Dernière mise à jour 19/12/2018

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Unesco

Fukushima made in France

On y parle d’eau, de vent, de burn-out, de dettes pharaoniques, de fluence, de fissures (en tout genre), de barrages menaçants, de sous-traitances maltraitées, de diésels défaillants, de LAM décapité, d’indépendance énergétique et de thermosensibilité, d’Enercoop, de ZAD, de Bure et Cigeo, de CLER aussi, de TEPOS et enfin, d’autoconsommation. C’est tout une histoire de risques, de menaces… et de temps qui vient à manquer.   À lire absolument : Nucléaire Danger Immédiat (et ça se passera près de chez vous) Thierry Gadault & Hugues Demeude Flammarion Enquête - février 2018 En voici un court extrait.

Lire la suite


vivagora.jpg

Lettre ouverte à l'association Vivagora

Vivagora organise la journée étudiante « niquer la vie ou génération bionique » le 29 novembre prochain, juste avant « Les Assises du vivant » à l’Unesco le vendredi 30 novembre 2012 Je fais partie du Groupe Ile de France de l’association Technologos qui espère revigorer l’esprit subversif qui animait Jacques Ellul, Bernard Charbonneau, François Partant et Ivan Illich. Par exemple nous ne sommes ni technophiles ni technophobes car le débat n’a pas a être ridiculisé en le limitant à je ne sais quelle supposée pulsion psycho-pathologique. Par contre, nous sommes vigilants en tant que technocritiques, sur des bases de réflexions diachroniques et synchroniques qui ne se limitent pas à la seule culture occidentale, ni aux seules sociétés-à-États. Nous ne sommes donc pas des «technonaïfs» et restons perplexes fasse à l’aveu de néophilie de Vivagora qui semble “instinctivement”, donc par un mystérieux tropisme automatique, un impensé, choisir l’adoration du mot «innovation» par exemple avec cette formule : «Vivagora, mettre en culture l’innovation».

Lire la suite