Last site update 12/11/2019

To content | To menu | To search

Entries feed    Comments feed

Tag - Woerth

edito.gif

Lagarde rapprochée du Président

En plein été maussade, l’affaire Tapie change de look. Elle devient, par la décision de la Cour de Justice de la République d’ouvrir une enquête pour détournement de fonds publics et usage de faux, l’affaire Lagarde. Elle va rapidement se révéler comme le plus grand scandale politico-financier de la Vème République. Pourtant, elle n’est que la partie émergée de l’iceberg régulièrement consolidé depuis plus de vingt ans par de douteuses pratiques politiques que le sarkozysme a grandement banalisées. La crise politique qui est d’abord la perte de confiance des citoyens envers la classe politique doit beaucoup à l’abandon coupable des représentants de l’Etat aux sollicitations appuyées des intérêts privés dominants. Pour restaurer la démocratie ainsi sacrifiée il ne suffira pas que Mme Christine Lagarde aille au tapis. L’arbre abattu découvrira une forêt profonde à éclaircir. N’oublions pas qu’un été plus tôt M. Éric Woerth était sur la sellette.

Continue reading


edito.gif

Sarko le braqueur

Il aura fallu la réforme des retraites cuvée 2010 pour que tombent enfin les dernières indulgences naïves quant à la réalité profonde du sarkozysme. Ce régime – sec ! – caractérisé par la double posture du respect des forts et du mépris des faibles a décidément comme fonction essentielle la défense ou le renforcement des privilèges des nantis. D’une certaine manière, c’est de bonne guerre : la Droite a toujours fait ce qu’elle pouvait pour accroître les inégalités en faveur des possédants. Pourtant, au-delà de la légalité d’une politique fiscale très orientée – paquet et bouclier fiscaux adoptés dès le début du quinquennat – les arcanes de l’affaire Woerth et la réforme des retraites tiennent littéralement du hold up sur le bien public. Cet « au-delà » de la démocratie ne semble plus avoir de limites. Et si le problème n’était pas tant la Droite – qui pour une bonne part est dans son rôle – que la Gauche « de gouvernement » si défaillante quant à ses idéaux naturels ?

Continue reading