Last site update 18/09/2020

To content | To menu | To search

Entries feed    Comments feed

Tag - Grippe_A-H1N1

Le virus du pouvoir

Le virus du pouvoir

En 2009, la panique est à la Une des médias, et la ministre de la santé Roselyne Bachelot commande 94 millions de doses de vaccins inutiles. De hauts responsables politiques, y compris à l’OMS, ont été pris en flagrant délit de conflit d’intérêt.A lire, relire et partager largement - (gratuit)

Continue reading


dossiers.gif

Pandemrix : vaccin-miracle ou sérieux problème de pharmacovigilance ?

L’agence euro­péenne du médi­ca­ment (EMEA) a publié son pre­mier “rap­port heb­do­ma­daire de phar­ma­co­vi­gi­lance” sur les vac­ci­na­tions mas­si­ves le 3/12/2009. L’EMEA n’est pas un modèle de trans­pa­rence, selon la revue “Pres­crire”, et pour­tant l’on y apprend que sur envi­ron 5,7 mil­lion de per­son­nes vac­ci­nées avec le Pan­dem­rix®+©=$$$, on déplore 55 décès, 24 effets secon­dai­res gra­ves liés à la mater­nité (avor­te­ments, décès intra-uté­rins, bébés morts-nés, hypo­ki­né­sie foe­tale et nais­san­ces pré­ma­tu­rées), 6 syn­drô­mes de Guillain-Barré (3 con­fir­més), un rejet de trans­plan­ta­tion car­dia­que, et 2301 rap­ports signa­lant 6269 effets secon­dai­res plus ou moins gra­ves. Mais fort heu­reu­se­ment, aucun de ces dra­mes ne sem­ble avoir la moin­dre cor­ré­la­tion avec la vac­ci­na­tion dans les heu­res qui les ont pré­cédé, selon l’EMEA.

Continue reading


Pandémie ? La vérité sur la "Situation actuelle"

Invi­tée jeudi 12 novem­bre au matin sur une radio péri­phé­ri­que, madame Rose­lyne Bache­lot esti­mait qu’elle avait “de la chance de se faire vac­ci­ner” con­tre la grippe A-H1N1. “C’est une chance de se faire vac­ci­ner con­tre cette grippe, parce qu’elle peut être dan­ge­reuse. Il faut donc se faire vac­ci­ner”, avait-elle insisté.  “Le seuil pan­dé­mi­que est fran­chi, avec 360 000 con­sul­ta­tions par semaine”. Et de ras­su­rer: “Les vac­cins sont abso­lu­ment surs. Ils ont déjà été uti­lisé par 100 000 pro­fes­sion­nels à l’hôpi­tal, soit 20% main­te­nant et ce nom­bre aug­mente de 10 000 cha­que jour.” “Les béné­fi­ces de la vac­ci­na­tion sont immen­ses”, a mar­telé Rose­lyne Bache­lot. (Le 12/11/2009 - 08:36 -  “J’ai de la chance” - JDD) - [mise à jour le 29/11/09 15H00]

Continue reading


Le CV caché de madame Bachelot

Source : Fakir...

Continue reading


dossiers.gif

Grippe A + ministre B = plan T ! - 2

Nous som­mes donc curieux de savoir sur quel­les don­nées scien­ti­fi­ques, encore incon­nues des amé­ri­cains au 3 novem­bre 2009, ont bien pu se baser les auto­ri­tés euro­péen­nes pour accor­der des auto­ri­sa­tions de mise sur le mar­ché à trois vac­cins tous avec adju­vants ?

Continue reading


dossiers.gif

Grippe A + ministre B = plan T ! - 1

Ce qu’on vous cache sur la grippe “A” : ce virus est très con­ta­gieux il a tué cinq fois moins que le virus de la grippe sai­son­nière les hôpi­taux man­quent de maté­riels et de per­son­nels les vac­cins arri­vent … après le virus les mas­ques ne ser­vent pas à grand chose et les solu­tions hydro-alcoo­li­ques encore moins il reste des gros stocks d’anti­vi­raux depuis la grippe “aviaire” mais les labos s’en sont déjà mis plein les fouilles … Nous nous posions quel­ques ques­tions basi­ques sur cette grippe A/H1N1 aux­quel­les on ne trouve guère de répon­ses dans les médias [1] :quel est le taux de mor­ta­lité ? quel est la part d’une popu­la­tion tou­chée ? (taux de mor­bi­dité) com­bien de per­son­nes ont déjà étés attein­tes ? le plan du gou­ver­ne­ment est-il adapté à la situa­tion ? pour­quoi a t-on déclen­ché le plus grand plan de vac­ci­na­tion de tout les temps alors que cette grippe a tué cinq fois moins que la grippe sai­son­nière ? pour­quoi ? Voici donc des répon­ses aux ques­tions les plus évi­den­tes, plus deux “scoops” : les Etats-Unis ne veu­lent pas de vac­cins avec adju­vants sur le sol amé­ri­cain, et un spé­cia­liste a publié un arti­cle scien­ti­fi­que inquié­tant, mais non dénué d’humour, sur l’ori­gine de ce virus. D’autres ques­tions se posent que les jour­na­lis­tes, les par­le­men­tai­res et à défaut les citoyen-ne-s pose­ront un jour aux auto­ri­tés “com­pé­ten­tes”.

Continue reading