Gda­lia Rou­lin mon­tre com­ment nous som­mes entraî­nés de gré ou de force vers un cer­tain type de société que nous n’avons cer­tes pas choisi, mais qui avance, d’un fait accom­pli à un autre fait accom­pli…

Continue reading